Pandémie

Coronavirus au Liban : deux nouveaux décès et 15 cas de plus recensés en 24h

Le bilan total de personnes infectées depuis le 21 février atteint les 494 cas.

Un policier municipal équipé d'une visière de protection contre le coronavirus dans une rue de la banlieue sud de Beyrouth, le 31 mars 2020. Photo REUTERS/Aziz Taher

Le Liban a enregistré ces dernières heures deux nouveaux décès dus au coronavirus ainsi que 15 cas supplémentaires de contamination, selon le dernier rapport du ministère de la Santé. Le pays recense donc jusqu'ici un bilan de 494 contaminations depuis la détection du premier cas, le 21 février, dont 16 décès et 46 guérisons. Sur les 432 personnes toujours positives au Covid-19, trois sont dans un état critique. Parmi les décès annoncés aujourd'hui, celui de l'ambassadrice des Philippines au Liban, Bernardita Catalla.

Dans ce contexte, le ministère de la Santé a annoncé la mise en place d'un numéro vert disponible 24h sur 24 pour le signalement de tout nouveau cas de contamination. Ce numéro, le 01-594459, remplace le précédent (76-592699) qui sera désormais hors service à partir de ce jeudi à midi.

Mercredi, le ministre de la Santé, Hamad Hassan, avait tenu une conférence de presse pour faire le point sur la situation. Se voulant rassurant, il avait toutefois souligné que le Liban était "toujours au cœur de la tempête" et que le "danger persistait", mettant en garde contre une éventuelle propagation locale du virus.

Le nombre quotidien de nouveaux cas reste relativement limité au Liban, alors que le gouvernement libanais a proclamé la mobilisation générale sur l'ensemble du territoire jusqu'au 12 avril, assorti d'un couvre-feu, de 19h à 5h du matin. Jusqu'à cette date, tous les commerces non-essentiels, écoles, universités, de même que l'Aéroport international de Beyrouth doivent fermer leurs portes. Pour vérifier le respect de ces mesures, les Forces de sécurité intérieure et l'armée sont déployées dans les rues du pays et verbalisent tous les contrevenants.  Mais ces derniers jours, un relâchement dans le respect des mesures de confinement a été constaté dans plusieurs régions. Commentant cette question aujourd'hui en Conseil des ministres, le chef du gouvernement Hassane Diab a déploré que certaines régions ne respectent pas les mesures édictées. "Si elles ne sont pas appliquées de façon efficace, nous serons obligés de prendre des mesures plus strictes", a-t-il mis en garde.

A l’étranger, un médecin libanais est décédé après avoir été contaminé par le nouveau coronavirus à São Paulo, au Brésil, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Originaire de la localité de Dakwé dans la Békaa-Ouest, Georges Antar était un gynécologue d'une soixantaine d'années qui s'occupait de personnes atteintes par ce virus.



(Lire aussi : Les immunités meurtrières, l'éditorial de Issa GORAÏEB)



Vol Qatar Airways affrété par Washington
Sur un autre plan, l'ambassade des Etats-unis a annoncé avoir affrété un avion de la compagnie Qatar Airways pour évacuer ses ressortissants au Liban et ses résidents permanents, le 5 avril, alors que l'aéroport de Beyrouth est fermé aux vols commerciaux jusqu'au 12 avril au moins, dans le cadre des mesures de confinement mises en place par les autorités libanaises.

Sur son site, l'ambassade américaine à Beyrouth explique avoir "réservé un appareil de la compagnie Qatar Airways pour transporter les citoyens américains et les résidents permanents aux Etats-Unis (qui se trouvent au Liban, ndlr) afin qu'ils puissent quitter Beyrouth à 1h30 du matin, le 5 avril. Les voyageurs ont le choix entre des vols faisant la liaison entre Doha et Miami ou d'autres avec Dallas/Fort Worth". L'ambassade souligne qu'elle ne prévoit pas d'autres vols à cet effet durant la période de fermeture de l'aéroport de Beyrouth. Elle explique que les voyageurs devront acheter leur ticket directement sur le site de Qatar Airways où dans les bureaux de la compagnie à Beyrouth, à l'adresse suivante : Minah El Hosn, immeuble Garden View – Block A, rue Ahmad Chawki, entre 9h30 et 14h30, du 2 au 3 avril (téléphone : 01-763100). Le prix du billet pour les deux destinations est fixé à 2.500 dollars par personne. L'ambassade rappelle que les places sont limitées et demande à ses ressortissants d'effectuer leurs réservations le plus tôt possible. Les voyageurs doivent envoyer leurs données de vol à l'adresse mail suivante d'ici le vendredi 3 avril : BeirutACS@state.gov.

Cette initiative américaine de rapatriement fait écho à celle organisée par les autorités françaises. Le consulat de France à Beyrouth organise ainsi ce vendredi un vol de rapatriement pour les Français bloqués au Liban, comme l'ont indiqué à L'Orient-Le Jour des ressortissants français contactés par le consulat.


Lire aussi 

Du petit-lait pour Greta, l'impression de Fifi ABOU DIB

Étalage de force du Hezbollah dans sa lutte contre la pandémie

Ciel clair au-dessus du Liban : comment faire d’une exception une opportunité

La fête des Rameaux, victime des mesures de confinement

Des masques de plongée reconvertis pour l’usage médical


Le Liban a enregistré ces dernières heures deux nouveaux décès dus au coronavirus ainsi que 15 cas supplémentaires de contamination, selon le dernier rapport du ministère de la Santé. Le pays recense donc jusqu'ici un bilan de 494 contaminations depuis la détection du premier cas, le 21 février, dont 16 décès et 46 guérisons. Sur les 432 personnes toujours positives au Covid-19,...

commentaires (5)

VISIERE DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS ? SANS MASQUE ? QUELLE BLAGUE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

18 h 19, le 02 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • VISIERE DE PROTECTION CONTRE LE CORONAVIRUS ? SANS MASQUE ? QUELLE BLAGUE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 19, le 02 avril 2020

  • Les USÂ c'est le pire pays au monde pour aider ses concitoyens

    Eleni Caridopoulou

    17 h 58, le 02 avril 2020

  • Heureusement qu’ils ont laissé rentrer le policier municipal......pour prendre la photo! Hahahahaha... Mais pas le collecteur des factures d’électricité !

    LeRougeEtLeNoir

    17 h 22, le 02 avril 2020

  • Le masque de protection , comme le montre la photo de l'article, est une utilisation auxiliaire. Il doit coopérer avec un masque pour fournir une protection efficace.

    DRAGHI Umberto

    16 h 13, le 02 avril 2020

  • En titre on lit : 2 NOUVEAUX DÉCÈS ET 15 CAS DE PLUS RECENSÉS EN 24 . En photo juste en dessous on lit : UN POLICIER MUNICIPAL DANS UNE RUE DE LA BANLIEUE SUD DE BEYROUTH. Dans le corps de l'article on lit : TOUT ET N'IMPORTE QUOI , LES NUMÉROS VERTS , LES ÉVACUATIONS AMÉRICAINE ET FRANÇAISE ETC.... Où est le sérieux dans ce genre de récit ? Chacun appréciera cette confusion des genres qui dénotent un sérieux manque de sérieux.

    FRIK-A-FRAK

    13 h 39, le 02 avril 2020