Partis

Quand le Hezbollah s’impose comme « partenaire » de l’État

La formation chiite lance un plan complet pour la lutte contre le coronavirus.

Le cheikh Hachem Safieddine. Photo d’archives/ANI

Une fois de plus, le Hezbollah prouve qu’il est bien plus qu’un parti politique doté d’un arsenal jugé « illégal ». Il s’agit d’une formation dont la structure est parfaitement autonome par rapport à l’État et son autorité. Même s’il s’efforce de se présenter comme « complémentaire » des autorités.

C’est à l’heure où le gouvernement libanais déploie de grands efforts pour résoudre la grave crise suscitée par le coronavirus, non sans craintes d’une possible saturation des hôpitaux, que le parti de Hassan Nasrallah a annoncé un plan complet pour faire face à ce problème sur le double plan sanitaire et matériel.

Dans une interview accordée mercredi à la chaîne al-Manar, organe médiatique du parti chiite, le sayyed Hachem Safieddine, président du conseil exécutif du Hezbollah, a exposé le plan en détail. « 1 500 médecins, 3 000 infirmiers et secouristes, ainsi que 5 000 cadres sanitaires et de service et 15 000 déployés sur le terrain (un total de 24 500 personnes) seront chargés de lutter contre le coronavirus », a-t-il déclaré.

Et le dignitaire chiite de poursuivre : « Nous avons entièrement consacré l’hôpital Saint-Georges (Hadeth) aux malades atteints de cette épidémie, sachant que les autres patients (non atteints du coronavirus) seront transportés à l’hôpital al-Rassoul el-Aazam. » « Nous avons loué des hôpitaux privés, afin de pouvoir les utiliser en cas de besoin, et formé 15 000 personnes à la lutte contre le virus », a ajouté le sayyed Safieddine, faisant savoir que cent ambulances sont équipées pour transporter les porteurs du virus, et 25 autres sont dotées de respirateurs.

Indiquant que son parti a mis en place des centres de quarantaine et d’isolation, ainsi que d’autres consacrés au diagnostic et aux examens de santé, le cadre du Hezbollah a fait valoir que les ingénieurs du parti ont déjà commencé à mettre en place un modèle de respirateur conformément aux critères mondiaux.

« Outre ce projet, nous avons élaboré un plan pour venir en aide aux familles dans le besoin, en leur fournissant de la nourriture et des produits de stérilisation », a-t-il encore dit, précisant que pendant un mois, trois milliards de livres libanaises ont été débloqués sous forme d’aides financières et de droits légaux. Il faisait ainsi allusion au « khoms », c’est-à-dire un cinquième des profits enregistrés par les fidèles (musulmans) et qui devrait être réservé aux donations et actions de bienfaisance.


(Lire aussi : Mièvre fièvre,  le billet de Gaby NASR)


Hachem Safieddine a tenu à préciser que son parti ne se présente pas comme substitut à l’État, « mais lui fournit son aide pour faire face à la sérieuse menace » que représente le Covid-19. « Nous sommes prêts à répondre favorablement à toutes les demandes du ministère de la Santé », a lancé le dignitaire chiite.

Mais en dépit de ces assurances, le plan, ses dispositions et les énormes chiffres qu’il présente ne sont pas sans susciter des interrogations autour d’une éventuelle coordination entre le ministère de la Santé et le parti de Hassan Nasrallah. D’autant que le ministre de la Santé, Hamad Hassan, est perçu comme gravitant dans l’orbite du tandem Amal-Hezbollah.

Une source proche du ministère de la Santé confie dans ce cadre à L’Orient-Le Jour que les partis politiques désirant aider l’État à affronter le défi du coronavirus ne sont pas tenus d’en informer le ministère de la Santé, dans la mesure où tout le monde devrait assumer ses responsabilités sur ce plan.

Ce point de vue, Ghassan Hasbani, ex-ministre de la Santé (Forces libanaises), ne le partage pas. « Il est vrai que nous devons tous contribuer à résoudre la crise. Mais les partis politiques devraient œuvrer pour renforcer le pouvoir et le prestige de l’État, et non essayer de s’y substituer », souligne M. Hasbani à L’OLJ, assurant qu’aucune coordination entre le ministère et le Hezbollah n’a précédé le lancement du plan. « Certains protagonistes ne reconnaissent pas l’État et son autorité », déplore-t-il.

