Liban

Pompeo dit vouloir "soutenir" les manifestants libanais, Geagea lui répond que "le peuple n'a besoin d'aucune aide"

Le mufti de la République plaide pour un gouvernement de "spécialistes".

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, le 8 novembre 2019 à Berlin. Photo AFP / POOL / HANNIBAL HANSCHKE

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui se trouvait à Berlin vendredi à la veille de la célébration du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, a appelé à soutenir les Libanais et les Irakiens qui manifestent par milliers depuis des semaines contre le pouvoir politique, ce qui a provoqué une réaction du chef des Forces libanaises, Samir Geagea, qui a répondu au chef de la diplomatie américaine en lui disant que le peuple libanais "n'a besoin d'aucune aide". 

Dans son discours prononcé dans la capitale allemande, le secrétaire d'Etat américain a abordé la question des manifestations anti-gouvernementales au Liban et en Irak, appelant à "soutenir ces personnes partout où nous le pouvons". 

"Merci beaucoup Monsieur Pompeo, mais le peuple libanais va continuer, et n'a pas besoin d'aide pour sortir de sa crise économique et sociale", a écrit M. Geagea sur son compte Twitter.

Depuis le 17 octobre, le Liban connaît une contestation populaire de sa classe dirigeante jugée corrompue et incompétente, sur fond de grave crise économique. Le mouvement, qui a mobilisé des centaines de milliers de Libanais toutes communautés confondues, a entraîné la démission le 29 octobre du Premier ministre Saad Hariri, mais la formation d'un nouveau gouvernement se fait attendre.

Les détracteurs des manifestants, à leur tête le Hezbollah, accusent une partie des protestataires d'être à la solde de puissances étrangères, en allusion notamment aux Etats-Unis, mais les manifestants rejettent ces accusations catégoriquement. 


(Lire aussi : Jour XXIV : jeunesse, environnement, fonction publique : un samedi de convergence des luttes)


Les Forces libanaises de Samir Geagea étaient représentées au sein du gouvernement sortant de Saad Hariri, mais avaient fini par démissionner, quelques jours après le début de la contestation populaire, affirmant se ranger du côté des manifestants. Mais ceux-ci accusent le leader chrétien de faire de la récupération politique, estimant que la démission de ses ministres intervenait trop tard et n'avait pas l'effet escompté par les FL. 

Pour sa part, le Bloc national dirigé par Pierre Issa, a lui aussi dénoncé les propos de Mike Pompeo. "Nous savons très bien que les crises qu'a connues le Liban sont liées d'une façon ou d'une autre aux crises de la région, et que des acteurs internes ou externes tentent de lier ces crises internes aux tensions régionales, mais cette révolution, et pour la première fois dans l'histoire du Liban, s'exprime d'une seule voix, sur tout le territoire, et au su de tout le monde, pour dire qu'elle ne se soucie d'aucune dimension régionale", a dit le Bloc dans un communiqué. "Les enfants de la révolution, ceux qui s'expriment et ceux qui gardent le silence, n'ont qu'un souci, la chute du régime clientéliste et confessionnel qui a poussé l'Etat à la faillite et qui a procédé à la catégorisation des Libanais en fonction de leur religion et de leur communauté", ajoute le Bloc, qui affirme que "les révolutionnaires ont mis en échec, grâce à leur lucidité, toutes les tentatives de dévier la révolution de ses objectifs, en essayant de lui donner une dimension régionale et conspirationniste".  "Que M. Pompeo et ses semblables sachent que la révolution n'est pas concernée par la lutte entre les Etats-Unis et l'Iran, et toute tentative de la lier à cette lutte est vouée à l'échec", a conclu le Bloc national.

Toujours sur le plan politique, le mufti de la République libanaise, Abdel Latif Deriane, proche du Premier ministre sortant Saad Hariri, a plaidé samedi en faveur d'un gouvernement de "spécialistes" alors que les tractations politiques sont en cours pour définir les contours du prochain cabinet. "Les Libanais se mobilisent pour leur droit à la dignité, et les jeunes ont exprimé leur attachement à la justice, l'équité, la coexistence, la fraternité, la modération, le dialogue et la solidarité", a déclaré le mufti Deriane dans une allocution à l'occasion de la fête de la Naissance du prophète, insistant sur l'importance de bâtir un Etat. "Il est grand temps de répondre aux revendications du peuple, d'entamer le travail de réformes et de former un gouvernement de salut sans tarder, formé de spécialistes, et de mettre en œuvre la feuille de route économique du Premier ministre Saad Hariri", a-t-il conclu.


Lire aussi

Ode à la casserolel'éditorial de Issa GORAIEB

Al Chaabou youridUn peu plus de Médéa AZOURI

Défendre la révolutionEn toute liberté de Fady NOUN

Lorsque le mouvement estudiantin d’avant-guerre transcendait les partis, marquant son âge d’or


Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui se trouvait à Berlin vendredi à la veille de la célébration du 30e anniversaire de la chute du Mur de Berlin, a appelé à soutenir les Libanais et les Irakiens qui manifestent par milliers depuis des semaines contre le pouvoir politique, ce qui a provoqué une réaction du chef des Forces libanaises, Samir Geagea, qui a répondu au chef...

commentaires (12)

YAANI, " MR GEAGEA " DOIT ETRE LE DERNIER A S'EXPRIMER SUR N'IMPORTE QUEL SUJET ! PAS AVANT DE FAIRE SON MEA CULPA PUBLIQUEMENT, MEA CULPA RELAYE SUR TOUTES LES CHAINES TELE, RADIO, JOURNEAUX,FB, TWITTER,INSTA,WHATAPP !

gaby sioufi

10 h 29, le 11 novembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • YAANI, " MR GEAGEA " DOIT ETRE LE DERNIER A S'EXPRIMER SUR N'IMPORTE QUEL SUJET ! PAS AVANT DE FAIRE SON MEA CULPA PUBLIQUEMENT, MEA CULPA RELAYE SUR TOUTES LES CHAINES TELE, RADIO, JOURNEAUX,FB, TWITTER,INSTA,WHATAPP !

    gaby sioufi

    10 h 29, le 11 novembre 2019

  • Le mufti de la République plaide pour un gouvernement de "spécialistes". (L'OLJ 10/11/2019). C'est le seul moyen de se débarrasser des sangsues du Trésor public national.

    Honneur et Patrie

    12 h 14, le 10 novembre 2019

  • Nous n'avons aucune objection à ce que les revendications exprimées par cette magnifique révolution, unique au monde, soient soutenues par toutes personnes, organisations, gouvernements ou pays jouissant d'une autorité morale incontestable. L'Histoire nous a montré que plus d'une fois, les soutiens et amitiés des USA ont été dictés par des considérations à court terme, égoïstes éminemment politiques, opportunistes, servant leurs propres intérêts, souvent opposées aux intérêts des peuples, soutiens qu'ils finissaient par retirer sans crier gare lorsque leurs intérêts changeaient de camp, provoquant ruine et désolation du pays qu'il soutenaient encore la veille. Par ailleurs, nous ne souhaitons pas non plus que les partis politiques lancent des signaux de sympathie et de soutien à cette révolution, récupération évidente, alors qu'ils en ont été la cause par au moins leur collusion avec le système corrompu mis en place depuis 30 ans.

    Paul-René Safa

    09 h 20, le 10 novembre 2019

  • VOUS AVEZ FAIT DE SORTE AVEC LE COMPORTEMENT DE VOTRE PRÉSIDENT TRUMP, ET VOTRE POLITIQUE QU'IL N'Y A PLUS PERSONNE QUI RESPECTE L'AMÉRIQUE DES EU. ON N'A VRAIMENT PAS BESOIN DE VOTRE AIDE. MERCI

    Gebran Eid

    22 h 15, le 09 novembre 2019

  • Chat échaudé craint l'eau froide.

    FRIK-A-FRAK

    21 h 33, le 09 novembre 2019

  • VOUS AVEZ ABANDONNE LES KURDES. SOUTENEZ-LES AVANT DE NOUS SOUTENIR.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    20 h 08, le 09 novembre 2019

  • Méfiance calquée sur le passé et le présent. Vous faites l'inverse de ce que vous dites. Cette administration a perdu tout sens d'humanisme et ne cherche que son intérêt matériel. Juste à comparer avec votre aide aux kurdes,après les avoir abusé !

    Chahine

    19 h 18, le 09 novembre 2019

  • PARAGRAPHE 1, LIGNE 2 LA CHUTE DU MUR DE BERLIN.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 04, le 09 novembre 2019

  • De quoi je me mêle ?

    TrucMuche

    18 h 27, le 09 novembre 2019

  • Quel semeur ce Pompeo ! A-t-on vraiment besoin de lui ?

    TrucMuche

    18 h 03, le 09 novembre 2019

  • en tout cas pas votre aide qui a toujours été défaillante Vous avez permis la nomination de M.Aoun à la Présidence de la République en vous associant à HN Vous devriez prendre votre retraite

    FAKHOURI

    17 h 54, le 09 novembre 2019