X

À La Une

Corruption : "Commencez par nous", lance Nasrallah à l'adresse de la justice

Liban

"Nous gardons nos portes ouvertes afin de parvenir au meilleur résultat", s'est contenté de déclarer le secrétaire général du Hezbollah concernant les tractations gouvernementales.

J.A.R. | OLJ
11/11/2019

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a appelé lundi la justice libanaise à mener la lutte contre la corruption "avec courage et sans céder à aucune pression", alors que les Libanais sont mobilisés par dizaines de milliers depuis le 17 octobre pour réclamer le départ de la classe dirigeante, accusée de corruption. Le leader chiite, qui a tenu un discours télévisé lors d'une cérémonie à l'occasion de la "Journée du martyr", a très brièvement abordé la question du prochain gouvernement, se contentant d'affirmer que le Hezbollah gardait "les portes ouvertes pour aboutir au meilleur résultat" dans les tractations relatives à ce dossier.

"Depuis le début du mouvement de contestation, j'explique qu'il faut bâtir sur les choses positives. La nécessité de lutter contre la corruption et le recouvrement des avoirs volés sont des revendications partagées par l'ensemble des manifestants. Aujourd'hui, je pense que plus personne - ni un parti, ni un dignitaire, ou une communauté - ne peut protéger les corrompus", a déclaré le chef du Hezbollah. "Cela n'est pas lié à la formation du gouvernement, car cela relève de la justice", a-t-il ajouté.

"Il faut juger les corrompus et recouvrer les fonds volés. Pour cela, nous avons besoin d'une justice et de juges indépendants, courageux et ne cédant pas aux pressions politiques, a lancé Hassan Nasrallah. Il s'agit d'une opportunité historique. La révolution passe par la justice et les juges. Il faut des procès justes, des peines de prison prononcés et des instruments pour récupérer les fonds volés", a-t-il ajouté, avant de lancer à l'adresse des juges : "En tant que secrétaire général du Hezbollah je vous dis commencez par nous et ne cédez à aucune pression".

"Les lois et les dossiers existent. Nous demandons aux juges d'agir de manière à user vos prérogatives et à faire preuve de courage. Le peuple libanais est avec vous et vous regarde. Cette tâche leur revient, ils doivent prendre toutes leurs responsabilités", a poursuivi le leader chiite, soulignant que "la lutte contre la corruption n'a pas de communauté ou de religion".

Plus tôt dans la journée, le bloc parlementaire du Hezbollah avait présenté au président du Parlement, Nabih Berry, une proposition de loi, revêtue du caractère de double urgence, qui prévoit la levée de l'immunité de tous les ministres des gouvernements formés depuis 1992 en vue de poursuites en justice pour corruption et gaspillage des deniers publics, demandant à ce qu'elle soit incluse à l'ordre du jour de la prochaine séance.  

Dans l'après-midi, le président du Parlement, Nabih Berry, a annoncé que la séance parlementaire de mardi au menu de laquelle figurait, entre autres, la proposition de loi d'amnistie générale qui suscite un tollé, a été reportée au 19 novembre prochain, assurant que "la seule raison pour lui de décider de reporter cette séance est la question sécuritaire". 



(Lire aussi : Quelle stratégie pour le recouvrement des avoirs volés ?)



Crise économique
Par ailleurs, le leader du Hezbollah a de nouveau pointé du doigt la responsabilité des Etats-Unis dans la profonde crise économique dont souffre le Liban, appelant le prochain gouvernement à prendre langue avec la Syrie, l'Irak, mais aussi la Chine.

"En économie, comme sur le plan militaire, vous devez savoir qui est votre allié et votre ennemi. Aujourd'hui, les Etats-Unis interdisent au Liban de sortir de sa crise économique", a estimé Hassan Nasrallah, insistant notamment sur l'importance du secteur agricole libanais. 

Soulignant que les sanctions américaines sur le secteur bancaire "ont eu une influence néfaste sur l'économie du pays", le leader du Hezbollah a estimé que ces sanctions avaient pour objectif de "provoquer la sédition du peuple libanais, en faisant assumer la responsabilité de cette situation au Hezbollah". "Les expatriés libanais, qui ont massivement investi ces dernières années au Liban, ont du mal à transférer leur argent au Liban", a déploré le chef du Hezbollah.

"Les sociétés chinoises sont très riches et sont prêtes à investir des milliards de dollars pour des projets d'infrastructure, à relancer l'activité économique et assurer des opportunités d'emploi. Selon mes informations, les Etats-Unis interdisent au Liban de laisser les sociétés chinoises investir au Liban", a-t-il déclaré, encourageant le prochain gouvernement à "s'ouvrir à la Chine". Washington "interdit également les sociétés iraniennes, et peut-être les sociétés russes d'investir au Liban", a-t-il ajouté, déplorant que "les sociétés libanaises qui veulent participer à la reconstruction de la Syrie ne le peuvent pas car elles risquent des sanctions américaines".

"L'Irak représente une opportunité historique pour les agriculteurs et les industriels libanais, a estimé Hassan Nasrallah. Il suffit que le gouvernement libanais s'entende avec le gouvernement syrien pour que les marchandises libanaises puissent passer en Irak via le poste-frontière de Boukamal, que les Etats-Unis ont tout fait pour garder fermé". 

"Aux investisseurs qui souhaitent s'implanter au Liban, on leur dit que le pays n'est pas sûr. C'est un mensonge américain. Je l'affirme, le Liban est plus sûr que Washington et l'ensemble des Etats américains. En comparaison, le Liban est un paradis", a déclaré le leader du parti chiite, avant de lancer : "Nous avons besoin d'un gouvernement souverain qui puisse dire aux Etats-Unis que c'est nous qui décidons".



(Lire aussi : Contrôle des capitaux, "haircut", stabilité de la livre : les déclarations de Riad Salamé)



Gouvernement
Sur le plan politique, le secrétaire général du Hezbollah a refusé de parler "du dossier du gouvernement, de la formation du cabinet ou de la désignation du Premier ministre parce que les discussions sont en cours". "Nous gardons nos portes ouvertes afin de parvenir au meilleur résultat", s'est-il contenté de déclarer sur ce plan.

Sous la pression de la rue, révoltée contre la classe dirigeante accusée de corruption et de mauvaise gestion, le gouvernement de Saad Hariri avait démissionné le 29 octobre. Mais depuis, la situation n'a pas évolué, le chef de l’État Michel Aoun n'ayant pas encore lancé les consultations parlementaires contraignantes pour la nomination d'un futur président du Conseil. La présidence évoque pour justifier ces atermoiements "la situation exceptionnelle" du pays et poursuit ses contacts afin de trouver la forme que devrait prendre le futur cabinet.

Selon le député Alain Aoun, membre du Courant patriotique libre, cité par l'AFP, la formation du gouvernement est retardée par "les préoccupations du Hezbollah, qui craint d'être écarté du pouvoir, et les conditions du Premier ministre démissionnaire, qui refuse de diriger un gouvernement qui ne soit pas formé exclusivement de technocrates". Lors de ses dernières prises de parole, le leader du parti chiite avait balayé l'idée d'un cabinet exclusivement formé de technocrates, réclamé par la rue.

Par ailleurs, Hassan Nasrallah est revenu sur les récentes déclarations du secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo. Abordant la question des manifestations anti-gouvernementales au Liban, ce dernier avait appelé à "soutenir ces personnes partout où nous le pouvons (...) pour mettre un terme à l'influence de l'Iran". "Où est-elle, son influence ? En réalité, pour M. Pompeo, l'influence de l'Iran, c'est la résistance. Les Etats-Unis veulent couper la main de la résistance qui protège le Liban", a-t-il déclaré, avant de conclure : "Le Liban ne doit permettre à personne de l'entraîner dans le vide, le chaos ou la guerre civile". 



Lire aussi
Les zones grises et inquiétantes de la proposition de loi d’amnistie que le Parlement veut voter

Pompeo dit vouloir "soutenir" les manifestants libanais, Geagea lui répond que "le peuple n'a besoin d'aucune aide"

Ode à la casserolel'éditorial de Issa GORAIEB

Al Chaabou youridUn peu plus de Médéa AZOURI

Défendre la révolutionEn toute liberté de Fady NOUN

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Atalante fugitive

V'la autchose, il veut nous brader comme une camelote aux chinois, ses frères ouïgours, il s'assoie dessus, faut pas vexer Xi jinping, ses frères Rohingyas il pouvait parler, ça ne vexait personne, de la fine diplomatie, sinon.

Honneur et Patrie

Dicton bien de chez nous : "Mon coeur est sur mon fils tandis que le coeur de mon fils est sur la pierre". (Ana qalbi aa'la waladi wa qalb waladi est sur la pierre).

Winston Churchill : "Vous n'arriverez jamais à destination si vous vous arrêtez pour jeter une pierre à chaque chien qui aboie sur votre passage."

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES TRAFICS, PLUS L,AEROPORT ET LES PORTS, SANS PARLER D,AUTRE CHOSE, SONT LE SUMMUM DE LA CORRUPTION.
COMMENCEZ PAR EUX !

RAFIC 2005

En quoi tu protèges le Liban en ayant participé au plus grand drame humanitaire du monde ! De plus en nous amenant 1500000 Syriens et en échange tu as envoyé tes fils mourrir pour défendre quelqu’un qui ne sait même plus ou es ce qu’il est assis et sur quoi il gouverne !
Vous avez été bluffé et vous ne savez même pas par quelle porte honorable vous devez sortir .
Le seul service que nous te demandons c est que ce que tu as semé eh bien récolte le et renvoie le d’où il est venu !De grâce par pitié !

RAFIC 2005

HN et ses armes un géant dans un magasin de porcelaine !
Nous Phéniciens commerçants millénaires devon prendre des leçons
Quelle déchéance !
Le jour où HN pourra traiter des armes avec une autre monnaie que le Dollar eh bien là je dirais chapeau !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

COMMENCEZ PAR NOUS ? EH BIEN ATTENDEZ LE VERDICT DU TSL TRES PROCHAINEMENT.

Bery tus

Même si on est plus en Afrique nos contacts et nos connaissances avec les politique restent intact

FAKHOURI

ha ha ha ha ha ha ha ha ha

Honneur et Patrie

"Les Etats-Unis veulent couper la main de la résistance qui protège le Liban".
Pour protéger le Liban, le meilleur moyen est de creuser des tunnels sous la Galilée ou d'enlever des soldats israéliens à l'intérieur de leurs frontières afin de provoquer Israél à entrer au Liban pour les récupérer.

BOSS QUI BOSSE

Par contre, vouloir expliquer ce que les chinois ont fait en Afrique , laissons ça à ceux qui ont une présence centenaire en Afrique , qui y vivent encore .

À comparer entre les pillages des occidentaux et ceux de la Chine il y a de quoi faire passer un bâteau de désinformation vis-à-vis de la Chine.

LA BELGIQUE EST CE QU'ELLE EST GRACE AU PILLAGE DE LA RDC CONGO.

L'ÉTHIOPIE CONNAIT LE PLUS FORT TAUX DE CROISSANCE DU MONDE ACTUEL GRÂCE AUX INVESTISSEMENTS CHINOIS.

POUR NE PAS IDÉALISER LA CHINE ACTUELLE 1ÈRE PUISSANCE ÉCONOMIQUE DU MONDE, DISONS QUE LES CHINOIS , PEUVENT VOUS CONSTRUIRE VOTRE PAYS À UNE VITESSE TELLE QUE VOUS POURREZ EN PROFITER SUR 3 GÉNÉRATIONS.

LES OCCIDENTAUX VOUS RUINENT D'ABORD ET PROMETTENT ENSUITE.

QUEL EST LE PAYS AU MONDE OÙ IL Y A DU PÉTROLE ET QUE LA PAIX RÈGNE ? POURTANT LE PÉTROLE C'EST CHASSE GARDÉE US. NON ,?

ANTOINE

Merci ya Sayyed Hassan Nasrallah, mais la corruption ne se résume pas seulement au finance mais a aussi à la protection de tous les criminels qui sont accusés de meutre de Rafic Hariri et cie. La corruption que vous représentez et que vous et vos partisans vous agissez au-dessus des lois. Et que vous passez par dessus les prérogatives de l'l'état concernant la question de paix et guerre

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LE HEZBOLLAH EST LA CAUSE DE TOUS LES MALHEURS QUI FRAPPENT LE PAYS ! POINT A LA LIGNE.

C- F- Contributions et Interprétations

Les députés du Futur plaident pour un "gouvernement de spécialistes".Mais pourquoi le Hezbollah et le Courant aouniste exigent pour leur part que des ministres politiques fassent partie de tout cabinet d'experts. Pourquoi ?

C- F- Contributions et Interprétations

Les déclarations du Secrétaire général ne sont que des arguments politiques, dans une crise économique sans précédent. Les seules déclarations qui retiennent l’attention aujourd’hui sont celles du gouverneur de la banque centrale et là encore que de non-dits............

BOSS QUI BOSSE

H.N a fait des propositions, il revient au Liban nouveau de changer de fusil d'épaule.

Les chinois investissent partout dans le monde y compris en usurpation, pourquoi ne leur ferait on pas appel pour redynamiser nos infrastructures économique ?

C'est vrai que le taux de mortalité par arme à feux, les viols, attaques à main armés sont de loin Supérieur en amérique qu'au Liban.

Débarrassons nous de ces pilleurs du M.O, et du monde.

Gros Gnon

Eh bien on va commencer par le manque à gagner des douanes et les branchement illégaux à l’EDL...

Sans oublier ce que vous avez volé au peuple libanais, bien plus que l’argent du peuple, c’est à dire nos rêves et notre avenir, en maintenant le Liban dans une logique de guerre pour donner une "carte à jouer régionale" à la république islamique iranienne...

gaby sioufi

BLAHHH
BLAHHH
BLAHHH
A ENDORMIR ENCORE PLUS PROFONDEMENT UNE TAUPE.
HEZB EST TELLEMENT VICTORIEUX DANS LE MONDE QU'IL S'EN FOUT EPERDUMENT DES AGISSEMENTS DE QUIE QUE CE SOIT, AYANT GAGNE SES GUERRES CONTRE X

Sissi zayyat

Hassan Nasrallah dit qu’il ne faut pas que les investisseurs écoutent les américains quand ils disent que le Liban est SÛR. Sûr de quoi?
Il faut déjà qu’on arrive à convaincre nos enfants de venir nous voir plus souvent. Puisque traumatisés depuis 2006 ils viennent une fois l'année et ne restent pas longtemps puisqu’avec vos discours et vos propagandes de guerre ils se sentent menacés d'être pris en otage pendant des mois comme en 2006 et ça sans aucune raison valable.

La seule personne qui a fait fuire les investisseurs est Hassan Nasrallah en détruisant le Liban tous les quelques mois sous prétexte de résister à l’ennemi qui n’a jamais autant détruit le Liban que depuis qu’il s’est substitué a l'armée libanaise.
MERCI pour cette aide meurtrière nous n’en voulons plus. Nous sommes assez grands pour savoir comment remédier aux problèmes géopolitiques sans faire couler le sang et sans destruction.
Nous savons discuter et arriver à une solution sans haine et sans armes et en épargnant la vie de nos hommes et la stabilité de ce pays d’une façon civilisée.
30 ans de guerre entre nous sont la meilleure preuve de ce que je dis.
Regardez où nous sommes.
Toujours en proie à une destabilisation de chaque instant puisqu’on n’a pas réussi à vous prendre les armes et le pays est en faillite par vos soins.
La violence n’est plus de rigueur nous le ferons par la manière douce et sans effusion de sang. Nous sauverons notre pays.

MGMTR

Pour le dossier de la corruption, bravo - très bonne position!

Bery tus

Aujourd'hui, les Etats-Unis interdisent au Liban de sortir de sa crise économique"

Soulignant que les sanctions américaines sur le secteur bancaire "ont eu une influence néfaste sur l'économie du pays"

ET CELA GRÂCE À QUI YA SAYYED ?!?!? VOUS VOULEZ ÊTRE LIMPIDE ALORS COMMENCER PAR NOUS DIRE CES SANCTIONS SONT L GRÂCE À QUI?!

De plus VOUS POUSSEZ LE LIBAN À ALLER VERS LA CHINE MAIS SAYYED VOUS OUBLIEZ DE DIRE AU LIBANAIS CE QUE LES CHINOIS ONT FAIT EN AFRIQUE ... pourtant VOUS Y ÊTES AUSSI EN AFRIQUE TOUS LES GOUVERNEMENT AFRICAINS FONT ATTENTION MAINTENANT ET ESSAIE LE
PLUS POSSIBLE D ÉVITER DE FAIRE INTERVENIR LA CHINE DANS LEUR ÉCONOMIE CAR ILS SONT BCP PLUS RÂPASSENT QUE LES AUTRES

: "Nous avons besoin d'un gouvernement souverain qui puisse dire aux Etats-Unis que c'est nous qui décidons".

BRAVO ALORS COMMENCER PAR VOUS MÊME D ARRÊTER DE DIRE QUE VOUS ÊTES UNE CARTOUCHE DANS LE FUSIL IRANIEN ET RENDEZ VOUS ARMES À L ARMÉE LIBANAISE

SANS L APPLICATION DE TOUTES CES REMARQUES ...VOUS ESSAYEZ DE NOUS MENER EN BATEAU ET COMME D HABITUDE LES PAROLES NE SONT SOUMIS À AUCUNE TAXES

DINC SVP ASSEZ DE CHARABIA ET MONTREZ L EXEMPLE REMETTEZ VOUS ARMES. L ARMÉE LIBANAISE

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

J,AI SUIVI TOUT SON DISCOURS DU DEBUT JUSQU,A LA FIN. A LA FIN IL S,EST PRNONCE SUR LE LIBAN ET A ATTRIBUE TOUS LES MAUX QUI FRAPPENT LE PAYS AUX AMERICAINS ET A D,AUTRES PROBABLEMENT L,ARABIE ET LES ARABES. IL A OUBLIE A DESSEIN, AYANT LES PIEDS DANS L,ESPACE ET NON SUR TERRE, DE CONFESSER QUE LA CAUSE QUI FAIT QUE LES AUTRES BOYCOTTENT NOTRE PAYS C,EST L,EXISTENCE DES DEUX MILICES IRANIENNES SUR SON SOL ET L,INTERVENTION DE L,UNE MILITAIREMENT EN SYRIE, EN IRAQ, AU YEMEN ET AILLEURS.

Antoine Sabbagha

Encore du chinois pour un pays qui a fait faillite et un peuple nu qui ne veut que manger .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le CPL songe sérieusement à rester en dehors du prochain gouvernement

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants