X

À La Une

L'armée libanaise tire sur des drones israéliens au Liban-Sud

Sécurité

Les engins de reconnaissance, qui ont rebroussé chemin, survolaient les villages libanais de Adaïssé et Kfar Kila.

OLJ
28/08/2019

L'armée libanaise a ouvert le feu sur deux drones de reconnaissance israéliens qui survolaient le village libanais de Adaïssé et Kfar Kila, situés au Liban-Sud, dans un nouvel accès de tension après une attaque aux drones israéliens contre la banlieue sud de Beyrouth.

Une source militaire libanaise a confirmé à l'AFP ces tirs qui interviennent quatre jours après la chute de deux drones israéliens dans la banlieue sud de Beyrouth, une attaque à laquelle le Hezbollah a laissé entendre qu'il allait riposter.

Selon un communiqué de l'armée libanaise, le premier drone israélien a "violé l'espace aérien libanais à 19h35 et a survolé un poste militaire situé dans le village de Adaïssé". "L'armée a alors ouvert le feu en direction du drone, le forçant à rebrousser chemin", ajoute la troupe. Elle affirme qu'un "deuxième drone de reconnaissance survolé le village de Kfar Kila pendant quelques temps, avant de se retirer de l'espace aérien libanais". Un troisième engin du même type a aussi survolé le même poste militaire à Adaïssé, poussant la troupe à ouvrir le feu avant que le drone ne rebrousse également chemin.

Une telle intervention de l'armée libanaise est très rare. Elle répond à "des instructions précédentes selon lesquelles tout mouvement israélien à l'intérieur des frontières libanaises sera la cible de tirs", explique la source militaire à l'AFP.

En Israël, l'armée a indiqué dans un communiqué que "des tirs ont été entendus en provenance du territoire libanais vers un espace aérien dans lequel des drones des forces armées israéliennes opéraient. Les drones ont terminé leur mission et aucun dommage n'a été rapporté".

En soirée, l'Agence nationale d'information (Ani, officielle) a rapporté qu'un drone israélien de reconnaissance de type MK a survolé le village libanais de Rmeich, situé dans le caza de Bint Jbeil.


(Lire aussi : Des soldats israéliens entraînés à combattre en réalité virtuelle dans les tunnels du Hezbollah)


Dans la nuit de dimanche à lundi, un drone israélien s'est écrasé dans la banlieue sud de Beyrouth, peu avant qu'un deuxième appareil n'explose en vol dans le même quartier. Lundi, le président de la République Michel Aoun avait qualifié cet incident de "déclaration de guerre". De son côté, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait présenté l'attaque comme "le premier acte d'agression" d'Israël au Liban depuis la guerre de 2006, laissant entendre que sa formation allait riposter.

Mercredi, le porte-parole de la Force intérimaire de l'ONU au Liban, Andrea Tenenti, a affirmé que la Finul œuvrait au maintien de la stabilité et la sécurité le long de la frontière entre le Liban et Israël.

La veille, le Conseil supérieur libanais de la défense, qui s'était réuni de manière exceptionnelle, sous la présidence du chef de l'Etat, avait souligné "le droit des Libanais à se défendre par tous les moyens contre toute agression".


Lire aussi

Le Conseil supérieur de défense souligne "le droit des Libanais à se défendre par tous les moyens"

Courriers aérien, l'éditorial de Issa Goraieb

Pour le Hezbollah, il faut empêcher un retour au rapport de forces d’avant 2006, le décryptage de Scarlett Haddad

Naïm Kassem menace Israël d'une riposte "surprise"

Affaire des drones de la banlieue sud de Beyrouth : Ils "n'ont pas pu être pilotés depuis Israël"

Calme "anormal" dans la banlieue sud de Beyrouth : "Les gens ont peur"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

libanais étranger au liban

Aucune armée ne peut atteindre un drône par des tirs.

C'est par la technologie

( piratage électonique..pertrubations des ondes... il faut des hackers et geeks pour contrer des drônes )

qu'est la solution mais bon... ici les tirs c'est juste pour la parade et pour la consommation locale. ce n'est pas parce que la chance a fait qu'un gamin a pu descendre un drôbne avec un caillou que ca va marcher tout le temps

Agenor

L’armée libanaise tire sur des drones israéliens. Certes je crie : Vive l’armée libanaise!

Pouvons-nous laisser de côté nos sensibilités politiques et communautaires?

Si la réponse est affirmative, que dire alors au sujet de ce jeune de la banlieue sud de Beyrouth qui, avec un caillou, a visé un drone israélien et l’a fait descendre des airs?

À y penser un peu, ce jeune ne mérite-t-il pas d’être salué et reconnu?

Je salue ce jeune homme et pense que l’État doit lui remettre la médaille d’honneur pour acte de courage et de bravoure.

LA VERITE

Bravo l'armee
Elle a reagit correctement malgre le fait que le video deploye a montre le peu d'aquipement que l'armee au sud recoit

Ou sont les lunettes nocturnes pour mieux voir, dans le ciel, la nuit ce qui se passe et eventuellement meme les radars pour mieux reagir?


L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

JE PROPOSE QU,ON FASSE DES REFERENDUMS DE L,ARMEE ET DU PEUPLE SUR LE SLOGAN ARMEE, PEUPLE, RESISTANCE POUR VOIR SI LES DEUX PREMIERS VEULENT FAIRE PARTIE DE CE SLOGAN.

Bery tus

Plus ça gueule chez nous .. plus Israël nous emmerdes !! On sait plus sur quel pied danser ... Israël doit savoir que le Hezbollah vas riposter ou est quand seul Dieu sait

Chady

Grand bravo à l’armée! Ça fait plaisir. Ensemble rien ne peut nous briser.
Armée, Peuple, Résistance
Que Dieu vous protège

Chucri Abboud

L'armée , en ce faisant, est de connivence avec le Hezbollah et lui sauve la face ...car les sionistes ne veulent pas entrer en guerre contre l'armée libanaise , mais putôt hâcher du Hezbollah ....Mais le parti de Dieu a heureusement , contre ces sionistes , plus d'un tour dans son sac !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

VOILA, C,EST L,AFFAIRE DE L,ARMEE LIBANAISE D,INTERDIRE LE SURVOL DE L,ESPACE AERIEN LIBANAIS ET DE RIPOSTER.

Ziad Gabriel Habib

Super! Nous pas besoin de radars, nous avons l'oeil nu.

Irene Said

Bravo et merci,
l'Armée Libanaise !!!
Irène Saïd

ON DIT QUOI ?

La Mayo commence à prendre.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants