Rechercher
Rechercher

La bonne nouvelle du lundi

Avec vos vieux vélos, vous pouvez faire le bonheur des enfants défavorisés au Liban

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

Réparer les vieux vélos pour les offrir, à l’occasion des fêtes de fin d’année, à des enfants dans le besoin. Telle est la nouvelle initiative de l’ONG libanaise Green Wheels. Photo d’illustration Anne Ilcinkas/« OLJ »

Récupérer les vieux vélos hors d'usage qui rouillent dans les garages, les caves ou sur les balcons, les remettre à neuf, et les offrir à l'occasion de Noël à des enfants défavorisés au Liban. Telle est la nouvelle initiative de l'ONG Green Wheels qui œuvre pour la promotion de la petite reine dans le pays. « L'année dernière, nous avions déjà eu l'idée de donner une nouvelle vie à tous ces vélos que les gens n'utilisent plus car désormais trop petits pour leurs enfants, ou tout simplement en mauvais état. Faute de logistique, nous n'avions pu le faire. Cette année, nous tenions à mettre en œuvre cette initiative, nous avons donc lancé la campagne il y a deux semaines environ et avons déjà reçu une vingtaine de vélos alors qu'une quinzaine d'autres nous a été promis, explique Marc Geara, le fondateur de l'association. L'objectif est de collecter 100 vélos. »


Pratiquement, comment ça marche ? Les particuliers sont invités à déposer leur vélo à Bike Generation, le magasin de vélo partenaire de Green Wheels, situé sur l'autoroute de Tahouita à Beyrouth. L'association reçoit tous les vélos, « quel que soit leur état », précise Marc Geara, et « quelle que soit leur taille, les vélos pour adultes convenant parfaitement aux ados de 15-16 ans ». À partir de cinq vélos, Bike Generation peut aller les chercher à domicile. Les vélos sont remis à neuf par le magasin, et ceux qui sont irrécupérables peuvent fournir des pièces de rechange pour les autres vélos. Des associations distribueront ensuite les vélos à des enfants dans le besoin, Libanais défavorisés mais aussi petits réfugiés syriens et palestiniens.
« C'est une initiative simple, reconnaît Marc Geara, mais qui est parfaitement en phase avec notre vision, à savoir encourager l'usage du vélo sous toutes ses formes. Et si en plus, par le biais du vélo, on peut donner un peu de joie à des enfants dans le besoin dans cette situation difficile, c'est encore mieux... »


Créée en 2010, l'association Green Wheels s'est donné pour mission de faire du lobbying auprès des municipalités pour la construction de pistes cyclables dans les villes. Elle travaille aussi à l'aménagement d'un circuit cyclable à Damour, au milieu des plantations de bananiers, et ambitionne de construire une autre piste le long du littoral libanais en utilisant l'ancienne voie de chemin de fer et la route maritime. Mais en raison de l'inertie ou du manque de moyens des autorités publiques, ces projets n'ont pas encore été concrétisés. Alors, en attendant, l'association se diversifie et développe d'autres initiatives, comme cette belle décision de fin d'année. Une démarche appelée à être renouvelée chaque année.

 

Pour mémoire

Cofondée par un Libanais, SportEasy, l’appli qui monte, qui monte... - See more at: http://www.lorientlejour.com/article/844249/cofondee-par-un-libanais-sporteasy-lappli-qui-monte-qui-monte.html#sthash.2gSrBiwb.dpuf

Cofondée par un Libanais, SportEasy, l'appli qui monte, qui monte...

Un Américain d’origine libanaise à la tête d’une instance de régulation bancaire

Beyrouth a désormais son guide des espaces verts

Le patrimoine culinaire de Zahlé reconnu par l’Unesco

L'AUB décroche une subvention US de 2,1 millions de dollars pour étudier l'e-cigarette


Récupérer les vieux vélos hors d'usage qui rouillent dans les garages, les caves ou sur les balcons, les remettre à neuf, et les offrir à l'occasion de Noël à des enfants défavorisés au Liban. Telle est la nouvelle initiative de l'ONG Green Wheels qui œuvre pour la promotion de la petite reine dans le pays. « L'année...

commentaires (0)

Commentaires (0)