Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Coronavirus : trois nouveaux cas au Liban, désormais 10 au total

L'USJ et l'AUB suspendent leurs cours.

Des personnes portant des masques sortant de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri, à Beyrouth, le 22 février 2020. AFP / ANWAR AMRO

Trois nouveaux cas du coronavirus Covid-19 ont été détectés dimanche au Liban, a annoncé le ministère libanais de la Santé, faisant grimper à 10 le total des personnes atteintes dans le pays. Selon le ministère, ces trois personnes étaient récemment venues d'Iran par avion.  

"Ces personnes avaient été tout d'abord placées à l'isolement à leur domicile. Lorsque les premiers symptômes sont apparus, ils ont été placés en quarantaine à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth. Lorsque les examens pratiqués ont révélé qu'ils étaient atteints du Covid-19, ces trois personnes ont ensuite été placés dans des chambres d'isolement au sein de l'établissement hospitalier", précise un communiqué du ministère de la Santé publié dans l'après-midi. Samedi, trois cas de contamination au virus avaient été annoncés.

Selon le rapport quotidien de l'hôpital Rafic Hariri, neuf personnes présentant des symptômes laissant suspecter une infection au nouveau coronavirus ont été placées en quarantaine au sein de l'hôpital et 14 autres personnes ont été placées à l'isolement chez eux ces dernières 24 heures.  Par ailleurs, le rapport indique que l'un des 10 porteurs du virus, un ressortissant iranien âgé et souffrant également d'autres maladies, se trouve toujours dans un état instable.

Dans la soirée, une famille libanaise, ainsi que 20 personnes résidant en Iran, l'un des principaux foyers du virus dans le monde, sont entrés sur le territoire libanais via le poste-frontière de Masnaa où ils ont été soumis à des examens.



(Lire aussi : Coronavirus : le Liban suspend l'entrée des voyageurs étrangers en provenance des pays les plus touchés)



L'USJ et l'AUB ferment temporairement leurs portes
Dans l’après-midi, l'Université Saint-Joseph (USJ) a annoncé qu'elle suspendait ses cours et ses examens 'jusqu'à nouvel ordre", suite à une réunion qui s'est tenue au ministère de l’Éducation. Dans la soirée, l'Université américaine de Beyrouth (AUB) a également annoncé la suspension des cours à partir de lundi et ce, jusqu'à la fin de la semaine. Face à cette crise sanitaire, le ministre de l’Éducation Tarek Majzoub avait appelé vendredi soir les écoles et universités du pays à observer une semaine de fermeture, jusqu'au dimanche 8 mars. Cette fermeture d'une semaine concerne aussi les crèches, a annoncé samedi le ministre de la Santé Hamad Hassan.

Par ailleurs, la Ligue des fonctionnaires au sein des administrations publiques a exhorté le Premier ministre Hassane Diab de prendre la décision de fermer l'ensemble des lieux de rassemblement, dont les administrations publiques, à fermer leurs portes à partir de lundi et ce, pendant 15 jours.

De son côté, le leader druze Walid Joumblatt a proposé la création d'un "groupe de contrôle centralisé" avec le ministère de la Santé et les forces de sécurité pour organiser la surveillance dans "les prisons, les palais de justice et les administrations".

Aujourd'hui, le souk el-ahad (le marché du dimanche) et tous les marchés populaires de Beyrouth, ainsi que ceux de la Békaa, étaient fermés, sur décision des mohafezs des deux régions.

Dans une déclaration à L'Orient-Le Jour, le directeur général du ministère de la Santé, le Dr Walid Ammar, a affirmé qu'il n'y a "pas de transmission locale du virus" au Liban, "tous les cas étant liés à des foyers de l'épidémie à l'étranger", en l'occurrence en Iran.

L'entrée au Liban de personnes en provenance de Chine, de Corée du Sud, du Japon, de Singapour, d'Iran et d'Italie. est temporairement suspendue, sauf pour les Libanais et les étrangers résidant au Liban. Ces derniers doivent toutefois observer une période de quarantaine de 15 jours s'ils reviennent d'un pays touché et se rendre à l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri en cas de symptômes de la maladie.



Lire aussi

Ânerie viralele billet de Gaby NASR

Face au coronavirus, les écoles invitées à respecter les mesures d’hygiène et de lutte contre la contagion

"Ne cédons ni à la panique ni à la légèreté" : les ministres mobilisés contre le coronavirus

Des masques, pour quoi faire..., l'éditorial de Issa GORAIEB

Quand pharmacies et fournisseurs exploitent la ruée des Libanais sur les masques chirurgicaux

Les régions libanaises qui accueillent les pèlerins rentrés d’Iran, entre défi et panique

Face aux étals dévalisés à Milan, les Libanais se souviennent des « années de guerre »



Trois nouveaux cas du coronavirus Covid-19 ont été détectés dimanche au Liban, a annoncé le ministère libanais de la Santé, faisant grimper à 10 le total des personnes atteintes dans le pays. Selon le ministère, ces trois personnes étaient récemment venues d'Iran par avion.   "Ces personnes avaient été tout d'abord placées à l'isolement à leur domicile. Lorsque les premiers...

commentaires (2)

C,EST LE RESULTAT DU LACHAGE DES PASSAGERS DES AVIONS VENANT D,IRAN PARMI LA POPULATION AU LIEU DE LA QUARANTAINE. ET L,IRRESPONSABILITE CONTINUE. CES PERSONNES ONT ENFECTE SUREMENT D,AUTRES ET LES AUTRES D,AUTRES AUSSI. ON DOIT S,ATTENDRE AU PIRE PAR DECISION HEZBOLLAHI.

OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

21 h 07, le 01 mars 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • C,EST LE RESULTAT DU LACHAGE DES PASSAGERS DES AVIONS VENANT D,IRAN PARMI LA POPULATION AU LIEU DE LA QUARANTAINE. ET L,IRRESPONSABILITE CONTINUE. CES PERSONNES ONT ENFECTE SUREMENT D,AUTRES ET LES AUTRES D,AUTRES AUSSI. ON DOIT S,ATTENDRE AU PIRE PAR DECISION HEZBOLLAHI.

    OLJ, FOSSOYEUR DE LA LIBRE EXPRESSION !

    21 h 07, le 01 mars 2020

  • Si les nouveaux cas ont bien observé l'isolement à domicile,et correctement, on verra bientôt une diminution du nombre des cas,l'espace d'une semaine. Si,par contre, leur isolement a été triché ,on assistera à une recrudescence de contaminations dans leurs entourages.

    Esber

    17 h 01, le 01 mars 2020

Retour en haut