Rechercher
Rechercher

Un Palestinien observe les dégâts causés par des bombardements israéliens à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 29 avril 2024. Photo AFP

Direct Moyen-Orient

Plusieurs pays de l'UE reconnaîtront le statut d'État palestinien d'ici la fin du mois, selon Borrell : Jour 206 de la guerre de Gaza

Ce qu’il faut retenir

Blinken est arrivé en Arabie saoudite, pour une réunion spéciale sur Gaza.

Le Hamas doit donner sa réponse à une proposition de trêve.

Seize Palestiniens tués dans trois frappes nocturnes sur Rafah.


22:08 heure de Beyrouth

Nous vous remercions d'avoir suivi notre couverture en direct de la guerre entre le Hamas et Israël.

Nous poursuivrons notre couverture du conflit dès demain matin.

21:19 heure de Beyrouth

Des milliers d'Israéliens manifestent à Tel Aviv, appelant le gouvernement à conclure un accord sur la libération des otages, selon le Haaretz.

Le père d'un soldat enlevé le 7 octobre s'est adressé au Premier ministre israélien Benjamin Netenyahu dans un discours : « Parvenez à un cessez-le-feu et libérez les otages maintenant. Si vous ne les ramenez pas, vous aurez le sang des otages sur les mains ».

Les manifestations contre le gouvernement israélien et pour la libération des otages se sont multipliées ces dernières semaines, atteignant des niveaux jamais vus depuis avant le 7 octobre.

20:56 heure de Beyrouth

Les Etats-Unis ont déterminé que cinq unités de l'armée israélienne ont commis des exactions contre des Palestiniens en Cisjordanie avant l'attaque du Hamas en octobre, quatre d'entre elles ayant pris des "mesures correctives" éloignant la perspective de sanctions américaines, a indiqué le département d'Etat.


Des consultations se poursuivent avec le gouvernement israélien s'agissant d'une cinquième unité de l'armée israélienne mise en cause, a précisé le porte-parole adjoint du département d'Etat, Vedant Patel.

20:24 heure de Beyrouth

Les derniers développements à la frontière libano-israélienne :

- Des avions de combat israéliens ont mené à deux reprises un raid sur le village de Khiam (caza de Marjeyoun), ont indiqué des habitants de la région à notre correspondant au Liban-Sud.


- Des roquettes israéliennes ont également visé les villages de Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil) et Jibbein (caza de Tyr), selon une source sécuritaire.

19:49 heure de Beyrouth

Les proches de deux otages israéliens, apparus samedi dans une vidéo diffusée par le Hamas, ont appelé aujourd'hui à leur libération immédiate.


« Nous savons qu'un accord est possible. Israël, l'Egypte, le Qatar et les Etats-Unis, nous avons confiance en vous et nous vous demandons instamment de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour ramener nos proches à la maison maintenant ! », a déclaré Elan Siegel, fille de Keith Siegel, lors d'une conférence de presse à Tel Aviv sur la « place des otages ».


➡️ Plus de détails dans cet article.

19:08 heure de Beyrouth

La jetée temporaire construite sur les rives de Gaza par l'armée américaine pour accroître l'aide pouvant être acheminée dans le territoire palestinien devrait coûter quelque 320 millions de dollars aux Etats-Unis, a indiqué le Pentagone.


"C'est notre estimation brute pour le moment, environ 320 millions de dollars", a déclaré à la presse la porte-parole adjointe du ministère américain de la Défense, Sabrina Singh.


La porte-parole a précisé que la somme représentait "le coût initial pour la jetée temporaire", dont la construction a débuté la semaine dernière.

18:56 heure de Beyrouth

Des avions de combat israéliens ont mené un raid sur le village de Tayr Harfa (caza de Tyr) et visé une maison, ont indiqué des habitants à notre correspondant au Liban-Sud.

Aucune information concernant des blessés n'a filtré jusqu'ici. Des ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

18:29 heure de Beyrouth

Toujours à la frontière libano-israélienne :

- Des avions de chasse israéliens ont attaqué des cibles du Hezbollah dans le sud du Liban, visant des positions de lancement de missiles, une structure militaire et d'autres infrastructures utilisées par le parti chiite, a affirmé l'armée israélienne, selon le Haaretz.

- Quinze tirs identifiés vers le nord d'Israël sont tombés dans des zones ouvertes sans faire de dégâts signalés, a rapporté le Haaretz. Plus tôt, une source sécuritaire avait indiqué à notre correspondant que des roquettes ont été tirées depuis le Liban en direction de la Galilée occidentale.

