X

À La Une

Les FL officialisent les noms de leurs quatre ministrables

Liban

La décision des FL de faire partie du gouvernement débloque l'une des principales entraves empêchant la formation du cabinet, en gestation depuis plus de cinq mois. 

OLJ
29/10/2018

Après que le chef des Forces libanaises Samir Geagea ait annoncé lundi que sa formation a décidé de faire partie du prochain gouvernement, le ministre FL sortant de l'Information Melhem Riachi s'est rendu dans l'après-midi à la Maison du Centre, résidence du Premier ministre désigné Saad Hariri, et lui a présenté les noms des ministres choisis par les FL. 

Même si un nœud concernant la représentation des sunnites pro-8 Mars, appuyés par le Hezbollah, persiste, la décision des FL débloque l'une des principales entraves empêchant la formation du cabinet, en gestation depuis plus de cinq mois. 

De son côté le bureau de presse des FL a communiqué les CV et photos de ses quatre ministrables, une manière d'en officialiser la candidature. 


Camille Abousleiman

Maronite, au ministère des Affaires sociales

Âgé de 59 ans, Camille Abousleiman est père de deux enfants. Il a fait des études de droit à l'Université Saint Joseph puis à Harvard.  Membre des barreaux de Beyrouth et de New York, il est actuellement associé principal à Dechert LLP, un des plus grands cabinets d'avocats international, et président du bureau de Londres. En 2016, M. Abousleiman a été nommé parmi les "dix avocats financiers les plus innovateurs d’Europe" par le Financial Times, et en 2018 il a été nommé "Dealmaker of the Year" par la publication American Lawyer. 


May Chidiac

Maronite, à la tête du ministère de la Culture

Née à Beyrouth, May Chidiac est âgé de 55 ans. Elle détient un doctorat en Sciences de l’information et de la communication de l’Université Paris II Panthéon-Assas. Elle même journaliste, elle enseigne le journalisme à Notre Dame University (NDU) depuis 1997. Six mois après l'assassinat de Rafic Hariri, le 14 février 2005, Mme Chidiac a été la cible d’un attentat à la voiture piégée qui lui a coûté la perte de sa jambe et de son bras gauches. Elle a reçu de nombreux prix et médailles au Liban comme à l'étranger. 


(Lire aussi : Gouvernement : sprint final... sauf accident de parcours)


Ghassan Hasbani

Grec-orthodoxe, pour la vice-présidence du Conseil 

Ghassan Hasbani fait partie du gouvernement sortant en tant que ministre de la Santé et vice-président du Conseil. Né à Rmeil, à Beyrouth, M. Hasbani est âgé de 46 ans et père de trois enfants. Il a un diplôme d'ingénieur ainsi qu'un MBA. Après avoir terminé ses études à Londres, il a notamment été vice-président et associé au sein d’un cabinet de conseil en stratégie et management (Booz & Company) et directeur général des activités internationales de STC Groupe (Saudi Telecom Company).


Richard Kouyoumjian
Arménien-catholique, proposé pour un ministère d’État  

Né à Batha dans le Kesrouan, Richard Kouyoumjian est âgé de 56 ans. Il est père de deux filles et a fait des études supérieures en politique internationale à Washington et avant cela des études en médecine dentaire à Baltimore. Il a été le porte-parole de la campagne électorale des Forces libanaises aux législatives de 2009, dont il a été le candidat malheureux au siège arménien catholique à Beyrouth I. 



Lire aussi

Nouveau cabinet : participation problématique du Hezbollah

Gouvernement : sommes-nous dans la dernière ligne droite ?

Le Hezbollah tient-il tellement à représenter les sunnites du 8 Mars ?


Pour mémoire

Le CPL commence à envisager un cabinet sans les FL

Gouvernement : ultimes retouches et spéculations internationales

L’Iran est derrière le blocage gouvernemental, pour les milieux souverainistes, l'éclairage de Philippe Abi-Akl

En attendant le gouvernement, Berry veut (ré)activer le Parlement

Joumblatt à « L’OLJ » : Je n’ai pas de problème avec Saad Hariri

Vers un cabinet avant la fin du mois ?

L’attribution d’une quote-part ministérielle au président est-elle constitutionnelle ?

Gouvernement : le bras de fer avec les FL « remonte » à Baabda

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Wlek Sanferlou

Chapeau levé à May Chidiac, qui mérite tout honneur!!
Bien que j'aurai préféré voir les FL ainsi que Hariri se retirer de cette mascarade et laisser le aahed et le hezb vendre leurs fusées pour financer leurs ministères et leurs projets d'expansion régionale jusqu'au fin fond du monde non-civilisé... Mais le choix de Mme Chidiac fait que l'on doit être plus accommodant et plus patient comme l'ont été tout nos martyrs vivants ou non.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BRAVO LES F.L., BRAVO HAKIM POUR AVOIR HONORE MAY CHEDIAC D,UN POSTE DE MINISTRE !

Sarkis Serge Tateossian

Ce pays, le Liban, notre patrie, n'a pas d'autres alternatives que le consensus, la modération et le vivre ensemble. Sa stabilité et prospérité en dépendent.

Rappel de quelques rudiments essentiels en politique.

- Mieux vaut de se battre pour ses idées à l'intérieur d'un gouvernement que de rester à l'écart.

- Mieux vaut d'avoir un adversaire avec qui l'on parle (situation sous contrôle),
Que de se battre continuellement, rompre tout lien et créer d'ennemi (situation incontrôlable)


Ceux qui ne participent pas au gouvernement ont forcément des raisons valables et respectables.

Mais se battre en participant à un gouvernement et en apportant sa contribution dans la construction de l'édifice, me semble, qu'il est plus respectable.

Allez, vive la concorde et la force de la modération.

Cherif Bedran

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. »

Il n’a pas vaincu, il n’a pas triomphé, il aurait dû se retirer. Un arbitre, c’est bien à ce que les FL voulaient prétendre, n’est pas assigné.

Dommage, parcours terminé par un croc-en-jambe.

Inbita7... attention à la boue... les orages s’annoncent violents et bien éclaboussés, ils ne pourront que rouspéter. Ils font partie du gouvernement. Il ne servira à rien de s’esclamer, d’autres s’esclaffent déjà...

Gebran Eid

HARIRI N'A AUCUNE DIGNITÉ. IL ARRÊTE PAS À ANNONCER QU'UN GOUVERNEMENT VA VOIR LR JOUR DEMAIN, PUIS APRÈS DEMAIN ET PUIS ET PUIS...IL N'A PAS TENU SES PROMESSES VERS GEAGEA. MAIS LÀ, IL HEURTE DIRECTEMENT FACE À FACE À UN MINISTRE SUNNITE MERCENAIRE SYRIEN. COMME D'HABITUDE, IL VA L'ACCEPTER, C'EST CLAIR COMME LE JOUR. C'EST UN FAIBLE.

Fredy Hakim

et encore une capitulation une...on se couche devant Bassil

AIGLEPERçANT

Il a reçu ce qui lui revient wou bass.

S'il avait insister à se la ramener il aurait rien eu du tout. On aurait vu si ses amis sur lesquels il compte lui aurait été d'une aide quelconque.

Sarkis Serge Tateossian

Éminente équipe. Attrayante.
Bonne chance

Et vivement la formation du gouvernement, le pays s'impatiente et à besoin de stabilité et de réformes soutenues.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants