Rechercher
Rechercher

À La Une - Repère

Coronavirus : le point sur les liaisons aériennes suspendues entre le Liban et les pays du Golfe

La MEA suspend ses vols avec l'Arabie saoudite, le Qatar, le Koweït qui ont pris, comme le Bahreïn, des mesures restreignant l'entrée sur leur territoire de personnes venant de Beyrouth.

Un écran à l'aéroport de Beyrouth, le 9 mars 2020, montrant plusieurs vols, notamment en direction du Golfe, annulés. Photo DR.

Ces derniers jours, le Liban et quatre pays du Golfe ont annoncé des mesures de suspension temporaire des liaisons aériennes entre eux pour éviter une propagation du nouveau coronavirus. L'Orient-Le Jour fait le point sur ces mesures de restriction.


Liban

La compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA) a annoncé lundi la suspension "temporaire" et "jusqu'à nouvel ordre" de ses vols en provenance et à destination d'Arabie saoudite, du Koweït et du Qatar "au vu des décisions prises par plusieurs pays d'arrêter les vols pour éviter une propagation du nouveau coronavirus".

Le 28 février, le Liban avait annoncé la suspension temporaire de l'entrée sur son territoire de voyageurs venus des principaux foyers de contamination du nouveau coronavirus (Chine, Iran, Corée du Sud, Italie, Hong Kong, Macao, Taïpei, Japon) à l'exception des Libanais et des étrangers résidant au Liban. Selon un dernier bilan publié dans la journée, 41 cas de contamination au nouveau coronavirus ont été enregistrés.


Arabie saoudite

Les autorités saoudiennes ont temporairement suspendu les voyages terrestres et maritimes à destination et en provenance de plusieurs pays, dont le Liban, pour leurs ressortissants comme pour les résidents étrangers, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, a annoncé lundi l'agence de presse officielle SPA. Les pays concernés sont : les Emirats arabes unis, le Koweït, Bahreïn, le Liban, la Syrie, la Corée du Sud, l'Egypte, l'Italie, l'Irak, Oman, la France, l'Allemagne, la Turquie et l'Espagne  Les voyageurs en provenance de ces pays et ceux qui s'y sont rendus dans les 14 jours ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire, précise-t-elle, citant une source proche du ministère de l'Intérieur.

A cause de cette mesure, un Libanais qui travaille pour une entreprise de conseil opérant entre Beyrouth et le Golfe, et qui a souhaité garder l'anonymat, se retrouve coincé au Liban, où il rentre presque tous les week-ends. "Les vols ont tous été annulés et tout est bloqué, même si on a un certificat médical prouvant que l'on est en bonne santé", indique-t-il. Comme tous les Libanais travaillant en Arabie saoudite, il sera obligé d'observer une période de 14 jours de quarantaine avant de pouvoir retourner travailler dans le royaume saoudien. Mais en attendant, il est obligé de tout faire à distance "ce qui n'est clairement pas idéal". Il estime toutefois que cette mesure prise par les autorités saoudiennes "est une bonne chose". "C'est drastique, mais intelligent. Ils se donnent trois jours pour prendre les mesures de sécurité nécessaires et aviser, c'est mieux que ce que les autorités ont prévu ici, au Liban", ajoute le consultant, d'une trentaine d'années.


Qatar

Dimanche, Doha a annoncé la suspension temporaire de l'entrée sur son territoire de voyageurs et des vols en provenance de 14 pays, dont le Liban. Les autres pays concernés par cette décision sont la Chine, l'Égypte, l'Inde, l'Iran, l'Irak, le Bangladesh, le Népal, le Pakistan, les Philippines, la Corée du Sud, le Sri Lanka, la Syrie et la Thaïlande. Selon un dernier bilan, 15 cas de contamination ont été enregistrés au Qatar.


Koweït

Samedi, le royaume a annoncé la suspension, pour une semaine, de tous les vols en provenance et en direction du Liban et de cinq autres pays - l’Égypte, la Syrie, le Bangladesh, les Philippines et l'Inde. L'Aviation civile koweïtienne précise que cette mesure s'applique aux non-Koweïtiens détenteurs d'un permis de séjour ou d'un visa d'entrée valide. Cette interdiction d'entrée sur le territoire sera appliquée jusqu'à vendredi prochain. Selon un dernier bilan, 65 personnes ont été testées positif au virus.


Bahreïn

Le 27 février dernier, Manama a annoncé la suspension "jusqu'à nouvel ordre" de tous les vols reliant le royaume au Liban et à l'Irak, deux jours après avoir interdit à ses ressortissants de se rendre en Iran. Manama avait également demandé à ses ressortissants ayant voyagé au Liban et dans trois pays de se mettre à l'isolement pendant deux semaines. A ce jour, 95 cas d'infection au Covid-19 ont été recensés.




Lire aussi

Coronavirus : le Liban renforce ses mesures de précaution

À Beyrouth, la fièvre du dernier vendredi soir avant la fermeture des boîtes de nuit

Coronavirus : quatre nouveaux cas au Liban, le bilan monte à 32



Ces derniers jours, le Liban et quatre pays du Golfe ont annoncé des mesures de suspension temporaire des liaisons aériennes entre eux pour éviter une propagation du nouveau coronavirus. L'Orient-Le Jour fait le point sur ces mesures de restriction.LibanLa compagnie aérienne libanaise Middle East Airlines (MEA) a annoncé lundi la suspension "temporaire" et "jusqu'à nouvel ordre" de ses...

commentaires (5)

Complement debile, Taipei , La Capital de TAIWAN, est actuellement le seul pays en asie a ne pas avoir ete toucher par le virus, ceci grace au mesure draconiennes prise par les autorités depuis 2 mois deja ! interdire les vol de Taipei est d'une débilité incroyable, aucun pays au monde pour le moment n'a réussis a mieux gérer la maladie que Taiwan.

Aboumatta

15 h 35, le 10 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Complement debile, Taipei , La Capital de TAIWAN, est actuellement le seul pays en asie a ne pas avoir ete toucher par le virus, ceci grace au mesure draconiennes prise par les autorités depuis 2 mois deja ! interdire les vol de Taipei est d'une débilité incroyable, aucun pays au monde pour le moment n'a réussis a mieux gérer la maladie que Taiwan.

    Aboumatta

    15 h 35, le 10 mars 2020

  • Wow...c est de la pure race peut-être la bas?? Ils se la jouent comme ça et se foutent de la gueule du Monde?

    Marie Claude

    17 h 03, le 09 mars 2020

  • Quand même 95 cas a Bahreïn c'est beaucoup pour un petit pays

    Eleni Caridopoulou

    16 h 15, le 09 mars 2020

  • PRIERE NOTER QUE TAIPEI EST LA CAPITALE DE TAIWAN. DONC LE MEME PAYS.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 00, le 09 mars 2020

    • Bonjour, Merci pour votre commentaire, cette erreur a bien été corrigée. Cordialement

      L'Orient-Le Jour

      14 h 14, le 09 mars 2020

Retour en haut