X

À La Une

Plus de 400 réfugiés à travers le Liban rentrent en Syrie

crise


OLJ
17/09/2018

427 réfugiés syriens installés dans plusieurs régions libanaises après avoir fui la guerre ont regagné lundi leur pays dans le cadre d'une vaste opération de retour volontaire orchestrée par la Sûreté générale (SG) et en présence de l'armée libanaise, a rapporté l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Les réfugiés syriens, souhaitant rentrer en Syrie, se sont rassemblés lundi matin dans plusieurs régions, pour être contrôlés par la SG avant de prendre le bus.

A la Cité sportive, à Beyrouth, 178 personnes ont été contrôlées par la Sûreté. Quatre bus venus de Syrie ont été mis à leur disposition pour assurer leur retour. La majorité des familles se sont rendues à Alep et il s'agit du premier groupe en partance de Beyrouth, précise l'agence. 

Plusieurs familles syriennes ont également quitté Bourj Hammoud, à la lisière de Beyrouth, dans le Metn. 

A Tyr, 110 réfugiés ont quitté le Liban pour la Syrie. Il s'agit du premier groupe en partance de cette ville du Liban-Sud. 

A Nabatiyé, un cinquantaine de Syriens souhaitant rentrer en Syrie se sont aussi rassemblés dans une école publique. Deux bus venus de Syrie les ont transporté jusqu'à leur pays. Dans la journée, l'Ani a rapporté qu'un bus était arrivé de Syrie à Nabatiyé et a transporté 39 personnes vers Masnaa, sous escorte de l'armée, de la SG et de la Croix Rouge Libanaise. Cependant, onze personnes dont le départ était prévu n'ont pas pris le bus "pour des raisons inconnues", rapporte l'Ani indiquant que la SG les a contacté sur leur portable mais qu'ils n'ont pas répondu.

Le Liban accueille sur son sol 1,5 million de réfugiés - soit près du tiers de sa population - dont moins d'un million inscrits auprès du HCR. Depuis que le régime de Damas a enchaîné les victoires face aux rebelles et aux jihadistes et a repris le contrôle de vastes régions de ce pays en guerre, les appels se font plus pressants au pays du Cèdre en faveur d'un retour des réfugiés dans leur pays. La communauté internationale s'oppose toutefois à un tel retour, estimant que la situation n'est pas encore assez sûre et appelant à trouver d'abord une solution politique au conflit.


Lire aussi

Réfugiés syriens : les 17-42 ans réticents à l’idée de rentrer chez eux

Réfugiés syriens : Moscou déterminé à aller au bout de son initiative, malgré la froideur internationale


Pour mémoire

Nouvel appui de Baabda à l’initiative russe pour le retour des réfugiés syriens

Retour volontaire en Syrie de plus de 500 réfugiés au Liban

Filippo Grandi : Un retour forcé des réfugiés syriens serait « contre-productif »

Réfugiés syriens : sans l’ONU – et les donateurs –, pas d’avenir pour l’initiative russe

Retour des réfugiés syriens : Bassil rejoint Moscou face à la communauté internationale

Offensive de charme du régime syrien pour faire rentrer les réfugiés

La Syrie prête à assumer le retour d'un million de réfugiés, selon Moscou



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

A QUAND PARLERONS-NOUS DE PLUSIEURS MILLIERS ? AU LIEU DE BOOSTER LE 0,002 PCT A 0,003PCT ... ET DE SE MOQUER DU MONDE...

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué