Rechercher
Rechercher

Liban

Mobilisation générale : Wazni et Sfeir s'entendent sur l'ouverture de certaines agences bancaires

Chaque banque publiera une liste des branches qui resteront ouvertes dans les différentes régions du pays. 

Dans une branche d'une banque au Liban. Photo P.H.B.

Le ministre libanais des Finances, Ghazi Wazni, et l'Association des banques du Liban (ABL) se sont mis d'accord mardi sur l'ouverture de certaines branches des différents établissements bancaires pendant la mobilisation générale proclamée au Liban jusqu'au 29 mars pour lutter contre la propagation du coronavirus, alors que l'ABL avait annoncé lundi la fermeture de toutes les agences. 

A l'issue d'une réunion entre le ministre Wazni et une délégation de l'ABL, menée par son président, Salim Sfeir, le bureau de presse du ministère des Finances a annoncé que "les banques ouvriront certaines de leurs branches, à partir du mercredi 18 mars, et un horaire de travail ajusté sera mis en place". Selon ce communiqué, cette mesure a été prise afin de répondre aux besoins des gens dans les circonstances difficiles et délicates" que traverse le pays. Chaque banque publiera une liste des branches qui sont concernées par cette décision. 

Par ailleurs, tous les distributeurs automatiques de billets et centres d'appel des établissements bancaires resteront accessibles.


(Lire aussi : Sport en ligne, radio de quartier ou cocktails à domicile, les Libanais s’organisent)



L'ABL avait annoncé hier sa décision de fermer toutes les agences bancaires, tout en maintenant le traitement de plusieurs procédures de base, comme le traitement des virements des salaires "en livres libanaises"  et des "opérations commerciales urgentes" des entreprises. Cette décision, qui avait été prise "afin de préserver la santé des employés et de leurs familles", a été vivement condamnée par le ministre des Finances, qui jugeait qu’elle allait à l’encontre des directives du gouvernement dans le cadre de l’ordre de mobilisation lancé dimanche. L’exécutif avait en effet prévu que la Banque du Liban et les banques dérogent à l’ordre de fermeture des différentes administrations et entreprises. Dans une brève déclaration, le ministre avait dès lors appelé le parquet à intervenir. 

Plus tôt dans la journée de mardi, la Fédération des syndicats des employés de banque avait répondu aux critiques du ministre des Finances, en justifiant la fermeture des établissements par l'importance de "protéger les employés et leurs familles". "Qui sera tenu responsable si un employé du secteur bancaire attrape le coronavirus dans l'exercice de ses fonctions", s'était interrogé l'organisation syndicale. 

Jusqu'à présent, le nouveau coronavirus a touché 120 personnes au Liban et fait trois morts. 

Pour rappel, la majorité des établissements bancaires du pays avaient fermé leurs portes pendant une vingtaine de jours (en discontinu) après le début des manifestations lancées contre le pouvoir le 17 octobre dernier. Les déposants des banques libanaises subissent, en outre, depuis plusieurs mois d’importantes restrictions bancaires adoptées de façon informelle alors que le pays traverse la plus grave crise économique et financière de son histoire.



Lire aussi
Lorsque le progrès va trop vite, l'édito de Michel Touma

Le coronavirus à l’heure de la solidarité populaire... et partisanepar Scarlett Haddad

Vie fantôme, le billet de Carla Henoud

L’Église maronite se heurte à un courant fondamentaliste hostile à la communion dans la main

La mobilisation générale, une solution médiane ?

Dans les camps de réfugiés syriens, des mesures pour contrer la pandémie


Le ministre libanais des Finances, Ghazi Wazni, et l'Association des banques du Liban (ABL) se sont mis d'accord mardi sur l'ouverture de certaines branches des différents établissements bancaires pendant la mobilisation générale proclamée au Liban jusqu'au 29 mars pour lutter contre la propagation du coronavirus, alors que l'ABL avait annoncé lundi la fermeture de toutes les...

commentaires (4)

TOUTES LES BANQUES DOIVENT OUVRIR AVEC DES MESURES DE CONTROLE SANITAIRES. SINON : LSSSSOUSSSS !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

19 h 27, le 17 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • TOUTES LES BANQUES DOIVENT OUVRIR AVEC DES MESURES DE CONTROLE SANITAIRES. SINON : LSSSSOUSSSS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 27, le 17 mars 2020

  • Donc pour le ministre et pour l’ABL la sécurité et la santé des employés de banques et aussi celle des clients qui vont se bousculer pour retirer leur aumône quotidienne en devises n’ont aucune importance car le gouvernement de technocrates en a décidé ainsi. Dieu nous préserve de ce fléau car nos gouvernants sont totalement incompétents pour gérer une telle crise. Ils ont prouvé à ce jour qu’ils ne savaient même pas résoudre des problèmes beaucoup plus simples tels que l’eau, l’électricité, les déchets et la liste est encore trop longue

    Liberté de Penser

    16 h 35, le 17 mars 2020

  • Ce n'est pas à recommander, car il y aura des difficultés au niveau des guichets, en plus de l' encombrement par des clients multipliés par 3 ou 4. Ce qui est contraire au principe de la distanciation đes clients d'au moins un mètre. Le mieux, cest que toutes les agences restent ouvertes, mais avec des demi- horaires, avec les précautions sanitaires accessoires de masques et gants pour tous.

    Esber

    16 h 04, le 17 mars 2020

  • Ils n'ont qu'à remettre en fonction les applications de e-banking online, et d'alimenter les ATM en $ pour qu'on puisse avoir accès à notre quota habituel, et ils peuvent fermer autant qu'ils veulent. Question: ceux qui ont un compte de dépôt à terme, disons pour le 22 mars, et que les banques rouvrent le 29. Les banques n'auront quand même pas le culot de demander à ce client de revenir à la prochaine échéance car celle de mars aura passé?

    Gros Gnon

    14 h 35, le 17 mars 2020