Rechercher
Rechercher

À La Une - Pandémie

Coronavirus au Liban : un 3e décès, et 7 nouveaux cas, selon l'hôpital Rafic Hariri

Selon le ministère de la Santé, la victime est un homme âgé de 79 ans qui souffrait d'une maladie en phase terminale, un cancer selon une source médicale anonyme qui s'est confiée à L'Orient-Le Jour.

Un homme pousse la chaise roulante d'un enfant équipé d'un masque de protection, le 11 mars 2020 à Beyrouth. Photo AFP / JOSEPH EID

Une troisième personne est décédée au Liban jeudi matin après avoir été contaminée par le nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé, et sept nouveaux cas ont été enregistrés, selon l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri.

Alors qu'en matinée le ministère de la Santé annonçait qu'aucun nouveau cas n'avait été détecté, l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri a indiqué en soirée dans son rapport quotidien que "des tests cliniques ont été effectués sur 206 cas, dont 199 se sont avérés négatifs, et 7 autres positifs". L'hôpital a ajouté que 19 personnes ont pu rentrer chez elles. "Trente-huit personnes contaminées sont soignées dans l'établissement", ajoute le rapport, précisant que leur état est stable et que deux personnes se trouvent en situation critique.

Selon le ministère de la Santé, la personne qui est décédée jeudi matin est un homme âgé de 79 ans qui souffrait d'une maladie en phase terminale, un cancer selon une source médicale anonyme qui s'est confiée à L'Orient-Le Jour. Il était soigné à l'hôpital Notre-Dame-des-Secours de Jbeil. Selon notre source, cette troisième victime, Élias Bourji, a été contaminée par la première, Jean Khoury, un Libanais de 56 ans rentré d’Égypte le 20 février et qui était traité dans le même établissement, partageant la même chambre que la 3e victime, avant d'être diagnostiqué au coronavirus. Jean Khoury avait été admis en soins intensifs alors qu'il souffrait d'une forte fièvre, avant d'être transféré à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri, le 5 mars. Le ministre de la Santé Hamad Hassan avait alors dénoncé la façon dont l'hôpital de Jbeil avait traité ce patient.

Le deuxième patient décédé mercredi est un homme d'une soixantaine d'années, Maroun Karam, qui souffrait d'une déficience immunitaire. Des informations rapportées par notre correspondante Hoda Chedid indiquaient qu'il s'agissait d'un enseignant qui avait été contaminé par un de ses élèves, rentré récemment d'un voyage à l'étranger.

Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, 66 personnes au total sont contaminées au nouveau coronavirus. Si on y ajoute les sept personnes annoncées jeudi soir par l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri, cela porte le nombre total de personnes atteintes au Liban à 73.


(Lire aussi : « C’est la folie, on dirait que c’est la fin du monde ! »)



Hier, le ministre de la Santé avait annoncé la première guérison d'une patiente infectée par le nouveau coronavirus. Selon un court communiqué du ministère, cette personne, qui avait été admise à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri le 20 février dernier, avait pu quitter l'hôpital dans la journée. Des informations rapportées par notre correspondante Hoda Chédid rapportent que cette patiente, du nom de Roula Zeineddine, revenait d'Iran.

Dans le cadre du renforcement drastique des mesures de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, le Premier ministre Hassane Diab a annoncé  la suspension pendant une semaine de toutes les liaisons aériennes avec l’Italie, l’Iran, la Chine et la Corée du Sud, principaux foyers du coronavirus, et l'arrêt sous quatre jours des liaisons avec les pays où le virus se propage. Par ailleurs, le Premier ministre a demandé aux administrations publiques et aux municipalités d'assurer une rotation "pour assurer un minimum de présence et un service minimum". Répondant aux critiques, Hassane Diab a assuré que les autorités "n'ont pas tardé à prendre les mesures nécessaires pour protéger les Libanais", déplorant que certains "tentent de marquer des points politiques".

Dans ce contexte, l'ambassadrice du Liban en Italie, Mira Daher, a affirmé à la chaîne LBCI qu'aucun Libanais résidant en Italie, pays le plus touché d'Europe, n'a été contaminé jusque-là par le coronavirus. Elle a également appelé l’État à revoir sa décision de suspendre les vols vers et en provenance d'Italie, afin de permettre de rapatrier les Libanais qui s'y trouvent encore.

En outre, l'hôpital Rafic Hariri a commenté la décision de certains de ses employés qui ont annoncé une grève pour aujourd'hui pour réclamer leurs droits en matière de salaires. "Cette grève n'inclut pas le travail dans les sections vitales de l'hôpital, comme l'aile dédiée au traitement des cas contaminés au coronavirus, ou encore les urgences et les services de dialyse et de chimiothérapie".

La Banque du Liban (BDL) a pour sa part assuré que, selon les derniers rapports de l'OMS, les billets de banque ne constituent pas "en tant que tels" un danger pour la transmission du virus. "Un rapport de la banque centrale allemande considère que les billets sont un des vecteurs les moins dangereux de transmission en comparaison avec d'autres objets comme les poignées de portes", ajoute le communiqué de la BDL. 



Lire aussi

Tirer la langue, fermer les yeux, le billet de Fifi Abou Dib

Coronavirus : le Liban est-il prêt à une multiplication des cas ?

« Vous les gens du corona, restez loin »

Le coup de barre des propriétaires de pubs et bistros de la capitale

Coronavirus : les autorités libanaises sous le feu de l'opposition

Une troisième personne est décédée au Liban jeudi matin après avoir été contaminée par le nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la Santé, et sept nouveaux cas ont été enregistrés, selon l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri.Alors qu'en matinée le ministère de la Santé annonçait qu'aucun nouveau cas n'avait été détecté, l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri a...
commentaires (2)

Heureusement ils ont compris que l'Iran est le deuxième pays après la Chine contamine

Eleni Caridopoulou

21 h 33, le 12 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Heureusement ils ont compris que l'Iran est le deuxième pays après la Chine contamine

    Eleni Caridopoulou

    21 h 33, le 12 mars 2020

  • Est-ce que l’hôpital de Jbeil a tout fait faux?

    Michael

    20 h 58, le 12 mars 2020

Retour en haut