X

La Dernière

Le village préféré des Libanais : #5 Hasroun, creuset d’histoire et tuiles si rouges...

Le village préféré des Libanais

Pour la deuxième année consécutive, les lecteurs de « L'Orient-Le Jour » au Liban et dans le monde voteront pour « Le village préféré des Libanais ». Cette année, dix nouveaux villages sont en lice. Un reportage écrit et une vidéo, chaque jour pendant dix jours, pour vous aider à choisir... Après Anjar, Aqoura, Beit Chabeb, et Bhamdoun, voici Hasroun.

21/07/2017

En suivant la route tortueuse du caza de Bécharré, c'est de loin qu'on peut, à un moment précis, apercevoir Hasroun. Et on ne s'y trompe pas : où ailleurs peut-on observer ce « bouquet de tuiles rouges, comme des fleurs », tel que le décrit son jeune président de conseil municipal, Gérard Semaani ? Surplombé par un jurd imposant, avec, excusez du peu, la Vallée sainte en contrebas, la beauté du village prend le visiteur instantanément à la gorge.

L'impression première ne se dément pas à l'intérieur de la localité. Rues tortueuses, maisons en pierre sombre aux (inévitables) toits en tuiles rouges, petits cafés anciens avec leurs vieux habitués : le bond dans le passé est immédiat. Très peu de villages au Liban ont su garder intact ce charme des siècles passés, et cette architecture en arcades si typique du Mont-Liban historique. Un cachet urbanistique dont la préservation est une priorité du conseil municipal, ainsi que l'assure Gérard Semaani, qui évoque un grand projet de rénovation de ce patrimoine dans le souk et au niveau des nombreuses maisons anciennes, avec l'Union européenne et l'Agence allemande de développement (GIZ).

Mais dans l'histoire du village, il n'y a pas que l'architecture traditionnelle. Cette impression que donne Hasroun d'être perché entre ciel et terre trouve ses racines dans son origine même. C'est autour d'une église célèbre, celle de saint Jude, dont la partie la plus ancienne date du XIe siècle, que s'est créée cette agglomération. Debout devant la statuette du saint martyr sur l'autel, le père Tony Sawma, auxiliaire du curé de la paroisse, attire l'attention sur la forme caractéristique de l'église qui va en biais. « Cela s'explique par le fait que la partie plus récente a été ajoutée à l'église principale des siècles plus tard », explique-t-il. Dans l'édifice se trouvent un baptistère séculaire et un portrait très ancien de saint Jude, de 1736. « Aujourd'hui encore, la vie du village s'organise autour de son saint patron, que nous célébrons chaque année le dernier dimanche de septembre. Cette année, des festivités sont prévues les 23 et 24 septembre. »
Lire la suite

 

 

Lire aussi

#1 Anjar, pour rêver de paix et d'Omeyyades...

#2 Aqoura, l'Éden d'Ève et de sa pomme...

#3 Beit Chabeb, au son des cloches des églises...

#4 Bhamdoun, ou la réinvention du temps passé...

 

Prendre L'Orient-Le Jour par la main, et...

En 2016, Akkar el-Atika et Ehden se sont battus jusqu'au bout

 

Et relisez, ici, les articles de la première édition du village préféré des Libanais

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

LA TABLE RONDE

JE VOTE POUR HASROUN, VILLAGE QUE J'AI DECOUVERT CET ETE EN DESCENDANT DE BCHARRE , DU MUSEE DE GIBRAN .

CE VILLAGE M'A IMPRESSIONNE PAR SA BEAUTE ET LES PANORAMAS QU'IL OFFRE SUR LA REGION DE EHDEN ET AUTRE .

ET SECRETEMENT , JE FAIS UN CLIN D'OEIL A UNE AMIE ORIGINAIRE DE CE VILLAGE , EN LUI RAPPELANT QUE JE NE SUIS PAS RANCUNIER QUE LES HASROUNIENS MARONITES AIENT PRIS LE DESSUS SUR LES CHIITES QUI PARTAGENT AVEC EUX CE BEAU VILLAGE DE COMMUNION ET D'ENTENTE SECULAIRE .

TINA SI TU ME LIS , JE TE SALUE ET SALUE TOUS TES PROCHES .

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué