X

Liban

Pour Meerab, l’enjeu véritable de la quote-part FL est le nécessaire équilibre politique du gouvernement

Partis
F. C. | OLJ
11/10/2018

Lors d’une discussion à bâtons rompus mardi après-midi avec un groupe de journalistes et responsables de la presse écrite, le leader des Forces libanaises Samir Geagea soulignait qu’à l’heure où il parlait, son parti n’avait pas encore été approché officiellement au sujet des formules ministérielles dont les médias se sont fait l’écho au cours des derniers jours. Ce n’est que mardi en fin de journée que les tractations avec les Forces libanaises ont, en fait, été relancées de manière formelle et quasi officielle. Une source autorisée FL a préféré observer le mutisme hier soir à ce propos, afin d’éviter qu’une quelconque partie torpille les nouveaux contacts en cours.

Bien au-delà des discussions portant sur la répartition des portefeuilles, les FL soulignent qu’elles abordent ces négociations en ayant à l’esprit le nécessaire équilibre politique du futur gouvernement et donc qu’elles ne les envisagent nullement sous l’angle d’une simple bataille de quote-part à accorder aux principales factions locales. Réaffirmant sa position de principe concernant le poids – quantitatif et qualitatif – que devraient avoir les FL au sein de l’équipe ministérielle en gestation, Samir Geagea a relevé devant les responsables des grands quotidiens qu’il recevait, en présence de députés FL, que l’enjeu véritable dans le contexte présent est la mise en place d’un gouvernement qui soit crédible aux yeux des pays donateurs, plus précisément les puissances qui étaient au cœur de la réunion sur la reconstruction économique du Liban qui s’est tenue à Paris en avril dernier (la CEDRE).


(Lire aussi : Gouvernement : Malgré le climat d’optimisme, le nœud druze reste inextricable)


Un « gouvernement semblable à celui de Gaza »

Les sources FL expliquent dans ce cadre que c’est une présence significative et efficace du parti au niveau de l’exécutif qui assurera l’équilibre politique au sein du futur gouvernement. C’est ce qui pousse M. Geagea à affirmer qu’il ne saurait y avoir de gouvernement sans les FL et qu’un exécutif sans les FL reviendrait à doter le pays d’un « gouvernement semblable à celui de Gaza », en ce sens qu’il serait handicapé par un équilibre de forces penchant de manière dangereuse en faveur du Hezbollah et ses alliés. Une telle donne, si elle venait à voir le jour, ne manquerait pas de torpiller les acquis, ou plutôt les promesses, de la CEDRE. On verrait mal, en effet, les pays donateurs et les milieux d’affaires occidentaux effectuer des investissements à grande échelle au Liban, en vue de mettre en chantier le plan économique quinquennal de l’État libanais, avec un gouvernement acquis totalement, ou presque, au Hezbollah. D’où l’importance d’une présence forte du parti des FL au sein de l’exécutif afin qu’avec ses partenaires, le Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt et le courant du Futur du Premier ministre désigné Saad Hariri, il puisse imposer un juste équilibre dans l’exercice du pouvoir face au Hezbollah et ses alliés. Les milieux de Meerab ne manquent pas de relever, sur ce plan, que la position du PSP et du Futur serait sensiblement et immanquablement affaiblie si les FL étaient marginalisées dans l’équipe gouvernementale.

C’est à la lumière de telles considérations que Samir Geagea souligne qu’il serait totalement erroné de réduire les tractations en cours concernant la présence FL au sein du gouvernement à de vulgaires tiraillements à caractère politicien, car l’enjeu véritable est la mise en place d’un pouvoir exécutif équilibré, et donc crédible, afin de lancer le vaste chantier économique discuté lors de la conférence de Paris.


Lire aussi

Données contradictoires sur la date de formation du gouvernement

Et quand ils seront tous morts ? Le billet de Fifi Abou Dib

Hariri critique Bassil et reprend l’initiative

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

RE-MARK-ABLE

Je vous l'ai toujours dit , geagix ne perd jamais le nord pour se refaire la cerise .
Malin comme un singe . Toujours à la recherche d'un emploi.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ROUH... TU ES LE SEUL QUI LA JOUE AVEC ASTUCE ET INTELLIGENCE. TOUT LE RESTE DU FRATA...

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué