X

À La Une

Tunnels du Hezbollah : Washington aurait rejeté la demande d'Israël d'imposer des sanctions au Liban

Dans la Presse

"Les Etats-Unis et le Liban ont des liens militaires forts qu'ils n'ont aucun intérêt à saboter", a souligné Mike Pompeo, selon un article du Haaretz. 

OLJ
12/12/2018

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a demandé aux Etats-Unis, via le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, d'imposer des sanctions au Liban et à l'armée libanaise, en représailles aux tunnels creusés par le Hezbollah au Liban sud et parvenant en territoire israélien, ce que Washington a refusé, rapporte mercredi le Haaretz. 

Selon le quotidien israélien, M. Netanyahu a demandé l'imposition de ces sanctions lors de sa rencontre avec M. Pompeo à Bruxelles le 3 décembre, un jour avant de lancer son opération "Bouclier du nord" à la frontière, afin que Beyrouth et son armée "assument la responsabilité des tunnels creusés par le Hezbollah vers Israël, en violation de la résolution 1701 des Nations Unies". Mais les Etats-Unis ont rejeté cette requête, refusant de faire l'amalgame entre l'Etat libanais et le mouvement chiite. Mike Pompeo a souligné, lors de sa réunion avec le chef de l'Exécutif israélien, que les Etats-Unis et le Liban ont des liens militaires forts qu'ils n'ont aucun intérêt à saboter. 


(Lire aussi : Tunnels du Hezbollah : la diplomatie continue de prévaloir)


Depuis le début de l'opération, lancée la semaine dernière par l'armée israélienne et visant à détruire des tunnels traversant la frontière qui auraient été creusés par le parti pro-iranien, les responsables politiques et militaires de l'Etat hébreu tentent de faire l'amalgame entre le Hezbollah et l'Etat libanais. Au premier jour des manoeuvres à la frontière, un porte-parole militaire israélien avait affirmé que "le gouvernement libanais est responsable des tunnels creusés par le Hezbollah au Liban-Sud". 

Mardi, le Premier ministre Netanyahu a prévenu le parti chiite qu’il s’exposait à une riposte "qu’il ne pouvait même pas imaginer" s’il lançait une attaque contre son pays, malgré les affirmations du chef de l'Etat libanais, Michel Aoun, qui a affirmé que "les Etats-Unis ont assuré au Liban qu'Israël n'a pas d'intentions belliqueuses". 

Au cours de la semaine écoulée depuis le début des excavations, Israël a annoncé avoir repéré trois coursives souterraines. La Force intérimaire des Nations-Unies au Liban (Finul) a confirmé la présence de trois de ces tunnels, au cours d'enquêtes menées en territoire israélien. 


Lire aussi
Frontière sud : L’État ose-t-il demander des explications au Hezbollah ?

Pour le Hezbollah, Israël a « peur » d’une guerre

Tunnels du Hezbollah : Pris en faute, le Liban tarde à réagir

Bouclier du Nord : pourquoi le Hezbollah se tait

La Finul confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise

L'opposition accuse Netanyahu d'avoir dramatisé l'opération anti-Hezbollah

Opération israélienne : ce qu'en dit la presse libanaise

Le Hezbollah viole-t-il la 1701 ?

Tunnels et rituelsl'édito de Issa GORAIEB

Israël lance son « Bouclier du Nord », mais sans bruit de bottes...

À Kfar Kila, on n’est « pas concerné par les activités de l’autre côté de la frontière »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Chady

Imposer des sanctions au Liban forcerait ce dernier à se tourner vers des pays à même de contribuer, ne serait-ce qu’à une partie de ses besoins dans les secteurs qui seraient touchés, autrement dit l’Iran, la Russie et la Chine, faisant ainsi le jeu du Hezbollah et de ces pays à l’encontre des intérêts américains.
Allez pas croire que c’est l’amour des États Unis pour le Liban qui inspire leurs décisions.

Wlek Sanferlou

Washington et Tel Aviv... La même médaille...

Eleni Caridopoulou

Heureusement que les USÂ ont soutenu le Liban sinon ça aurait été la catastrophe

FÊTE ACCOMPLIE

INSENSÉ!

Quelles sanctions encore?
La vérité est que l'usurpateur ne peut MILITAIREMENT PAS ARRIVER À SES FINS.

IL SE SERT DE SON CLOWN DE SERVICE POUR cacher son impuissance.

Une bande de POLTRONS PLEUTRES VEULES.

L’azuréen

Ne faisons aucun amalgame entre l’Etat libanais et le Hezbollah même si la milice le souhaite et même si cela arrangerait Israël . C’est ce qui peut sauver le Liban. Encore une fois l’Etat c’est l’Etat au sens noble du terme.

LIBAN D'ABORD

le Premier ministre Netanyahu a prévenu le parti chiite qu’il s’exposait à une riposte "qu’il ne pouvait même pas imaginer" s’il lançait une attaque contre son pays,
affirmations du chef de l'Etat libanais, Michel Aoun, qui a affirmé que "les Etats-Unis ont assuré au Liban qu'Israël n'a pas d'intentions belliqueuses".

LES DEUX PHRASES SONT IDENTIQUES

Israel menace SI HB ATTAQUE UNIQUEMENT
Les Etats Unis et le President Aoun confirme qu'Israel ne veut pas attaquer le Liban A MOINS D'ETRE ATTAQUEE ELLE MEME D'ABORD

Une fois de plus comme pour l'acceptation d'un ministere , c'est HB qui detient la loi pour pouvoir gouverner ce pays et la decision de guerre ou paix au Liban
En fait ce n'est meme pas HN qui detient ce pouvoir c'est le guide supreme de l'Iran
A quand le Liban libre et souverain???
Forcer donc MM le president et premier Ministre a presenter au parlement un ministere de technocrates et que la chamber vote
A vous deux et avec l'aide des vrais patriotes Libanais vous aurez la majorite des voix pour faire accepter ce ministere


Sarkis Serge Tateossian

Et si le Liban demandait des compensations et des sanctions contre Israël pour la région des fermes de Chebaa, des terres occupées illégalement par notre cher voisin ? qu'il doit d'ailleurs tôt ou tard les rendre à son propriétaire, le Liban !

Quel casse-tête ces incompréhensions et ses mauvaises fois.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET VIVA ! IL A ESSUYE LE BIBI UN REFUS DE TAILLE ! CETTE POSITION AMERICAINE SEME L,ESPOIR DANS LE COEUR DES LIBANAIS CAR IL SEPARE L,ETAT DE CEUX QU,ELLE CONSIDERE COMME DES TERRORISTES...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué