X

Liban

Spéculations sur les différents scénarios de la riposte prévue du Hezbollah

Décryptage


30/08/2019

Cinq jours après l’attaque israélienne contre la banlieue sud, on peut dire qu’il y a un match nul entre Israël et le Hezbollah. La première partie ignore encore comment le premier drone a pu atterrir sans dommage et le Hezbollah se garde bien de donner la moindre indication crédible à ce sujet, se contentant de parler de pierres lancées par les jeunes du quartier, alors que de son côté, il continue d’ignorer la véritable nature de la mission de ce même drone, en dépit de l’examen poussé effectué par ses experts.

Toutefois, l’analyse approfondie des cibles choisies par Israël au cours de ses dernières attaques montre qu’elles se concentrent sur trois domaines précis. D’abord, Israël cherche à viser tous les cerveaux du Hezbollah, notamment tous ceux qui se spécialisent dans les drones et les nouvelles technologies. C’est notamment le cas des deux membres du parti qui ont été tués à Akraba, près de Damas, le week-end dernier.


(Lire aussi : Tel-Aviv veut empêcher à tout prix la fabrication au Liban de missiles « de haute précision »)



Ensuite, Israël cherche à détruire tout ce qui a trait aux missiles de haute précision que posséderait le Hezbollah, qu’il s’agisse de potentielles usines de fabrication, de matériel utilisé pour leur fabrication, leur transport ou encore des missiles eux-mêmes. Pour les Israéliens, la possession par le Hezbollah de missiles de ce type est une question cruciale, qui peut même devenir vitale. Or, depuis quelque temps, dans ses discours ou ses entretiens télévisés, le secrétaire général du parti multiplie les insinuations sur ce sujet, faisant ainsi monter la tension en Israël. Pour calmer les craintes suscitées par les déclarations ambiguës de Hassan Nasrallah, des médias israéliens, relayés par des médias internationaux, ont d’ailleurs affirmé que l’objectif du premier drone était de détruire un système du Hezbollah destiné à la fabrication des missiles de haute précision.

Mais toutes ces versions, tout comme le scénario rapporté par la version arabe du quotidien britannique The Independent sur l’entrée au Liban d’un commando israélien qui aurait actionné les deux drones en se postant tout près de la banlieue sud, s’inscrivent pour l’instant dans le cadre de la guerre de désinformation menée par les deux camps, pour influencer l’opinion publique et se présenter devant elle comme ayant marqué un point contre l’ennemi.

Ce flot d’informations et de contre-informations au sujet de l’attaque israélienne contre la banlieue sud alimente le climat de tension qui règne des deux côtés de la frontière au sud du Liban.


(Lire aussi : Malgré les pressions, le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de la Finul sans modification)



Du côté libanais, selon plusieurs témoignages, l’atmosphère générale oscille entre d’une part l’enthousiasme de jeunes qui veulent en découdre avec l’ennemi israélien et qui, souvent, n’ont pas de souvenirs précis de la guerre de 2006, et d’autre part l’appréhension des personnes plus âgées qui, en raison de leur longue expérience des crises, cherchent à s’approvisionner en prévision d’éventuels affrontements, tout en préparant des lieux sûrs en cas de raids aériens.

Du côté israélien, les agences d’information internationales rapportent un climat d’inquiétude au sein de la population et la préparation des abris et autres lieux protégés, alors que l’armée israélienne a effectué un retrait sur une profondeur de sept kilomètres, jusqu’à la seconde ligne de défense qu’elle a établie face à la frontière avec le Liban. Cette mesure est liée à la riposte prévue du Hezbollah.

Pour les Israéliens, les propos du Hezbollah sur une riposte à partir du Liban et en territoire libanais signifieraient principalement la pose d’une charge explosive au passage d’une patrouille israélienne, dans cet espace géographique qu’ils se disputent avec les Libanais et qui a été maintenu en suspens par le tracé de la ligne bleue, effectué par la Force intérimaire des Nations unies (Finul) en 2000. En reculant d’une distance de 7 km, les Israéliens limitent donc les choix du Hezbollah et l’empêchent de mener une riposte étudiée et proportionnelle à l’attaque, notamment à celle qui a eu lieu à Damas.

Mais d’autres scénarios de riposte sont possibles. Certains spécialistes parlent de la possibilité pour le Hezbollah d’envoyer sur une cible précise un drone piégé, alors que d’autres évoquent la possibilité pour le Hezbollah d’abattre un drone de surveillance israélien au-dessus du Liban. De fait, depuis l’attaque de dimanche, les appareils de surveillance israéliens multiplient les survols de surveillance dans l’espace aérien libanais, dans le but de guetter les préparatifs militaires du Hezbollah, pour deviner l’ampleur de la riposte qu’il prépare.

Un autre scénario reste possible, celui d’une attaque du Hezbollah en profondeur. Mais cela signifierait qu’il prend ainsi le risque d’entraîner une nouvelle attaque israélienne. Dans le climat de tension actuel, la situation pourrait rapidement dégénérer. Or, les milieux proches du Hezbollah affirment qu’il ne cherche pas à provoquer une guerre. Il se contenterait donc d’une riposte proportionnelle à l’ampleur de l’agression, qui sera plus qu’une simple opération et moins qu’une guerre. Selon ces mêmes milieux, la décision de la riposte est prise depuis le premier jour, mais c’est le terrain qui décidera de son timing, pour garantir son succès.


Lire aussi

Les trois raisons qui pourraient retarder la riposte du Hezbollah, le décryptage de Scarlett HADDAD

Aoun et Hariri poursuivent leur mobilisation pour contenir les retombées de l’offensive israélienne

L'armée libanaise tire sur des drones israéliens au Liban-Sud

Le Conseil supérieur de défense souligne "le droit des Libanais à se défendre par tous les moyens"

Affaire des drones de la banlieue sud de Beyrouth : Ils "n'ont pas pu être pilotés depuis Israël"

Calme "anormal" dans la banlieue sud de Beyrouth : "Les gens ont peur"

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Naji Khoury

Mme Haddad, je vous envie! Ca doit être magnifique de vivre dans votre monde. «Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir».

Les Israéliens ont humilié le Hezb en envoyant dans ses bureaux des drones fabriqués en chine avec faible autonomie, que n'importe qui peut acheter et commander. Lorsqu'ils voudront réellement passer à l'acte, ils utiliseront un autre matériel.

Je pense que ce n'est qu'un appel du pieds de Netanyahu à son grand ami HN pour l'inviter dans la danse. Après tout, ces deux hommes se comprennent très bien et ont le même fond de commerce.



libanais étranger au liban

Le seul scénario "libanais" (et non partisan ) : Que les iraniens reprennent leurs armes et instructeurs
Les milices intégristes intègrent l'armée et soient recyvlées
Que le libanais retrouve la paix via l'ONU et les institutions internationales légalement reconnues pour que le liban retrouve sa place sur le plan international.....est ce trop demandé?

IMB a SPO

La verite est que:
Le Mossad a bien infiltre la Dahya
Le Mossad a detruit du materiel extremement important
Hassan Nasrallah ne sait plus qui le trahit
Et vous parlez d'un match nul?

libanais étranger au liban

Le liban a tjrs été un terrain de foot pour les guerres des autres. A l'époque Fatehland au sud contre israel. Puis Fateh contre Al Saika ( pro syrie ) puis iraniens contre israeliens...heureusement que les saoudiens n'ont pas de milice, au liban, pour combattre aussi les iraniens.. Dans tout ceci , le libanais apolitisé est ETRANGER et il a soif de PAIX ..bah Non..Les autres veulent guerroyer libérer je ne sais quelles terres étrangères bla bla bla...Les seuls ennemis du liban sont sa classe politique inféodée à tel ou tel autre pays.

Wlek Sanferlou

Sacrebleu est mille tonnerres de sacrebleu... On n'a meme6pas riposté aux drones que voilà l'aviation Netanyahuyenne viens narguer à basse altitude le sud liban...
Rebelotte: nouvelle apparition tv de hassan, pour bientôt sûrement, promesses d'éclairs et de tonnerres, panique chez la gente de décryptage dépassés par les évènements...
Entre-temps les ordures s'accumulent au m3, le courant chute à 1 volt, le compte des bactéries dans notre eau potable depasse la population de la Chine.
Tout vas très très bien mme la marquise...

LA VERITE

la possibilité pour le Hezbollah d’envoyer sur une cible précise un drone piégé, alors que d’autres évoquent la possibilité pour le Hezbollah d’abattre un drone de surveillance israélien au-dessus du Liban. De fait, depuis l’attaque de dimanche, les appareils de surveillance israéliens multiplient les survols de surveillance dans l’espace aérien libanais, dans le but de guetter les préparatifs militaires du Hezbollah, pour deviner l’ampleur de la riposte qu’il prépare.
VOUS SEMBLEZ OUBLIER CE QUE HN A DECLARE A GRAND CRI DANS SON DERNIER DISCOURS
AUCUN AVION ISRAELIEN NE VOLERA AU DESSUS DU LIBAN A PARTIR D'AUJOURDH'UI
deja c'est juste une petite replique egal aux degats fait par les deux drones ( 3 blesses et un immeuble legerement endommage puisqu'on ne veut pas dire que les camions qui ont exploses etaient l'arme numero 1 de HB dans sa guerre contre Israel
INUTILE DE PARLER DE TOUT CELA , LE DISCOURS A DEJA FAIT PSHITT ET LA REPONSE NE SURPRENDRA PERSONNE MEME SI ELLE REUSSIE OU ECHOUE
Mm Haddad revenez a glorifier Basil qui veut accaparer sans honte toutes les fonctions de l'Etat par sa formation CPL et pense que seul lui represente les Chretiens du Liban , ceux qui ont passes 11 ans en prison ou sont detenus depuis des annees en syrie ou meme qui ont eu leurs peres et grand peres tues a Zghorta et surtout ceux qui ont sauves les Chretiens du Liban de 1975 a 1982 sont des parasites a sa formation
et a son election president en 2022

paznavour

Des drones téléguidés depuis l'intérieur aux lisières de Dahye et vous parlez de match-nul? Elimination ciblée de spécialistes et vous parlez de match-nul? faut revoir votre éclairage vite fait.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

GARE A LA REPONSE QUI VA ATTIRER LA FOUDRE SUR LE PAYS. SAGESSE ET LOGIQUE DOIVENT PREVALOIR COTE ETAT AVANT TOUT.

