X

À La Une

Israël annonce avoir découvert un quatrième tunnel transfrontalier

Frontière-Sud

L'Etat hébreu impute la responsabilité de ces tunnels au gouvernement libanais. 

OLJ
16/12/2018

L'armée israélienne, par le biais de son porte-parole arabophone Avichay Adraee, a annoncé dimanche avoir découvert un quatrième tunnel transfrontalier du Hezbollah, dans le cadre de son opération "Bouclier du Nord" le long de la frontière avec le Liban. Cette opération se poursuit depuis treize jours. 

Ce nouveau tunnel, dont la localisation n'a pas encore été précisée, "ne représente pas une menace" pour l'Etat hébreu, selon le porte-parole militaire, cité par le Haaretz, qui précise que la coursive souterraine a été piégée avec des explosifs. Toute personne entrant dans ce tunnel du côté libanais le fait au péril de sa vie, ajoute M. Adraee, selon un processus semblable à ceux mis en place lors de la découverte des trois premiers tunnels. 

Le porte-parole de la Force intérimaire de l'ONU au Liban, Andrea Tenenti, a confirmé dans la journée la découverte par Israël de ce quatrième tunnel, assurant que la Finul et toutes les parties en présence s'engagent à "maintenir la stabilité dans la région". 

L'armée israélienne a par ailleurs imputé la responsabilité de ces tunnels au gouvernement libanais, l'accusant de violer la résolution 1701 des Nations Unies - qui avait mis fin à la guerre de 2006 entre l'Etat hébreu et le Hezbollah - et la souveraineté d'Israël. 

De son côté, le ministre sortant libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a réagi à ces annonces en déclarant, sur son compte Twitter, que "le Liban est protégé par son armée et sa résistance". "Le plus important est que le Liban est protégé par sa diversité et sa pluralité, qui sont plus forts que l'unilatéralité et le racisme d'Israël", a-t-il souligné.

L'Agence nationale libanaise de l'information (ANI, officielle) a pour sa part annoncé la reprise des travaux le long de la frontière, au niveau de la localité de Mays el-Jabal, après deux jours d'interruption des travaux d'excavation.


(Lire aussi : Frontière sud : Aoun disposé à régler certains points de litige)


En fin d'après midi, une trentaine de soldats israéliens et cinq engins militaires se sont postés dans le secteur, côté israélien, derrière des talus en terre, alors des avions survolaient la zone.

Par ailleurs, l'armée libanaise a installé dans la journée une deuxième caméra mobile de surveillance pour suivre les mouvements de troupe de l'armée israélienne et ses travaux aux abords de la localité de Kroum al-Charaki, a indiqué l'Ani. Vendredi, l'armée libanaise avait installé une première caméra dans ce secteur frontalier, 24 heures après que l'armée israélienne ait installé trois caméras de l'autre côté de la frontière.

En outre, environ 50 manifestants libanais et palestiniens, brandissant des drapeaux palestiniens et du Hezbollah se sont rassemblés dans ce secteur.


AFP / Mahmoud ZAYYAT


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait réclamé la semaine dernière des sanctions internationales renforcées contre le Hezbollah, et des sanctions contre le Liban qui, selon lui, permet au mouvement chiite de s'en prendre à Israël. Les Etats-Unis, grands alliés d'Israël, ont accepté d'envisager des sanctions renforcées contre le Hezbollah, mais pas contre le Liban.


Lire aussi
Les menaces de Netanyahu, des manœuvres et de l’intimidation pour accélérer les solutions

Netanyahu presse la Finul d'agir plus fermement contre le Hezbollah

Tunnels du Hezbollah : la diplomatie continue de prévaloir

Frontière sud : L’État ose-t-il demander des explications au Hezbollah ?

Pour le Hezbollah, Israël a « peur » d’une guerre

Tunnels du Hezbollah : Pris en faute, le Liban tarde à réagir

Bouclier du Nord : pourquoi le Hezbollah se tait

La Finul confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise

L'opposition accuse Netanyahu d'avoir dramatisé l'opération anti-Hezbollah

Opération israélienne : ce qu'en dit la presse libanaise

Le Hezbollah viole-t-il la 1701 ?

Tunnels et rituelsl'édito de Issa GORAIEB

Israël lance son « Bouclier du Nord », mais sans bruit de bottes...

À Kfar Kila, on n’est « pas concerné par les activités de l’autre côté de la frontière »


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gros Gnon

Bon, je ne suis pas un expert, mais je ne comprends pas la logique d’Israel.

Si j’avais découvert des tunnels, je les aurais simplement piégés, voir y aurais organisé des embuscades, très très discrètement, pour filer une dérouillée à l’adversaire au moment où ils les auraient utilisés.

La seule explication à tout leur toutim est qu’ils cherchent un prétexte, le moindre semblant de provocation, pour déclencher une autre de leurs "attaques préventives” dont ils ont la primeur, et l’exclusivité au plan de l’impunité Internationale.

Les choses vont-elles donc si mal pour bibi en ce moment? Ou/et alors ils veulent précipiter les choses tant que leur trumpette est encore au pouvoir au US...

Yves Prevost

Quand Bassil parle de "resistance", on sait qu'il faut traduire:"Hezbollah ".
Dire que le Liban est protégé par l'armée et le Hezbollah, ne peut être qu'une blague, mais elle est de très mauvais goût.

LIBAN D'ABORD

M Bassil a grand interet a se taire sur ce sujet car il engage le Liban entier dans une future eventuelle guerre alors qu'en se dermarquant de ces tunnels, il sauvegardera peut etre certaines regions comme se fut le cas en 2006 et en 1982

Une guerre fera de gros dommages a Israel sans aucun doute mais reduira en cendre le Liban bien plus qu'on peut se l'imaginer car Israel devra montrer qu'elle ne craint pas l'Iran alors , armee , resistance et peuple qui ne sont pas dans la derniere declaration ministeriel devrait etre tu pour le moment

j'espere quand meme qu'il ne pense pasvraiment pendant une seconde que nous pourrions gagner contre Israel dans une guerre totale car une erreur pareille sera fatale au Liban entier

Defendez le liban a l'ONU pour les vols Israeliens permamnet au dessus du Liban mais ne dites pas que vous soutenez les tunnels qui sont offensifs surtout apres le declarations de HN qui disait vouloir envahir la Galilee

AIGLEPERçANT

On a un état le Liban. On a une résistance armée contre un état prédateur raciste et belliqueux.

L'état Liban , et la résistance qui assistera cet état en cas d'agression par CET état belliqueux terroriste et raciste marchent main dans la main , pour le plus grand bien des LIBANAIS qui ont COMPRIS que SEULE LA FORCE DU LIBAN EMMÈNERA SES ENNEMIS À RÉFLÉCHIR AVANT DE S'AVENTURER INUTILEMENT.

MOI ÇA ME VA.

LES GRINCHEUX DÉFAITISTES ON EN TROUVERA TOUJOURS QUOI QU'IL EN ADVIENNE.

Bery tus

Quand le commandement viendra de l armée alors on pourra dire qu elle supplée celle-ci ... quand elle bougera quand l armée le lui commande alors on pourra dire qu elle la seconde !!

L’azuréen

Ils ne supplés personne à part l’Iran . Where is is Lebanon? Les 50 manifestants brandissaient des drapeaux palestiniens et du Hezbollah. Aucun drapeau libanais ....ça en dit long

AIGLEPERçANT

J'aime bien ce qu'a dit Bassil.

Une explication claire du rôle de la résistance, qui supplée l'armée libanaise contre l'état terroriste et raciste qui trouve quand même des admirateurs chez nous .

Les pauvres d'esprit ont le paradis à porté du cœur. Lol.

Irene Said

Tout cet argent, temps et énergie dépensés...pour en définitive envahir leur ennemi...comme des rats?
Et ils s'imaginent que les Israéliens les auraient accueillis avec fanfare, courbettes et fleurs à la sortie de leurs trous ?

Alors que tant de Libanais de débattent dans une misère grandissante...ce parti divin continue de s'occuper de ses voisins...
Vraiment, ses responsables ne connaissent ou ne craignent pas le ridicule !
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

VOUS EN DECOUVRIREZ BIEN D,AUTRES. LES TAUPINIERES FOISONNENT DANS LA REGION...

Le Faucon Pèlerin

L'Etat libanais en tant que tel, n'est pas responsable et n'a à voir avec ce qui se passe sur sa frontière sud. Cette partie du Liban n'appartient plus à l'Etat du Liban membre fondateur de l'ONU. Des hordes de combattants divers commandés par des capitales étrangères occupent de facto cette zone. Natanyahu et consorts, veuillez vous adressez à eux.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants