X

Économie

Restructuration de la dette : les cabinets Lazard et Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP auraient été sélectionnés

Restructuration de la dette
K.O. | OLJ
24/02/2020

Alors que le ministère des Finances devait procéder, vendredi, à l’ouverture des plis pour les deux appels à propositions lancés mercredi et visant à sélectionner un cabinet de conseil financier international et un cabinet d’avocats international pour l’épauler dans le processus de restructuration de la dette libanaise, les réunions se sont poursuivies jusqu’à dimanche. Toutefois, deux sources très proches du dossier ont indiqué à L’Orient-Le Jour que sur le volet financier, c’est le cabinet Lazard qui aurait été sélectionné. Pour ce volet, douze cabinets étaient appelés à soumettre leurs propositions : Rothschild & Co, Guggenheim Partners, Citibank, Lazard, JPMorgan, PJT Partners, Houlihan Lokey, Newstate Partners, Standard Chartered, Global Sovereign Advisory, Deutsche Bank et White Oak.

Concernant le volet légal, trois grands cabinets spécialistes de la dette souveraine étaient en compétition : Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP, White & Case LLP et Dechert LLP – dont fait partie l’ancien ministre Camille Abousleiman. Sur ce volet, selon les mêmes sources, c’est le cabinet Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP qui aurait remporté la mise.

À l’heure de mettre sous presse, le gouvernement n’avait pas officiellement rendu sa décision.

Camille Abousleiman, qui connaît bien le cas libanais (il a travaillé sur les émissions obligataires internationales du Liban depuis 1995), s’était trouvé en fin de semaine au centre d’une polémique naissante autour d’un potentiel conflit d’intérêts pour cette même raison. Le principal intéressé a réagi vendredi matin sur son compte Twitter en indiquant que « les conflits d’intérêts sont soumis à des règles strictes s’appliquant aux cabinets internationaux d’avocats et que (son) cabinet les respectait parfaitement ». Confirmant qu’il a apporté « gracieusement (son) aide technique » au gouvernement Diab avant le lancement de l’appel à propositions, il a souligné qu’il appelait depuis six mois à une restructuration de la dette, tandis que les banques continuent de faire du lobbying pour le remboursement d’une série d’eurobonds d’une valeur de 1,2 milliard de dollars arrivant à échéance le 9 mars. M. Abousleiman avait par ailleurs assuré à L’Orient-Le Jour que si son cabinet n’était pas sélectionné par l’État, il ne candidaterait pas pour représenter les créanciers.



(Lire aussi : Dette : le Liban n’a plus d’autre choix que de négocier, assure Yassine Jaber)



Les principaux détenteurs d’eurobonds s’organisent
Depuis plusieurs semaines, les cercles économiques et politiques au Liban débattent de l’opportunité, dans un contexte de crise économique et financière aiguë, de rembourser une série d’eurobonds s’élevant à 1,2 milliard de dollars et arrivant à échéance le 9 mars. Certains milieux prônent de négocier dès à présent avec les créanciers de l’État une restructuration de la dette. Le gouvernement Diab, qui s’est donné jusqu’à fin février pour trancher, a déjà entamé selon plusieurs sources concordantes les préparatifs en vue de conduire des négociations préliminaires avec les créanciers.

Du côté des créanciers de l’État, les principaux détenteurs d’eurobonds s’organisent également afin de sélectionner le (ou les) cabinet(s) d’avocat qui les représentera. Si une restructuration de la dette devait être décidée, les principaux détenteurs d’eurobonds se regrouperont au sein d’un comité pour en négocier les termes avec l’État. Une fois un accord conclu, les termes de la restructuration doivent être approuvés par une majorité de 75 % des détenteurs de chaque série, votant série par série. En général, une restructuration de la dette signifie que de nouvelles séries d’eurobonds sont émises avec des dates de maturité plus longues, une réduction des intérêts et souvent du principal. Les séries existantes sont alors échangées contre les nouvelles séries.




Lire aussi

Pour un ajustement structurel équitable

Le Liban et la doctrine de la dette odieuse

I – Qu’est-ce qu’un eurobond ?

Standard & Poor’s emboite le pas à Moody’s et dégrade la notation du Liban

Restructuration de la dette : l’ouverture des plis ajournée


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gros Gnon

Eh bien il nous reste à espérer que le Lazard fait bien les choses...

Sissi zayyat

C’est reculer pour mieux sauter.
Si c’est unesolution alternative en attendant de récupérer les milliards volés, chiche, mais si c’est pour noyer le Liban dans des dettes que nos arrières petits enfants continueront à honorer ça sera non.
L’argent volé ne peut pas disparaître dans la nature pour ensuite exiger des libanais de couvrir leurs vols sous prétexte de faillite.
Lorsque les libanais verront des investigations et des interpellations faire surface pour juger les voleurs, alors ils aviseront. Autrement ça sera la désobéissance civile et on verra qui aura le dernier mot.
C’est pas écrit pigeon sur notre front et ça clignote...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE TACHE PENIBLE ET QUI DEMANDE BEAUCOUP DE DETERMINATION ET DE COURAGE DU COTE LIBANAIS. ESPERONS QU,ON SERA AU NIVEAU !

LeRougeEtLeNoir

Et la banque Saderat Iran?? Ils pourraient nous aider avec leur savoir-faire avancé...

RadioSatellite.co

On se croirait dans un film de James Bond avec ces eurobonds.. Que de rebondissements à prévoir dans les prochaines semaines.. A suivre...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le retour des Libanais de l’étranger, entre surenchère politique et souci humanitaire

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants