X

À La Une

Le pouvoir syrien accuse Israël de tirs de missiles près de Damas

Syrie

"La plupart" des missiles tirés par "des avions militaires israéliens" ont été interceptés, affirme une source militaire syrienne. "Seul un entrepôt de l'aéroport international de Damas a été touché", précise-t-elle.

OLJ/AFP
12/01/2019

La défense anti-aérienne de l'armée syrienne est entrée en action vendredi soir contre des "missiles" tirés par l'aviation israélienne, a rapporté l'agence officielle Sana, citant une source militaire qui indique qu'un "entrepôt" dans l'enceinte de l'aéroport international de Damas a été touché.

"La plupart" des missiles tirés par "des avions militaires israéliens" ont été interceptés, affirme la source militaire citée par Sana, ajoutant le bombardement a eu lieu aux alentours de 23H00 (21H00 GMT). "Seul un entrepôt de l'aéroport international de Damas a été touché", précise la source militaire. Citant une source au ministère des Transports, Sana assure que "l'activité de l'aéroport est normale et n'a pas été impactée par l'agression".

Ces derniers mois, Israël a bombardé à plusieurs reprises des installations militaires du pouvoir de Bachar el-Assad ou de ses alliés, l'Iran et le mouvement libanais du Hezbollah, deux grands ennemis de l'Etat hébreu.
"Deux secteurs accueillant des positions militaires des forces iraniennes et du mouvement libanais du Hezbollah ont été pris pour cible", a précisé vendredi soir l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les cibles se trouvaient dans "le secteur de Kesswa et dans l'enceinte de l'aéroport international de Damas", selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, précisant que "la situation est normale dans l'aéroport". Dans un premier temps, l'agence Sana avait indiqué que la défense anti-aérienne syrienne était entrée en action contre des "cibles ennemies".


(Lire aussi : En Syrie, Israël sait désormais qu’il ne peut compter que sur lui-même)


Le 25 décembre, le pouvoir de Bachar el-Assad avait accusé l'aviation israélienne de tirs de missiles près de Damas, et l'OSDH à l'époque avait déjà évoqué le secteur de Kesswa.

L'Etat hébreu martèle régulièrement qu'il ne laissera pas la Syrie voisine devenir la tête de pont de l'Iran, engagé au côté du pouvoir de Damas depuis le déclenchement du conflit en 2011.
En septembre, un avion militaire de la Russie, autre allié de Damas, avait été abattu accidentellement par la défense anti-aérienne syrienne, entrée en action pour bloquer des tirs israéliens.

Déclenché en 2011 avec la répression de manifestations par les autorités, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé. Il a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.


Pour mémoire

Raids israéliens en Syrie : "Le Liban a échappé à une catastrophe", selon Fenianos

Avec le retrait américain de Syrie, Israël face aux limites du soutien de Trump

"Nous allons continuer à agir contre l'Iran en Syrie", affirme Netanyahu

La Russie inquiète Israël en renforçant la défense antiaérienne syrienne

Israël pose les bases d’une coexistence avec Assad

Israël bombarde plusieurs secteurs près de Damas


Lire aussi

Le retrait américain de Syrie doit se faire en "assurant" la défense des alliés de Washington, affirme Bolton

Assad a gagné sa guerre, mais la paix est encore loin

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

LES MISSILES INTECEPTES !
MAIS PAS LES AVIONS ????

ACQUIS À QUI

Rien de sérieux.

De l'esbrouffe de la part de l'usurpateur pour son front intérieur.

Si ça devrait être sérieux l'axe Iran Syrie hezb libanais de la résistance saura y répondre avec efficacité.

L’azuréen

Israël fait le boulot des usa ...vous ne l’aviez pas compris ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,INCERTITUDE DE LA DECISION DE RETRAIT AMERICAIN PLANE SUR LE DEVENIR DE LA SYRIE ET LE TURC SE VOIT LES AILES COUPEES... ET ISRAEL CONTINUE SES BOMBARDEMENTS CONTRE LES POSITIONS DE L,IRAN ET DE SES ACCESSOIRES...

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué