X

À La Une

Les Etats-Unis veulent un changement de régime en Iran, affirme Rohani

Diplomatie

Washington a recours à la guerre psychologique et économique pour tenter de priver la République islamique de sa légitimité et retourner la population contre ses dirigeants, affirme le président iranien.

OLJ/Agences
14/10/2018

Les Etats-Unis cherchent à provoquer un changement de régime en Iran, a déclaré dimanche le président Hassan Rohani dans un discours retransmis à la télévision d'Etat.

Washington a recours à la guerre psychologique et économique pour tenter de priver la République islamique de sa légitimité et retourner la population contre ses dirigeants, a poursuivi le chef de l'Etat, considéré comme le représentant de l'aile modérée du régime.

Les Etats-Unis ont commencé à rétablir progressivement des sanctions économiques contre l'Iran depuis que Donald Trump a dénoncé l'accord sur le nucléaire conclu entre Téhéran et les grandes puissances en 2015.
Cette politique, qui a déjà entraîné le départ d'Iran de nombreuses sociétés étrangères, va culminer début novembre avec le rétablissement des sanctions visant le secteur pétrolier avec l'ambition affichée par la Maison blanche de totalement assécher les exportations iraniennes de brut et par ricochet les finances de l'Etat.

Le revirement des Etats-Unis a mis à mal la politique d'ouverture promue par Hassan Rohani, dont le gouvernement est sous le feu des critiques des religieux conservateurs menés par le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei.

"Leur objectif ultime (aux Américains) est d'affaiblir la légitimité du régime (...) Comment est-ce qu'un changement de régime intervient ? En diminuant sa légitimité, sans quoi un régime ne change pas", a dit le président iranien dans son discours prononcé à l'université de Téhéran.

Hassan Rohani a estimé dans ce contexte que les États-Unis "ont subi une défaite" en se retirant de l'accord nucléaire. "Tout le monde sait que les États-Unis ont subi une défaite légale et politique en laissant tomber leurs obligations internationales et que nous avons remporté une victoire. Seul un petit nombre de pays parlent du retrait des États-Unis (de l'accord nucléaire) comme d'une bonne décision. Ceux qui font preuve de prudence expriment leur déception (face à cette décision), ceux qui sont plus francs disent que c'était une erreur, et les plus directs disent carrément que c'était illégal", a-t-il affirmé.




Lire aussi

Khamenei : L'Iran traverse une période délicate

Sanctions contre l'Iran : Washington minimise le rappel à l'ordre de la justice internationale

Les missiles balistiques, entre nécessité iranienne et inquiétudes occidentales

Trump contre l’Iran, mais sans le reste du monde

Affrontement frontal à l'ONU entre Trump et Rohani

Une lecture iranienne des sanctions américaines et de leurs conséquences

Trump veut « iraniser » la stratégie utilisée pour Pyongyang

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

DAMMOUS Hanna

Un empire, autrement dit, une très grande puissance à un moment donné ne peut pas continuer à exister qu’en imposant sa loi sur les territoires qu’ils sont nécessaire à sa domination. L’Iran n’échappe pas à cette règle du plus fort.

L’azuréen

Ceux qui veulent encore plus de changement, ce sont les iraniens eux mêmes.

L’azuréen

C’est un vœux international et qui vient aussi de l’intérieur. Faite une enquête d’opinion en iran .

BOSS QUI BOSSE

Des voeux pieux américains.

L'Iran NPR n'est pas là bensaoudie.
Ils sont à la frontière du pays de l'usurpation et rien ne pourra les en sortir.

HABIBI FRANCAIS

Pas seulement les americains,les propres iraniens et syriens victimes de ce regime diabolique,veulent un changement de gouvernement a Teheran.

Irene Said

Pour ces régimes avec la mentalité d'un autre âge...c'est toujours la faute des autres !

Eux, les responsables et leurs guides suprêmes font le meilleur pour leur peuple tout en leur préparant une place au paradis, promis...juré !
Irène Saïd


L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ILS COMMENCENT A COMPRENDRE MAIS CAMPENT SUR LEURS POSITIONS FANATIQUES ET NON LOGIQUES ! LE JOUR -J- ET L,HEURE -H- APPROCHENT...

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Thaoura 2.0... Et ce n’est que le début

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : quatre nœuds et un maillon caché...

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants