François Abi Saab, ce « héros qui s’ignore »

>André Parant : Un ami très cher

J'ai rencontré François Abi Saab au milieu des années 90, à l'occasion de missions à Beyrouth. Je l'ai ensuite retrouvé au ministère des Affaires étrangères à Paris, où il a servi quelques années,... Lire la suite

 

Retour à la liste des dossiers

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus