X

À La Une

Trois drones israéliens ont survolé mardi le Liban-Sud

Tensions Un chien équipé de caméras a été lancé par l'armée israélienne sur la ligne frontalière.
OLJ
10/09/2019

Deux drones israéliens ont survolé mardi après-midi la localité de Adaïssé, au Liban-Sud, adossée à la frontière avec Israël, moins de 48 heures après que le Hezbollah, dont le leader Hassan Nasrallah s'est exprimé plus tôt dans la journée, a annoncé avoir abattu un engin volant israélien.

Vers 14 heures, l'Agence nationale d'information (Ani, officielle) a indiqué que deux drones ont été aperçus volant à basse altitude au-dessus du secteur dit du "Panorama" à Adaïssé. Lorsque l'armée libanaise s'est déployée dans le secteur, les deux engins ont rebroussé chemin avant de disparaître dans le ciel. Néanmoins, quelques minutes plus tard, les deux drones sont revenus dans le secteur qu'ils ont à nouveau survolé.

Par ailleurs, l'agence a rapporté que l'armée israélienne avait envoyé un chien équipé de caméras sur un chemin de terre entre le mur en béton frontalier et la barrière technique, avant de rentrer par une porte en fer installé dans le mur.


Photo Ani


Dans la matinée, l'armée israélienne avait repris les travaux de construction d'une route et de monticules de sable en face du village frontalier de Abbassiyé, où un drone de surveillance a été aperçu.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a réitéré mardi matin qu'il n'y aura "aucune ligne rouge" pour défendre le Liban en cas d'attaque israélienne, alors que la tension est à son comble après une frappe d'Israël en Syrie, le 24 août, et l'envoi quelques heures plus tard de deux drones chargés d'explosifs contre la banlieue-sud de Beyrouth, fief du Hezbollah.

Lundi, le Hezbollah avait annoncé avoir abattu un "drone israélien" au moment où celui-ci traversait la frontière avec le Liban. L'armée israélienne a reconnu qu'un de ses drones était "tombé en territoire sud-libanais lors d'opérations de routine". Sans préciser l'origine de l'accident, elle a assuré qu'aucune information ne pouvait être prélevée sur le drone.

Le 1er septembre, le parti chiite avait annoncé avoir tiré des missiles antichars sur un véhicule blindé dans le nord d'Israël, en représailles à l'assassinat de ses deux cadres en Syrie.  L'armée israélienne a riposté avec environ 100 obus tirés contre un secteur du sud du Liban, considéré selon elle comme "la source des tirs", provoquant des incendies limités dans des zones boisées.



Lire aussi

Schenker reçu par Aoun et Berry qui soulignent l'attachement du Liban à la résolution 1701

La seconde riposte du Hezbollah, pour rétablir « l’équilibre de la dissuasion », le décryptage de Scarlett Haddad

« Nous sommes entrés dans une nouvelle étape » de la confrontation entre Israël et le Hezbollah

"Il y aura une riposte à l'attaque des drones contre la banlieue sud", prévient un responsable du Hezbollah

Au Liban-Sud, le rôle d’équilibriste de l’armée

Aoun prône la "légitime défense" face à toute agression israélienne contre le Liban

Le Hezbollah réaffirme son droit à la "riposte dissuasive" en cas d'attaque israélienne


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gros Gnon

Le quadricoptère sur la photo est incontestablement un autre jouet made in china.
Le qualificatif "drone israélien" me semble un peu tiré par les cheveux.
Il ne vous est jamais venu à l’idée qu’il pourrait s’agir du club local de DJI dont les membres, adolescents retardés (selon votre Issa Ghorayeb) qui s’amusent?
L’armé Israélienne possède des avions sans pilotes bien plus sophistiqués...

Fan Phare Rond

Ils ont besoin de ça ces poltrons hollywoodiens.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OU SONT LES FANFARONS ?

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants