X

La Dernière

Le village préféré des Libanais 2017 : #10 Tebnine, Toron à bras (ou)verts...

Le village préféré des Libanais 2017

Pour la deuxième année consécutive, les lecteurs de « L'Orient-Le Jour » au Liban et dans le monde voteront pour « Le village préféré des Libanais ». Cette année, dix nouveaux villages sont en lice. Un reportage écrit et une vidéo, chaque jour pendant dix jours, pour vous aider à choisir... Après Anjar, Aqoura, Beit Chabeb, Bhamdoun, Hasroun, Maasser el-Chouf, Qleilé, Sir el-Denniyé et Tannourine, voici Tebnine, le dernier village en lice de la cuvée 2017.

27/07/2017

Perché à 700 m d'altitude et situé à 105 km au sud de Beyrouth, Tebnine, dans le caza de Bint Jbeil, est un de ces villages qui vous accueillent à bras ouverts, avec des habitants heureux de vous guider. C'est par un matin ensoleillé que nous nous y sommes rendus, traversant plusieurs petits villages du caza de Bint Jbeil. Une promenade agréable et un village qui vaut le détour, ne serait-ce que pour admirer la magnifique – et plutôt inconnue du grand public – citadelle de Toron datant du temps des croisades.
Livrée à son sort pendant plusieurs années, cette forteresse qui fait la fierté de Tebnine devrait être bientôt restaurée de fond en comble, grâce à une donation de l'Agence française de développement (AFD) et en coopération avec le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR). Si la citadelle de Toron fascine grandement les amoureux de l'archéologie, c'est qu'elle possède un sous-sol encore presque inexploré, constitué de vestiges d'une ancienne forteresse romaine. Deux archéologues, munis de bouteilles d'oxygène, ont récemment visité ce sous-sol et confirmé que ce qui se cache sous la citadelle de Toron mérite amplement d'être mis en lumière.
Lire la suite

 

Lire aussi

#1 Anjar, pour rêver de paix et d'Omeyyades...

#2 Aqoura, l'Éden d'Ève et de sa pomme...

#3 Beit Chabeb, au son des cloches des églises...

#4 Bhamdoun, ou la réinvention du temps passé...

#5 Hasroun, creuset d'histoire et tuiles si rouges...

#6 Maasser el-Chouf, et des cèdres comme s'il en pleuvait...

#7 Qleilé, tout récent, tout doux, tout chaud

#8 Sir el-Denniyé, doublement gratifié par Dieu...

#9 Tannourine, et les cinq sens en bandoulière...

Et relisez, ici, les articles de la première édition du village préféré des Libanais

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Eleni Caridopoulou

Après Bhamdoun c'est Hasroun je pense que je connais

Stes David

C'est dur de choisir un village, car j'ai aimé tous ces villages. j'ai surtout apprecié l'attention aux produits locaux comme les épices du jardin à Qleilé, comme la marjolaine et le 3oter (géranium odorant), la production du haléwet el-rezz de Sir el-Denniyé, les carreaux en ciment coloré de Maasser El-Chouf, les images de la production du dima tissu fabriqué uniquement à Beit Chabeb etc.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE AUTRE BEAUTE DE NOTRE PAYS !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.