« Un modèle à suivre »

De son côté, le Hezbollah préfère naturellement ne pas se noyer dans ce genre de querelles politiqueset s’emploie à s’imposer comme « partenaire » de l’État. Celui-ci n’est pas « responsable seul » de la crise du Covid-19, déclare à L’OLJ un proche du parti chiite. Selon lui, le Hezbollah se tient aux côtés du ministère de la Santé et ne fait qu’assumer ses responsabilités en tant que parti politique qui devrait protéger ses partisans, mais aussi tous les Libanais. « Nous ne critiquons pas l’action du gouvernement. Mais nous lui présentons le modèle à suivre en temps de crise », dit-il, avant de conclure : « Nous sommes un partenaire de l’État et nous pratiquons aujourd’hui la résistance sociale, aux côtés de celle à caractère militaire. »


Lire aussi

Coronavirus : la mobilisation générale prolongée jusqu’au 12 avril

Isolement des patients dans un centre ou à la maison : comment éviter le rejet de l’entourage

Deux prototypes de respirateurs artificiels fin prêts pour les premiers essais

« De manière générale, il y a une bonne coopération entre l’OMS et les pays du Moyen-Orient »




Une fois de plus, le Hezbollah prouve qu’il est bien plus qu’un parti politique doté d’un arsenal jugé « illégal ». Il s’agit d’une formation dont la structure est parfaitement autonome par rapport à l’État et son autorité. Même s’il s’efforce de se présenter comme « complémentaire » des autorités.

C’est à l’heure où le...

commentaires (23)

"1 500 médecins, 3 000 infirmiers"... Ils faisaient quoi ces gens avant la mobilisation ? Ont ils déserté leur poste pour aller au jihad ? Ca suffit les fanfaronnades stériles, agissez d'abord et nous ferons le bilan après la bataille.

Fifi Brindassier

14 h 15, le 29 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (23)

  • "1 500 médecins, 3 000 infirmiers"... Ils faisaient quoi ces gens avant la mobilisation ? Ont ils déserté leur poste pour aller au jihad ? Ca suffit les fanfaronnades stériles, agissez d'abord et nous ferons le bilan après la bataille.

    Fifi Brindassier

    14 h 15, le 29 mars 2020

  • Moi je demande à voir le dit "matos" et les dites "compétences ".

    Je partage mon avis

    22 h 27, le 27 mars 2020

  • Je préfère l'aide proposée par l'Île de Pâques (Chili) car ses habitants, les statues Moais, ne cherchent pas à me dominer ni à m'asservir. Le Liban est un pays libre et indépendant depuis dix siècles avant notre ère et souhaite le rester. Merci.

    Honneur et Patrie

    17 h 47, le 27 mars 2020

  • Et pourtant............ la résistance est sous sanctions embargos et bla bla bla ...... Comment fait elle pour agir avec du matos que lui envierait un état ? Hahahaha

    FRIK-A-FRAK

    16 h 12, le 27 mars 2020

  • Sincèrement, s'il vont travailler comme leur maitres Iraniens on s'en passe. ou alors ils restent dans leurs zones influence. aussi loin de nous que possible. S'ils obtiennent des résultats, alors tant mieux. En réalité, on s'en fiche. Si cette crise a démontré qqchose c'est que ce pays est quasiment en partition.

    Lebinlon

    16 h 07, le 27 mars 2020

  • Waw 24500 personnes que voulez vous de plus!!! J'ai remarqué aussi il y a le drapeau libanais et celui du Hezbollah , chez nous en Europe il y a le drapeau du pays et celui de l'union européenne ça veut dire que le Liban fait parti des ayatollahs .

    Eleni Caridopoulou

    16 h 02, le 27 mars 2020

  • IL A OUBLIE DE DIRE CENT ET UNE CHOSES POUR QUELLE POPULATION CELA EST DESTINE? LES LIBANAIS SUR TOUT LE TERRITOIRE OU SEULEMENT A SES MILICES OU A LA COMMUNAUTE CHIITE AU LIBAN? COMBIEN DE RESPIRATEURS DANS LES HOPITAUX? IL DIT IMPOSER UNE TAXE " RELIGIEUSE " MAIS DE QUEL DROIT LE HEZBALLAH COLLECTE CES TAXES A SON PROFIT ? CES MEDECINS, OU LES A T IL TROUVE ? ILS ETAIENT DEJA EN ACTION AUPRES DE TOUS LES LIBANAIS OU IL LES A REQUISITIONNE POUR LUI? COMBIEN DE KIT DE TEST A T'IL? DE GANTS DE MASQUES ?ET COMMENT ILS SONT ARRIVES AU LIBAN? JE PEUX CONTINUER LONGHTEMPS COMME CELA TOUTE AIDE EST LA BIENVENUE EVIDEMENT MAIS ELLE NE DOIT PAS ETRE MISE AU SERVICE DE L'ETAT POUR TOUS LES LIBANAIS ET PAS POUR UNE COMMUNAUTE PRECISE ET ON N'A PAS LE DROIT DE " LOUER" DES HOPITAUX CAR ILS DOIVENT AGIR POUR L'ENSEMBLE DES LIBANAIS EN PERIODE DE CRISE SURTOUT UNE BONNE VOLONTE VOULANT DONNE MEME A SON PROPRE MINISTRE DE LA SANTE UNE LECON DE GESTION DE LA CRISE

    LA VERITE

    15 h 55, le 27 mars 2020

  • "sur le terrain (un total de 24 500 personnes) seront chargés de lutter contre le coronavirus"... Sans compter les 150000 fusées futées qui annihilirons le covid19 et bien sûr certains humains qui seront proclamés martyrs de la lutte pour la libération des poumons! Bienvenue au passé lointain...bien lointain...

    Wlek Sanferlou

    13 h 15, le 27 mars 2020

  • Île HB a trouvé le moyen de remonter en premières lignes et cette fois ils oublient leur résistance pour nous servir leur dévouement pour les libanais. Balivernes et mensonges sont leur pain quotidiens s’ils avaient autant de ressources pour endiguer ce virus croyez-le il aurait servi en premier lieu en Iran lorsque la flotte iranienne était en action et on aurait dit que c’est logique puisque c’est l’Iran qui finance. Les chinois ont vite dépêché des médecins et du matériel en Italie pour sauver leur économie alors pourquoi le HB se tient les bras croisés face à l’Iran qui est dépassé par les événements et crie à l’aide sans que personne, même pas ses alliés les plus proches ne leur viennent en aide? A vous de voir car il s’agit d’un peu de bon sens. HB ne possède pas le quart du dixième de ce qu’il prétend avoir mais personne n’est capable de vérifier ses dires ni ses mensonges quelque soit le sujet de leur lutte.

    Sissi zayyat

    12 h 07, le 27 mars 2020

  • Le Hassad est mauvais conseiller . La caravane va passer et nettoyer aussi bien du virus que de la jalousie des incompétents et de leurs soutiens. Sur un autre plan , est il tabou de parler du cataclysme qui se passe aux USA à cause d'un clown qui disait il y a 10 jours que ce n'était qu'un gros rhume ? Réveillez vous les gars LE MONDE A CHANGÉ ET A GLISSÉ VERS D'AUTRES FORCES. WAKE UP ,

    FRIK-A-FRAK

    11 h 55, le 27 mars 2020

  • Toutes les initiatives libanaises qui peuvent servir au peuple libanais sont bonnes à prendre. Au diable la politique politicienne !

    JiJii

    10 h 55, le 27 mars 2020

  • 1) Jugé “illégal” ; vous devez dire par qui et aux yeux de quoi, parce qu’au Liban jusqu’à preuve du contraire la Resistance est légale. 2) dont la structure est parfaitement autonome; y a t-il un seul parti politique dont la “structure” serait dépendante de l’état? Bien évidemment qu’elle est autonome. 3) complémentaire des autorités; oui l’action de la Résistance est complémentaire de celle des autorités, pour 2 raisons: - clairement l’état n’a pas les moyens de faire face a la crise tout seul, pas besoin de débat la dessus - quel intérêt pour le Hezbollah de se substituer à l’Etat en donnant les mêmes services???? Se serait une perte de temps et d’argent aux dépens d’un Etat et d’un gouvernement et d’un ministère particulier sponsorisé par le Hezbollah lui même!! 4) des interrogations quant à une coordination avec le ministère de la santé ; faut savoir hein, plus haut vous critiquiez l’autonomie de la structure du partis envers l’état et là sur un ton douteux et accusateur vous reprochez une certaine coordination?? Donc vous mêlez tout et n’importe quoi, concurrence à l’état, substitution de l’état, puis collaboration avec l’état. 3 choix s’imposent a tous: 1) soit vous combattez ce virus du mieux que vous pouvez 2) soit vous supportez ceux qui combattent ce virus 3) soit vous avez la décence de vous taire lorsque des gens donnent de leur argent, de leur temps, et risquent même leur vie, pour endiguer cette menace

    Chady

    10 h 50, le 27 mars 2020

  • Le partenariat repose-t-il sur une convention en bonne et due forme? Le parti indique : « 1 500 médecins, 3 000 infirmiers et secouristes, ainsi que 5 000 cadres sanitaires et de service et 15 000 déployés sur le terrain (un total de 24 500 personnes) seront chargés de lutter contre le coronavirus ». Ces professionnels sont des membres du parti non reconnus par la société civile? Le gouvernement n'a-t-il pas pensé faire appel à ces personnes? Je suis ravi de cet élan de solidarité entre ces deux communautés dans la lutte contre un ennemi commun

    Georges Olivier

    10 h 25, le 27 mars 2020

  • QUI DES DEUX EST L,ETAT ? C,EST LA LA QUESTION. QUI S,IMPOSE ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 18, le 27 mars 2020

  • CES BARBUS SONT SUPPOSES ETRE DES RELIGIEUX ET NON DES MILICIENS. COPIER L,IRAN EST LEUR BUT ET SERVIR SES AYATOLLAHS AUX DEPENS DU LIBAN EST LEUR ABJECT TRAVAIL.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 01, le 27 mars 2020

  • Titre absurde. S’imposer- partenaire- Etat. Trois vocables antinomiques. Milice partenaire- qui s’impose , à qui , à l’Etat tout simplement ! Hahahahaha... Ou en sont les fermes de Chebaa!!

    LeRougeEtLeNoir

    08 h 27, le 27 mars 2020

  • très bien, chacun chez soi et les malades seront bien gardés, comme on le voit en Iran...

    Je partage mon avis

    08 h 14, le 27 mars 2020

  • On devient comme le peuple Iranien il faut tout gober en somme ! On n’hésite pas à utiliser une pandémie pour essayer de se renflouer politiquement sur la scène locale !

    PHENICIA

    07 h 23, le 27 mars 2020

  • "C'est mon avis et je le partage". Peut-on être partenaire de soi-même? Le Hezbollah n'est pas "le partenaire de l'Etat" dans ce domaine, puisque c'est lui qui contrôle le ministère de la Santé. Cette annonce nest donc qu'un coup de pub et rien d'autre.

    Yves Prevost

    07 h 07, le 27 mars 2020

  • Moi j'y crois pas du tout....tout ca c'est que des paroles, je pense que les chiffres sont grandement exagere a peu de frais.... En iran ca a fait 50 annees qu'ils mentent au peuple en lui disant que le pays est dote des meilleures universites, centre hospitaliers, budget, qu'il vont vaincre le coronavirus, que les supermarches sont rempli a ras-bord, etc....et chaque annee est pire que la precedente

    Elementaire

    06 h 11, le 27 mars 2020

  • D’ici à ce qu’on nous fasse payer un "Impôt Hezbollah", il n’y a qu’un petit pas...

    Gros Gnon

    05 h 18, le 27 mars 2020

  • La loi made in lebanon: Tout comme dans le mariage au Liban, une fille violée, uelque soit son âge, peut se laisser marier, pas nécessairement son choix, par son violeur pour éviter à son violeur la prison, l'état et tout les libanais se trouve mariés au hezb légalement! Enjoy!!

    Wlek Sanferlou

    02 h 25, le 27 mars 2020

  • L’Etat dans l’Etat... ou peut-être même le contraire en fin de compte ...

    AntoineK

    01 h 26, le 27 mars 2020