Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Les druzes réclament une juste représentation au sein du cabinet Diab

"Ils refusent d'entrer au gouvernement par la porte, et courent pour y entrer par la fenêtre", a écrit Saad Hariri après un tweet accusateur de Walid Joumblatt.

Talal Arlsane, Walid Joumblatt et Wi'am Wahhab. Photos d'archives.

Les principaux leaders politiques et religieux druzes ont réclamé mardi que la communauté druze soit représentée à sa juste valeur au sein du gouvernement que tente de former le Premier ministre désigné Hassane Diab, dont la composition pourrait être annoncée dans les tout prochains jours.

"Je mets en garde contre le mépris envers les druzes en leur accordant uniquement le ministère de l’Environnement sur ordre du gendre du sultan", a écrit sur son compte Twitter le chef du Parti socialiste progressiste, le leader druze Joumblatt, en référence au gendre du chef de l'Etat, Gebran Bassil, qui dirige le Courant patriotique libre.

"Les masques sont tombés et le jeu est connu. L’entente des bateaux turcs et des Télécoms entre l’orange et le bleu qui a nui au pays, se renouvelle selon une nouvelle formule avec de nouveaux joueurs au sein du gouvernement de technocrates d’une seule couleur", a écrit M. Joumblatt sur son compte Twitter.

Le leader druze fait référence au Courant patriotique libre et au courant du Futur qui avaient scellé un compromis en 2016 ayant conduit à l'accession du fondateur du CPL, Michel Aoun, à la tête de l'Etat. Mais ce compromis a été très sérieusement ébranlé après la désignation de Hassane Diab au détriment du leader du Futur, Saad Hariri, qui avait démissionné de son poste de Premier ministre le 29 octobre dernier sous la pression du mouvement inédit de contestation contre la classe dirigeante, accusée d'incompétence et de corruption.



M. Hariri a répondu à cette attaque de M. Joumblatt, alors que les deux hommes ont longtemps fait partie du même camp. "Oui, les masques sont tombés et le jeu est connu. Certains souffrent d'une cécité concernant les couleurs politiques et ne voient que du bleu", a écrit le chef du Futur dans un tweet au ton étonnant. "Ils refusent d'entrer au gouvernement par la porte, et courent pour y entrer par la fenêtre. Ne réglez pas vos problèmes sur le dos des autres. Ca suffit !", s'est exclamé Saad Hariri.



Solidarité druze
"Nous sommes contre toute représentation qui réduirait la présence et la dignité des druzes, qui ont été les fondateurs de ce pays et les protecteurs de son indépendance", a assuré le chef du Parti démocratique libanais, Tala Arslane, rival traditionnel de Walid Joumblatt sur la scène druze, assurant en avoir informé le Premier ministre désigné.



"Je souscris à la mise en garde de Walid Bek sur le mépris des druzes", a écrit le chef du parti Tawhid, l'ancien ministre Wi'am Wahhab, autre rival traditionnel du chef du PSP sur la scène politique druze. "Nous avons dit à tous que nous refusons toute part (pour les druzes) non représentative ou un portefeuille ministériel secondaire", a-t-il ajouté, proposant que le gouvernement soit formé de 16 ou de 20 ministres, alors que M. Diab compte former un cabinet de 18 ministres. 



"Certains ne connaissent aucune limite concernant la représentativité et les équilibres communautaires. Non seulement ils passent outre les textes constitutionnels et les prérogatives, mais ils tentent de s'en prendre à la représentativité naturelle d'une composante essentielle et fondatrice du pays", a déclaré le cheikh akl druze Naïm Hassan. "Les informations qui nous parviennent nous conduisent à mettre en garde contre les injustices de ceux qui gèrent le dossier gouvernemental", a-t-il ajouté.

De son côté, le président Michel Aoun s'est dit "optimiste quant à la sortie de crise" et a affirmé "que le nouveau gouvernement sera formé dans les prochains jours".

"Nous déployons tous nos efforts pour surmonter les difficultés, et ce que nous faisons aujourd'hui, c'est l'unification des rangs au plan politique pour former un gouvernement efficace qui puisse s'adresser à la communauté internationale qui veut nous aider", a ajouté M. Aoun devant des militaires à la retraite.


Lire aussi

Gouvernement : vers un dénouement jeudi ?

Deux scénarios pour un cabinet, l'édito de Michel TOUMA

Gouvernement : Les obstacles s’accumulent...

Pas de gouvernement avant le début de l’année prochaine

Le « compromis présidentiel », aussi difficile à faire qu’à défaire !le décryptage de Scarlett HADDAD

Le pouvoir tâte le pouls de la rue, la contestation nullement intéressée

Hariri pourrait avoir sonné le glas du compromis présidentiel



Les principaux leaders politiques et religieux druzes ont réclamé mardi que la communauté druze soit représentée à sa juste valeur au sein du gouvernement que tente de former le Premier ministre désigné Hassane Diab, dont la composition pourrait être annoncée dans les tout prochains jours."Je mets en garde contre le mépris envers les druzes en leur accordant uniquement le ministère...

commentaires (10)

J,USE DE CETTE RUBRIQUE POUR SOUHAITER A LA DIRECTION ET AUX EMPLOYE-E-S DE L,OLJ AINSI QU,A TOUTES ET TOUS LES INTERNAUTES ET TOUTES ET TOUS MES COMPATRIOTES LIBANAIS ET A TOUT LE MONDE BONNE ANNEE 2020 PLEINE DE BONHEUR, D,AMOUR, DE PROSPERITE ET DE SANTE. PUISSE LE NOUVEL AN ECLAIRER AU LIBAN LES ESPRITS ET LES COEURS ET PUISSE NOTRE PAYS SORTIR DE SES DEBOIRES DE TOUTES SORTES.

SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

20 h 09, le 31 décembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • J,USE DE CETTE RUBRIQUE POUR SOUHAITER A LA DIRECTION ET AUX EMPLOYE-E-S DE L,OLJ AINSI QU,A TOUTES ET TOUS LES INTERNAUTES ET TOUTES ET TOUS MES COMPATRIOTES LIBANAIS ET A TOUT LE MONDE BONNE ANNEE 2020 PLEINE DE BONHEUR, D,AMOUR, DE PROSPERITE ET DE SANTE. PUISSE LE NOUVEL AN ECLAIRER AU LIBAN LES ESPRITS ET LES COEURS ET PUISSE NOTRE PAYS SORTIR DE SES DEBOIRES DE TOUTES SORTES.

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    20 h 09, le 31 décembre 2019

  • IL AVOUE DONC CLAIREMENT QUE CE SONT LES PARTIS QUI DESIGNENT LES PERSONNES ET MEME DOIVENT DECIDER DES POSTES MEME SI IL N'A PAS NOMME DIAB CE GOUVERNEMENT EST MORT NE ET LA REVOLUTUION SERA IMPITOYABLE CONTRE CETTE CLIQUE MR JOUMBLATT SEMBLE OUBLIER QUE LE DEPOTOIRE DE NAAMEH A ETE SON GAGNE PAIN CAR LA SOCIETE SUKKULIN QUI TOUCHAIT 80 $ PAR TONNE POUR LE RECYCLAGE N'A JAMAIS FAIT DE RECYCLAGE ET AUCUNE ACTION EN JUSTICE N'A EU LIEU A CAUSE DE LA PROTECTION QU'ELLE A LA ROUE TOURNERA , MESSSIEURS LES DEPUTES , MINISTRES ET POLITICIENS ANCIENS ET NOUVEAUX ET ELLE NE LAISSERA QU'UNE POIGNEE DE PERSONNES INTEGRES DANS SON SILLAGE, LE RESTE DEVANT ETRE A ROUMIEH TRES BIENTOT

    LA VERITE

    17 h 00, le 31 décembre 2019

  • PAUVRE DIAB ! IL ETAIT SANS TRACAS TETE AVANT SA NOMINATIOM. IL EN A PAR DESSUS LA TETE MAINTENANT. IL NE LUI RESTE QU,A DEMISSIONNER.

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    15 h 23, le 31 décembre 2019

  • Auf auf auf wou aaakh ya baladna!!! Quels droits et quelles justes représentations?? Cette bagarre de poulailler nous a amené et nous amène toujours tous inéluctablement à l'abatoire qu'on soit druze, maronite, chiite, orthodoxe, sunnite, protestant, prosterné, debout ou assis, docteur ou mécanicien, voleur ou mécréant wa halouma jarra... Toutes ces bagarres nous mènent tous au gouffre, le peuple l'a compris, tout le monde l'a compris mais nos politiciens portent des lunettes noires et des bouchons d'oreilles! Aakh ya baladna

    Wlek Sanferlou

    15 h 21, le 31 décembre 2019

  • ILS SONT ENTRAIN DE FORMER LE MÊME GOUVERNEMENT AVEC D'AUTRE MASQUES. ILS RÊVENT EN COULEURS NOS HOMMES POLITIQUE. ILS VEULENT PAS LACHER LE MORCEAU. ILS AURONT UNE SURPRISE QUE DES SURPRISES. ILS N'ONT PAS COMPRIS ENCORE QUE C'EST FINI POUR EUX. ILS CONTINUENT À ESSAYER ET RESSAYER COMME D'HABITUDE. ESPÉRANT QU'ILS SERONT CONVAINCU RAPIDEMENT DE LEUR SITUATION FINALE ET QUE LE LIBAN AVANCE UN PEU DANS LA BONNE DIRECTION ENFIN.

    Gebran Eid

    15 h 17, le 31 décembre 2019

  • Il faut un quota sur le nombre de technocrates druzes :-)

    Stes David

    15 h 01, le 31 décembre 2019

  • Etant un fervent connaisseur de votre pays, qui m'a accueilli en 1972 avec beaucoup de chaleur et d'Amitié, je suis d'accord avec la position de Mr. Walid Joumblatt, tout en respectant les opinions de tout milieu politique quel qu'il soit Bien à Vous et merveilleuse journée et que ce merveilleux pays qu'est le Liban et qu'il puisse retrouver un une sérénité bien méritée Raymond MORET SUISSE

    MORET Raymond

    14 h 59, le 31 décembre 2019

  • Presque tout le monde a de belles intentions (gouvernement de technocrates apolitiques), sauf quand on commence à voir une concrétisation qui implique qu’on perd une part du gâteau. Kellon ya3né kellon.

    Bachir Karim

    14 h 36, le 31 décembre 2019

  • La guerre des coqs du poulallier est amorcée. . Ça devient intéressant pour les citoyens qui veulent connaître la vérité sur l'argent partagé Joumblat n'a pas sa langue dans sa poche et même s'il n'est pas tout blanc, il risque de balancer tous les voleurs avec des preuves et des chiffres. Il n'a plus rien à perdre. A mon avis ils vont vite lui trouver un ministère à la hauteur du scandale qui risque d'éclabousser tous les mafieux.

    Sissi zayyat

    14 h 28, le 31 décembre 2019

  • Nous revoilà à la case départ. On reprend les mêmes et on recommence. Je te donne ce poste, tu me laisses celui ci.......

    Citoyen

    13 h 38, le 31 décembre 2019

Retour en haut