18:29 heure de Beyrouth

Le point sur la situation à la frontière libano-israélienne :

- Des tirs d'artillerie israéliens ont à nouveau visé le village de Chebaa (caza de Hasbaya), ainsi que le village de Khiam et (caza de Marjeyoun) les abords de Hanine (caza de Bint Jbeil), Tayr Harfa et Jibbein (caza de Tyr), ont indiqué des habitants à notre correspondant au Liban-Sud.

- Des avions de combat israéliens ont mené un raid sur Wadi Berghoz (

caza de Hasbaya), selon une source sécuritaire.


- Le Hezbollah a annoncé avoir pris pour cible, à 17h05, la base israélienne de Khirbet Maer et des soldats israéliens qui étaient rassemblés dans les environs.

18:12 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré au ministre turc des Affaires étrangères, Hakan Fidan, que le refus du Hamas d'accepter un accord sur la libération des otages et un cessez-le-feu était responsable de la poursuite du conflit à Gaza, rapporte le Haaretz.


Selon le porte-parole du département d'État, Matthew Miller, M. Blinken a souligné la nécessité que les efforts nécessaires doivent être déployés pour convaincre le Hamas d'accepter la proposition de cessez-le-feu actuellement sur la table.

17:27 heure de Beyrouth

La police est intervenue cet après-midi à l'université de la Sorbonne, à Paris, pour évacuer des militants mobilisés pour la cause palestinienne qui avaient installé des tentes à l'intérieur de l'établissement, a constaté une journaliste de l'AFP.


Une cinquantaine de manifestants ont été conduits à l'extérieur du bâtiment puis éloignés en groupe, encadrés par les forces de l'ordre, quelques jours après une mobilisation émaillée de tensions dans une autre université renommée de la capitale, Sciences Po Paris.

17:10 heure de Beyrouth

Le point sur la situation à la frontière libano-israélienne :

- Des tirs d'artillerie israéliens ont visé une habitation à Chebaa ainsi que les abords de Rachaya et Kfar Hamam (caza de Hasbaya), ont indiqué des habitants à notre correspondant au Liban-Sud.


Des équipes de la Croix rouge ont secouru la famille qui se trouvait dans la maison, ajoute notre correspondant, notant que celle-ci a été endommagée. Une femme qui se trouvait sur les lieux a été blessée.


- Des roquettes ont été tirées depuis le Liban en direction de la Galilée occidentale, a indiqué une source sécuritaire à notre correspondant. Selon le Haaretz, les sirènes d'alarme ont été activées à Arab al-Aramche et Gornot Hagalil, près de la frontière avec le Liban.

16:44 heure de Beyrouth

Plus de six mois après le début de la guerre, nos équipes sont plus que jamais mobilisées pour suivre et décrypter l'actualité.

Invitez votre entourage à rejoindre le groupe WhatsApp de L'Orient-Le Jour. Restez connectés, restez informés.

Ca se passe par ici.

16:33 heure de Beyrouth

Une trêve de 40 jours a été proposée au Hamas, selon ministre britannique des Affaires étrangères cité par l'AFP.


Selon le New York Times citant trois responsables israélien, Israël aurait par ailleurs réduit le nombre d'otages qu'il souhaite que le Hamas libère pendant la première phase d'une nouvelle trêve à Gaza, ce qui laisse entrevoir un espoir pour les négociations sur le cessez-le-feu qui pourraient reprendre dès mardi.


Pendant des mois, Israël a exigé du Hamas qu'il libère au moins 40 otages afin d'obtenir une nouvelle trêve. Aujourd'hui, le gouvernement israélien est prêt à se contenter de 33 otages, selon les responsables, qui ont parlé sous le couvert de l'anonymat afin d'évoquer ce sujet sensible.

15:29 heure de Beyrouth

La situation au Liban-Sud cet après-midi :

- Des roquettes ont été lancées à partir du Liban-Sud vers le site israélien de Roueissat el-Alam, sur les hauteurs contestées de Kfarchouba. Peu après, le Hezbollah a revendiqué une frappe, à 14h15, menée au moyen d'obus d'artillerie, contre des soldats déployés au niveau de cette position. En riposte, l’artillerie israélienne a bombardé la périphérie de Kfar Hamam (caza de Hasbaya), localité voisine de Kfarchouba, selon une source sécuritaire citée par notre correspondant.

- La périphérie de Khiam (Marjeyoun) a également été visée par l’armée israélienne.

- Deux obus ont frappé la localité de Rachaya el-Foukhar (caza de Hasbaya), selon des source sécuritaires.

14:33 heure de Beyrouth

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a déclaré avoir « bon espoir » dans une nouvelle trêve à Gaza, alors qu'une délégation du Hamas est attendue au Caire pour discuter d'un cessez-le-feu dans la guerre entre le mouvement islamiste palestinien et Israël.

« Nous avons bon espoir », a déclaré Sameh Choukry à Riyad, lors du Forum économique mondial, ajoutant que la proposition de cessez-le-feu sur la table prenait en compte « les positions des deux parties » et tentait de « faire preuve de modération ».

13:57 heure de Beyrouth

La situation au Liban-Sud depuis le début de la journée :

- Un quartier de l'est de Khiam (Marjeyoun) a été bombardé par l'aviation israélienne, selon une source sécuritaire.

- Les alentours du stade de Aïta el-Chaab (Bint Jbeil) ont été frappés par deux missiles, selon des habitants.

Les informations disponibles ne font jusqu'à présent pas état de victimes dans ces deux frappes.

13:37 heure de Beyrouth

Evelyn HOCKSTEIN/POOL/AFP

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré que le Hamas avait devant lui une proposition "extraordinairement généreuse" lors d'une réunion des ministres des affaires étrangères du Conseil de coopération du Golfe qui s'est tenue lundi à Riyad.


Selon Reuters, qui a rapporté l'information, Antony Blinken a déclaré que le Hamas devait prendre une décision et qu'il devait le faire rapidement, ajoutant qu'il espérait que le Hamas « prendrait la bonne décision ».


Il a ajouté que les États-Unis n'avaient pas encore reçu de plan d'Israël sur une offensive à Rafah qui protégerait les civils.


➡️ Plus de détails ici.

12:46 heure de Beyrouth

Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé un nouveau bilan de 34.488 morts dans l'enclave depuis le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste palestinien le 7 octobre.

En 24 heures, au moins 34 morts supplémentaires ont été recensés, selon un communiqué du ministère qui fait état de 77.643 blessés en plus de 200 jours de guerre.

12:37 heure de Beyrouth

Après la salve de roquettes revendiquée par le Hamas du Liban vers une caserne du nord d'Israël, l'armée israélienne a déclaré à l'AFP qu'"une vingtaine de tirs avaient été effectués", ajoutant avoir intercepté la plupart des roquettes et avoir frappé "l'origine du feu". "Aucun blessé ni dégât n'a été signalé", a indiqué l'armée israélienne.

12:01 heure de Beyrouth

Le député Hassan Fadlallah à Tyr. Photo fournie par le bureau de presse du Hezbollah

Hassan Fadlallah, député du Hezbollah, a déclaré lors d'une cérémonie à Tyr en mémoire de deux civiles tuées la semaine dernière à Hanine, que « toute tentative étrangères » concernant le Liban vise uniquement à « soulager le gouvernement » du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, afin « qu'il concentre tous ses efforts sur Gaza ». Ces tentatives sont « vouées à l'échec », a ajouté le parlementaire, estimant que « ceux qui veulent trouver des solutions » pour apaiser le front au Liban-Sud, « doivent d'abord s'adresser » à Israël et « exercer des pressions pour mettre un terme au massacre à Gaza ».

M. Fadlallah a fait son discours au lendemain de la visite-éclair du chef de la diplomatie française, Stéphane Séjourné, dans le cadre d'une tournée régionale. L'objectif du passage de M. Séjourné à Beyrouth était de discuter des moyens de réduire l'escalade au Liban-Sud et d'atteindre un accord pour éviter une guerre généralisée.


Retrouvez ici tous les détails de la visite du chef de la diplomatie française, dans cet article de Mounir Rabih.

11:20 heure de Beyrouth

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) n'a pas vocation à remplacer l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) à Gaza, affirme le directeur du CICR Pierre Krähenbühl dans une interview au quotidien suisse Le Temps. "Nous avons des mandats totalement différents", a souligné M. Krähenbühl, en réaction à certains élus suisses qui avaient évoqué cette possibilité.

L'Unrwa a reçu son mandat "de l'Assemblée générale de l’ONU, le CICR des Conventions de Genève. Le CICR ne reprendra donc pas le mandat de l'Unrwa. On a déjà suffisamment à faire sans chercher à se substituer à d’autres organisations", a souligné le nouveau directeur, qui a lui-même dirigé l'agence onusienne entre 2014 et 2019.


