Page auteur

Les articles de Médéa AZOURI

Nightlife(s) libanaise(s)

17 août 2019

Notre réputation de capitale de la fête n’est plus à faire. Pas un journal ni un magazine, du Telegraph au New York Times en passant par CNN ou GQ, qui n’ait pas fait l’éloge de Beyrouth,... Lire la suite

Tolérance zéro

10 août 2019

Tolérance, fait de respecter la liberté, les opinions, l’attitude... d’autrui. Synonymes : largeur, indulgence, respect, compréhension. On en est bien loin. Loin des fondements d’une... Lire la suite

Chers Hamed, Carl, Haig et Firas

3 août 2019

Tout a été dit. Des vérités, mais trop de mensonges. Trop de fake news, de rumeurs infondées, de menaces, d’insultes. Vous avez été jetés en pâture sur les réseaux sociaux, décriés par des gens... Lire la suite

Happy ending

27 juillet 2019

On a raté notre mariage. L’amour s’est effiloché, nos voies ne se sont plus rencontrées. Le temps et la routine ont eu raison de notre couple. On s’est aimé mais aujourd’hui, l’indifférence a pris... Lire la suite

La femme est un homme comme les autres

6 juillet 2019

On a beau être au XXIe siècle, force est de constater que l’égalité entre hommes et femmes n’existe toujours pas. Dans le monde certes, mais au Liban comme dans tout le Moyen-Orient encore moins.... Lire la suite

Ce peuple qu’on a rendu fou

29 juin 2019

La meilleure façon de définir le Liban à des étrangers, c’est de leur expliquer que chez nous, c’est celui qui vient en sens interdit qui insulte l’autre. Voilà le meilleur résumé de ce qu’est... Lire la suite

« Prends du Panadol »

22 juin 2019

S2al mjarreb w ma tes2al hakim. Il suffit d’un pépin. Un petit comme une migraine, un mal de ventre ou une rage de dent ; un gros, comme une hernie discale, l’ablation d’un rein ou même un cancer,... Lire la suite

(Anti)Social Network

8 juin 2019

La vie d’aujourd’hui est certes fascinante. Tout est devenu à portée de main. Le web n’a jamais été aussi extraordinaire et l’avenir nous promet encore plus. Nous trouvons toutes les informations... Lire la suite

Et si on faisait tous la grève ?

25 mai 2019

Puisque nous sommes dans l’incapacité de descendre dans la rue. De manifester pour nos droits. De demander des comptes. D’exprimer notre ras-le-bol, notre colère, notre déception. Vu que nous... Lire la suite

Quand il est (encore) temps

18 mai 2019

Dans la vie, tout est question de timing. Le parfait timing. Parfois, c’est avant l’heure, parfois après. Il faut donc apprendre à patienter. Attendre ce fameux bon moment pour prendre une... Lire la suite

Mieux vaut être seul(e)...

11 mai 2019

L’idée du couple est en train de mourir. À petit feu. La vie à deux n’est plus à la mode. On préfère être seul(e) que mal accompagné(e); voguer en solo ; se défaire de l’autre. Un(e) autre avec... Lire la suite

Lettre ouverte aux dirigeants libanais

4 mai 2019

Messieurs, Maintenant que vous avez vampirisé comme jamais notre pays qui n’est sûrement pas/plus le vôtre, qu’il ne reste plus aucune goutte de sang à boire ou de moelle à dévorer, et que le... Lire la suite

« Sorry tante »

13 avril 2019

Il y a des gens qui naissent vieux et d’autres qui seront éternellement jeunes. Ou plutôt qui aimeraient l’être. Sauf qu’on ne peut rien contre le temps, les années qui passent et donc le... Lire la suite

Ces Libanais

30 mars 2019

Ce qui caractérise le plus le Liban, c’est son peuple. On ne peut pas dissocier le pays de Khalil Gibran de ses habitants. L’ADN du Liban, ce sont les Libanais. Plus que le temple de Baalbeck, le... Lire la suite

Ma3jou2(a)

16 mars 2019

Churchill disait : « Il n’y a pas d’urgence, il n’y a que des gens pressés. » Hormis les urgences médicales, effectivement, rien ne presse vraiment. Pourtant, au Liban, nous sommes... Lire la suite

Dans les couloirs d’un hôpital

9 mars 2019

L’arrivée est difficile. Les urgences. Le va-et-vient des infirmières, des internes, des médecins et la présence de patients apeurés donnent le ton. Les chariots s’entrechoquent, les sérums... Lire la suite

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables