Disparition

L'ambassadrice des Philippines au Liban emportée par le coronavirus

Bernardita Catalla est décédée à l'âge de 62 ans, annonce le ministère philippin des Affaires étrangères.

Bernardita Catalla, l'ambassadrice des Philippines au Liban, emportée par le coronavirus. Photo tirée du site du ministère des Affaires étrangères des Philippines

L'ambassadrice des Philippines au Liban, Bernardita Catalla, est décédée jeudi des suites du coronavirus, a annoncé le ministère philippin des Affaires étrangères sur son site. Il ne précise toutefois pas si son décès est survenu au Liban, mais selon divers médias, la diplomate est décédée dans un hôpital à Beyrouth.

"Avec grande tristesse, le ministère des Affaires étrangères annonce la disparition, le 2 avril, de Bernardita Catalla, ambassadrice des Philippines au Liban, des suites de complications liées au Covid-19", annonce Manille dans un communiqué.
La diplomatie philippine rappelle que Bernardita Catalla, 62 ans, était diplomate de carrière depuis 27 ans. "Elle a servi à plusieurs postes clés à Kuala Lumpur, Jakarta et dirigeait le service des passeports, servant en première ligne des millions de Philippins", écrit la diplomatie philippine.  Avant d'être nommée à son poste à Beyrouth, Bernardita Catalla était consule générale à Hong Kong (...). La diplomatie philippine rappelle en outre que Bernardita Catalla supervisait depuis décembre 2019 le programme de rapatriement volontaire de l'ambassade des Philippines à Beyrouth. Cette année là, des centaines de Philippins, pour la plupart des employées de maison, s'étaient rués à l'ambassade des Philippines à Beyrouth pour s'inscrire à une campagne de rapatriement proposé par leur pays, sur fond de marasme politique et économique au Liban. "Bernie, comme se faisant affectueusement appeler l'ambassadrice Catalla, a toujours tendu une main pour aider sa famille, ses amis et ses collègues, se souvient Manille. Son sourire et son rire contagieux ont peut-être disparu, mais son dévouement pour son pays restera toujours là et guidera tous les membres des services diplomatiques philippins" conclut le communiqué.

Dans un message posté sur son compte Twitter, l'ancien Premier ministre Saad Hariri a présenté ses condoléances aux Philippines et à la communauté philippine au Liban suite au décès de l'ambassadrice Catalla. "Je la connaissais personnellement. Il s'agissait d'une diplomate accomplie et humaine, qui aimait le Liban et servait loyalement son pays", a-t-il écrit. Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti, avait également présenté ses condoléances lors d'un appel à son homologue philippin.

Depuis le 21 février, date de l'apparition du nouveau coronavirus au Liban, 494 personnes ont été contaminées par ce virus, dont 16 sont décédées, selon un dernier bilan officiel



Pour mémoire
Crise au Liban : campagne de rapatriement des travailleurs philippins


L'ambassadrice des Philippines au Liban, Bernardita Catalla, est décédée jeudi des suites du coronavirus, a annoncé le ministère philippin des Affaires étrangères sur son site. Il ne précise...

commentaires (2)

TRISTE. PAIX A SON AME.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

13 h 00, le 02 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • TRISTE. PAIX A SON AME.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 00, le 02 avril 2020

  • Oh la pauvre Dame . Paix à son âme. Condoléances à toute sa famille et à l'état des Philippines.

    FRIK-A-FRAK

    12 h 07, le 02 avril 2020