Rechercher
Rechercher

Liban

Selon l'armée israélienne, le Hezbollah aurait une usine de missiles de précision dans la Békaa

Selon le Haaretz qui cite l'armée israélienne, le parti chiite transférerait, depuis quelques jours, les équipements de ce site vers "des zones résidentielles à Beyrouth," par crainte de frappes.

Des combattants du Hezbollah lors d'une parade militaire. Photo d'archives AFP

L’armée israélienne a annoncé mardi avoir identifié un site de développement et d’amélioration de missiles de précision du Hezbollah, qui serait situé à Nabi Chit, dans la Békaa, rapporte le Haaretz. Selon le quotidien qui cite l'armée israélienne, le parti chiite transférerait, depuis quelques jours, les équipements de ce site vers "des zones résidentielles à Beyrouth," par crainte de frappes.

"Le projet du Hezbollah avait pour objectif d'améliorer ses missiles de base de manière à ce qu'ils puissent atteindre une portée de plus de 100 kilomètres et que le périmètre d'impact soit d'une dizaine de mètres", indique le Haaretz. Selon l'armée, "le complexe (de Nabi Chit) est d'une grande importance pour le Hezbollah et Téhéran participe à l'armement, à la formation des ouvriers et à la supervision du site".  "Cette installation a été créée il y a quelques années par l'Iran et le Hezbollah", affirme l'armée publiant un lien vers une photo satellite supposée montrer ce site.

Le centre serait composé de plusieurs zones, l'une destinée à la construction de moteurs, une autre au contrôle de la qualité, la troisième aux ogives et la quatrième à la logistique.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait démenti samedi les affirmations israéliennes selon les quelles le Hezbollah possédait des usines de fabrication de missiles de précision au Liban. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est lui dit "déterminé à garantir la sécurité d'Israël", lors d'une réunion de son cabinet ministériel. Il faut "empêcher l'Iran de fournir à nos ennemis et à ses alliés, tels que le Hezbollah et d'autres, des armes de précision qui nous mettent en danger", a ajouté le Premier ministre.

Dimanche, le Hezbollah a annoncé avoir détruit un véhicule militaire près d'une caserne israélienne se trouvant dans la région frontalière, en riposte aux bombardements d'une position en Syrie qui avait fait deux morts parmi les combattants du parti la semaine précédente. L'armée israélienne a répliqué en lançant des dizaines de grenades incendiaires et de missiles sur "la source des tirs" du Hezbollah, provoquant uniquement des incendies dans des secteurs boisés.



Lire aussi

Nasrallah : Le Hezbollah "a brisé les lignes rouges" dans sa confrontation avec Israël

Après les échanges de tirs, le Hezbollah et Israël engagés dans une guerre psychologique

"Nasrallah est une marionnette iranienne", affirme le ministre israélien des AE

Retour sur huit jours de tension entre Israël et le Hezbollah

Gantz à Nasrallah : "Aie pitié du Liban"

Nasrallah dément la possession par le Hezbollah d'usines de fabrication de missiles de précision

Les États-Unis tablent sur un renforcement du ressentiment des Libanais contre le Hezbollah

Spéculations sur les différents scénarios de la riposte prévue du Hezbollah, le décryptage de Scarlett Haddad


L’armée israélienne a annoncé mardi avoir identifié un site de développement et d’amélioration de missiles de précision du Hezbollah, qui serait situé à Nabi Chit, dans la Békaa, rapporte le Haaretz. Selon le quotidien qui cite l'armée israélienne, le parti chiite transférerait, depuis quelques jours, les équipements de ce site vers "des zones résidentielles à Beyrouth," par...

commentaires (7)

Faut que Gbran Bassil organiose une autre sortie d'ecole pour les ambassadeurs.....

IMB a SPO

16 h 11, le 04 septembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Faut que Gbran Bassil organiose une autre sortie d'ecole pour les ambassadeurs.....

    IMB a SPO

    16 h 11, le 04 septembre 2019

  • Ce que j'ai peur c'est que les sionistes bombardent Baalbeck: Daesh - sionistes c'est la même m.

    Eleni Caridopoulou

    13 h 21, le 04 septembre 2019

  • PRIERE LIRE CES INSTALLATIONS ETAIENT SUPPOSEES ETRE ETC... MERCI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    08 h 59, le 04 septembre 2019

  • L'usurpation reconnaît donc avoir menti quand elle déclarait que ces usines étaient près de l'aéroport de Beyrouth. Ou alors la résistance en aurait un paquet de ces usines, c'est donc une bonne nouvelle pour nous ça. Punaise , si une petite correction comme celle du 1er septembre leur perturbe les neurones, qu'est qu'est-ce que ça serait si les résistants leur envoyaient toute la sauce? Cette entité va finir par mourir de sa belle frousse. Poltrons va !

    FRIK-A-FRAK

    06 h 44, le 04 septembre 2019

  • S'ils savent tout cela pourquoi il ne les ont pas deja reduit a l'age de la pierre? Intox pour une nouvelle attaque dans Beyrouth ?

    LA VERITE

    01 h 39, le 04 septembre 2019

  • AVANT CES INSTALLATIONS ETAIENT UPPOSEES ETRE PRES DE L,AEROPORT DE BEYROUTH ET MAINTENANT DANS LA BEKAA. COMMENT CROIRE LES ISRAELIENS QUI SE CONTREDISENT ? ILS SONT ATTEINTS DU SYNDROME HEZBOLLAHI !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 59, le 03 septembre 2019

  • mais enfin, est ce que cela va continuer longtemps... mais de quoi s'occupe cette armée israélienne? Est ce que le Liban a poussé des cris lorsqu'elle a reçu ses F35? est ce que le Hezb a ameuter la planète quand elle a produit ses bombes nucléaires? Pourquoi nos responsables politiques ne demandent pas au conseil de sécurité, chargé d'assurer la paix, de demander à Israël de nous foutre la paix..... et de s’occuper de ce qui se passe chez lui.... Le Liban est un pays souverain... il est libre de faire ce qu'il veut à l'intérieur de ses frontières...ou alors demandons à l'armée libanaise de fourrer son nez dans l'armement des israéliens...

    HIJAZI ABDULRAHIM

    21 h 43, le 03 septembre 2019