Retrouvez ici les déclarations du directeur du CICR. 


11:12 heure de Beyrouth

L'organisation humanitaire World Central Kitchen va reprendre ses activités à Gaza, suspendues il y a un mois après des frappes ayant tué sept de se membres, selon le New-York Times. WCK a annoncé qu'elle reprendrait ses activités en collaboration avec une équipe de travailleurs humanitaires palestiniens.

Insistant sur l'importance de lancer une enquête internationale indépendante sur l'attaque du 1er avril, l'ONG a dit n'avoir reçu « aucune assurance concrète » que les procédures opérationnelles de l'armée israélienne avaient changé. Cependant, la « situation humanitaire à Gaza reste désastreuse », a déclaré Erin Gore, chef des opérations de l'organisation humanitaire, dans un communiqué.

Selon l’ONU, quelques 200 travailleurs humanitaires, pour la plupart des Palestiniens, ont été tués à Gaza entre le 7 octobre et l'attaque du convoi de la World Central Kitchen.

10:59 heure de Beyrouth

Les Brigades al-Qassam, affiliées au Hamas, ont annoncé avoir visé, à partir du Liban-Sud, "le siège du commandement israélien de la 769e brigade, dans la caserne de Camp Gibor", située près de Kiryat Shmona, dans le nord d’Israël, face au village libanais de Markaba (Marjeyoun), avec des missiles téléguidés. Dans un communiqué relayé par le compte Telegram du Hezbollah, le groupe palestinien indique que cette attaque « a été menée en représailles contre les massacres perpétrés par l’ennemi sioniste à Gaza ». La dernière attaque des Brigades al-Qassam à partir du Liban-Sud remonte au 21 avril. 

10:17 heure de Beyrouth

Après l'annonce faite au cours du week-end que des troupes britanniques pourraient être déployées à Gaza afin de faciliter l'acheminement de l'aide via un quai temporaire construit par les États-Unis, le Front populaire de libération pour la Palestine (FPLP) a menacé de les prendre pour cibles.

Selon le média Middle East Eye, le FPLP a déclaré sur Telegram que les forces britanniques seront « traitées comme des forces d'occupation et seront des cibles légitimes pour la résistance », considérant ce déploiement comme « un mensonge qui ne trompe personne. ».

La branche militaire du FPLP, fondé en 1967, a mené des attaques sporadiques depuis le 7 octobre en représailles à l'assaut israélien sur Gaza. Des personnalités israéliennes ont également accusé des partisans du FPLP à Gaza d'avoir participé à l'attaque du 7 octobre.

09:34 heure de Beyrouth

Au Liban-Sud, la nuit a été marquée par plusieurs bombardements israéliens, selon des sources sécuritaires. 


- Plusieurs missiles ont visé à 22h une zone située entre Ramiyé et Salhani, dans le caza de Bint Jbeil, qui avait déjà été frappée par des tirs d'artillerie hier soir.

- Entre minuit et 1h, des tirs nourris à l'arme automatique ont ciblé Kfar Kila (Marjeyoun) et ses environs. 

- A 1h du matin, des avions de guerre israéliens ont frappé Marwahine et Jabal Blat, dans le caza de Tyr, avec plusieurs missiles. La détonation a été entendue jusqu'à Tyr et Nabatiyé, selon des habitants de ces villes. 

09:27 heure de Beyrouth

Dans la nuit, trois frappes israéliennes à Rafah ont tué 16 personnes, ont indiqué des sources hospitalières à l'AFP. Deux autres frappes ont fait sept morts à Gaza-ville (centre), d'après l'agence de presse officielle palestinienne Wafa.

L'armée israélienne a indiqué hier avoir frappé "des dizaines de cibles terroristes" dans le centre de Gaza. Et tout au long de la journée de samedi, la marine israélienne a visé des cibles du Hamas et fourni un appui au troupes déployées dans le centre du territoire, a indiqué l'armée dimanche.

09:26 heure de Beyrouth

"S'il y a un accord (de trêve), nous suspendrons l'opération à Rafah", a déclaré le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, samedi à la chaîne israélienne N12. "La libération des otages est une priorité fondamentale pour nous", a-t-il ajouté. "S'il y a une possibilité de conclure un accord, nous le ferons."

09:26 heure de Beyrouth

Hier, lors du même événement, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a appelé Washington à empêcher l'offensive terrestre qu'Israël affirme préparer contre la ville de Rafah, déjà régulièrement bombardée, et où s'entassent un million et demi de Palestiniens, principalement des déplacés. "L'Amérique est le seul pays capable d'empêcher Israël de commettre ce crime", a déclaré M. Abbas, selon lequel une telle opération, annoncée par les responsables israéliens, serait "le plus grand désastre de l'histoire du peuple palestinien".

09:24 heure de Beyrouth

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken est attendu cette semaine en Israël, où il s'était rendu pour la dernière fois en mars, ainsi qu'en Jordanie, a annoncé le Département d'Etat américain dimanche. En tournée au Moyen-Orient pour promouvoir une trêve, M. Blinken est arrivé ce matin en Arabie saoudite, où se tient une réunion spéciale du Forum économique mondial (WEF) au sujet du conflit.

Hier, lors de ce sommet de deux jours rassemblant de hauts dirigeants arabes et occidentaux à Riyad, le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Fayçal ben Farhane, a affirmé que "la situation à Gaza est manifestement une catastrophe à tous points de vue, humanitaire, mais aussi un échec total du système politique existant à faire face à la crise".

09:22 heure de Beyrouth

"L'atmosphère est positive, sauf nouveaux obstacles posés par Israël", a indiqué à l'AFP un responsable du mouvement islamiste qui a requis l'anonymat. "Aucun problème majeur n'est soulevé dans les observations et demandes que soumettra le Hamas au sujet du contenu de la proposition" lors de cette réunion, a-t-il ajouté. Il s'agit d'une proposition élaborée par l'Egypte et amendée par Israël. Elle avait été présentée en réponse au Hamas qui, mi-avril, insistait sur un cessez-le-feu permanent dans la bande de Gaza, une hypothèse qu'Israël refuse d'envisager.

09:22 heure de Beyrouth

Le Hamas doit donner dans la journée sa réponse à une proposition de trêve dans la guerre avec Israël à Gaza, assiégé et menacé de famine, associée à une libération d'otages.

Une réunion tripartite doit avoir lieu au Caire entre l'Egypte, le Qatar et le Hamas dont la délégation sera conduite par Khalil al-Hayya, membre de la branche politique du mouvement pour la bande de Gaza et très impliqué dans les négociations, a indiqué à l'AFP un haut responsable du Hamas sous couvert d'anonymat.

09:19 heure de Beyrouth

Bonjour !

Nous sommes au 206e jour de la guerre dans la bande de Gaza. Il s'agit également du 205e jour depuis l'ouverture d'un front au Liban-Sud entre le Hezbollah et l'armée israélienne.

Retrouvez ici notre couverture en direct des événements dans la région.

commentaires (2)

j'ai une appréhension de voir cet écervelé de Natanyahou s'en tirer et etre sauvé par MBS s'il acceptait le plan Biden (2 Etats) , et que MBS ne cède au chantage tout en sachant que , après Oslo et Camp David, lles américano-sionistes n'on jamais cessé de faire des promesses jamais remplies pour un Etat Palestinien , au contraire ... MBS cèdera-t-il lui aussi a ce chantage comme l'avaient t fait Sadat , Arafat et Abbas ?

Chucri Abboud

18 h 20, le 29 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • j'ai une appréhension de voir cet écervelé de Natanyahou s'en tirer et etre sauvé par MBS s'il acceptait le plan Biden (2 Etats) , et que MBS ne cède au chantage tout en sachant que , après Oslo et Camp David, lles américano-sionistes n'on jamais cessé de faire des promesses jamais remplies pour un Etat Palestinien , au contraire ... MBS cèdera-t-il lui aussi a ce chantage comme l'avaient t fait Sadat , Arafat et Abbas ?

    Chucri Abboud

    18 h 20, le 29 avril 2024

  • Le Hamas revendique avoir tiré des "missiles téléguidés" du Liban-Sud vers une caserne du nord d'Israël : jour 206 de la guerre de Gaza. - COMPRENDRE QUE LE HAMAS A UN ARSENAL AUSSI AU HEZBALLAHLAND, AU LIBAN. ET LES HOUTIS ET AUTRES ACCESSOIRES DES PASDARANS ? BIEN SUR ! ON EST SUR LA VOIE DU DIVORCE DE NON RETOUR. IDIOTS DE L,AUTRE COTE, ET COMPLICES DU HEZBOLLAH, OUVREZ VOS YEUX. SINON VOUS PERDREZ LE LIBAN.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    11 h 55, le 29 avril 2024

Retour en haut