Salim Dahdah

Aujourd'hui encore, un article qui entretient le flou, et cherche à injecter un bol d'air frais et beaucoup d'oxygène, pour essayer de justifier l'absence d'explications claires et certifiées sur l'identité et l'objectif de l'opération en question, et surtout de marquer les clauses atténuantes et "freinantes" d'un parti secoué et ne sachant pas quelle action entreprendre pour punir l'ennemi israélien...!
Cette analyse ressemble davantage au récit d'une débacle et d'une fin de "règne", plutôt qu'à celui du "V" de la victoire, après la guerre de 2006...!

Pierre Hadjigeorgiou

Depuis 2001, il y a eu un compte a rebours qui avait débuté. C’était celui des pays arabes qui ont de tout temps finançaient le terrorisme a commencer par les Palestiniens, les brigades Rouges, sentiers lumineux, etc... contre les sociétés occidentales. Comme cela se faisait sous couvert de la guerre froide et toutes ces activités se cachaient derrière le conflit Est - Ouest. Jamais les Russes ou leurs allies ne subissaient d'attaquent terroristes ou presque pas. Depuis la chute du bloc de l'est, la couverture s'est éclipsée et ces messieurs qui propageaient leur idéologies en douce ont du prendre les devant d'eux même d'ou le 11/09! Qu'elle que soit la théorie sur ces attentats, il a y un avant et un après. Les pays arabes qui ont trempé dans la destruction du Liban se sont retrouvés décimés (Libye, Yémen, Syrie, Iraq) ou économiquement éprouvés (Egypte, Tunisie, les pays du Golfe). Maintenant il y a une fortune sous la mer dans notre région. Elle sera exploitée mais surement pas sous la menace de terroristes. Plus le temps passe et le moment d'utiliser ces ressources approche, plus ils mettrons la pression pour se débarrasser d’organisation du style Hezbollah et compagnie.

Lebinlon

Oh oui ! un vrai match nul ! d'un cote 300+ raids d'aviation sur les positions du Hezb-Resistant-Khomeini au Liban, en Syrie et en Irak ayant cause des milliers de morts chez lesdit resistants.
d'un autre des menaces vociferantes et postillonantes.
Vous voulez pas venir arbitrer le prochain match de basket de mon fils ? ils ont affaire a une grosse equipe.

Rossignol

le qualificatif de la riposte entre proportionnelle et acte de guerre ne depend pas de celui qui l'inflige mais bien de celui qui la subit, donc l'incertain reste total...

Irene Said

Un article interminable pour nous re-expliquer ce que l'on nous raconte depuis...5 jours !
Mais bon...cela entretient au moins l'optimisme de ses admirateurs béats !
Irène Saïd

ON DIT QUOI ?

On a vu des images de mannequin et poupées de cire à l'intérieur de véhicules et de bunkers du côté du pays usurpateur .

Ce qui prouve que la visibilité qu'a le hezb libanais de la résistance est au maximum.

Je pense que la résistance a déjà devant elle un panel duquel elle n'aura que le choix de se décider sur lequel cette résistance va se pencher pour faire sentir aux victimes israéliennes de chitanyahou qu'il n'est pas l'homme qui les sauvera d'un écroulement de son système criminogène.

L'idéal serait une attaque combinée venant d'Irak , de Palestine de Syrie et du Liban en même temps.

Et les Pampers auront vidé les lieux.

Wlek Sanferlou

Des centaines de raids Israéliens, des milliers certains disent, avec dss dizaines de victimes libano-syro-irako-irannienne au cours des derniers 3 à 4 ans...mais tout ce qui fait couler l'encre chez nous, et ce qui nous casse les méninges à comprendre, analysé et décrypter sont les deux drones, made in China pas moins que ça, et c'est déjà la 3em guerre mondiale menée par le hezb contre le monde entier que certains qualifient de civilisé. Civilisé? Ben oui, ils ont une collecte des ordures, un système pour s'en débarrasser sainement, ils ont de l'électricité 24 sur 24, ils ont des politiciens qui parlent leurs patois, ils ont un gouvernement qui tient les pouvoirs pour lesquels ils fut élu sans partager avec des self-made illusionnistes qui nous tirent des lapins de leurs chapeaux à longueurs de journée, ils ont, ils ont, eh bien eux ils ont... un pays! Vous comprenez?

LA VERITE

Il serait tellement plus simple que l'armee Libanaise ait le droit de verifier le contenu des camions qui ont ete touches
On saura immediatement qui ment et qui veut faire croire a un succes au lieu d'une defaite

Mais je pense rever , cela se passe a Dahye donc hors de la jurisdiction du Liban legal

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Macroéconomie

Plus d'un million de pauvres

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants