Rechercher
Rechercher

À La Une - Moyen-Orient

L'Iran met en garde contre "une guerre totale" en cas de frappe sur son sol

"Nous ne voulons pas la guerre, nous ne voulons pas nous lancer dans un affrontement militaire. Nous pensons qu'un conflit armé reposant sur une supercherie est quelque chose d'affreux. Mais nous ne tremblons pas quand il s'agit de défendre notre territoire", prévient le chef de la diplomatie iranienne.

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, le 2 septembre 2019 lors d'une conférence de presse à Moscou. Photo REUTERS/Evgenia Novozhenina

Les Etats-Unis ou l'Arabie saoudite déclencheraient "une guerre totale" s'ils venaient à attaquer l'Iran, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères dans un entretien diffusé jeudi par CNN, dans lequel il redit que son pays ne veut "pas la guerre".

Interrogé par la chaîne de télévision américaine sur ce que serait "la conséquence d'une frappe militaire américaine ou saoudienne sur l'Iran", Mohammad Javad Zarif a répondu d'un air grave: "Une guerre totale."

"Nous ne voulons pas la guerre, nous ne voulons pas nous lancer dans un affrontement militaire. Nous pensons qu'un conflit armé reposant sur une supercherie est quelque chose d'affreux. Mais nous ne tremblons pas quand il s'agit de défendre notre territoire", a ajouté M. Zarif.

Sur Twitter, M. Zarif a dénoncé jeudi "l'agitation" orchestrée selon lui autour des récentes attaques contre des installations pétrolières saoudiennes afin de préparer l'opinion mondiale à une guerre contre l'Iran. "+Acte de guerre+ ou AGITATION en vue d'une GUERRE?" a-t-il écrit en réponse à des propos tenus la veille par le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo.

Ce dernier a qualifié "d'acte de guerre" les attaques ayant visé samedi deux infrastructures pétrolières majeures du royaume saoudien et qu'il a de nouveau attribuées à l'Iran.



(Lire aussi : Les Iraniens sont-ils allés trop loin ?, le commentaire d'Anthony Samrani)


Riyad a de son côté affirmé que Téhéran avait "incontestablement parrainé" ces attaques menées par voie aérienne et revendiquées par les rebelles houthis du Yémen, soutenus par Téhéran.

"C'est fabriqué de toutes pièces", a déclaré M. Zarif à CNN. "Ils veulent rejeter la faute sur l'Iran, afin de réaliser quelque chose, et c'est pour cela que je dis que c'est de l'agitation en vue d'une guerre. Parce que c'est fondé sur des mensonges et une supercherie", a-t-il ajouté.

Depuis dimanche, l'Iran a rejeté à plusieurs reprises les accusations américaines et saoudiennes le tenant pour responsable des attaques contre les installations du groupe pétrolier saoudien Aramco.
Mercredi, le président iranien Hassan Rohani a toutefois qualifié ces raids d'"avertissement" lancé par "les Yéménites" à Riyad, qui dirige depuis 2015 une coalition armée au Yémen contre les rebelles houthis.

M. Trump a laissé entendre mercredi qu'il n'excluait aucune "option" contre l'Iran après ces attaques.

L'Iran, qui se défend d'armer les houthis comme l'en accusent Riyad et Washington, dénonce régulièrement les frappes aériennes de la coalition au Yémen, qui, selon l'ONU, sont à l'origine de la pire catastrophe humanitaire en cours sur la planète.



Lire aussi

Cette fois-ci, Trump frappera-t-il l'Iran ?

L’alliance américano-saoudienne dans la tourmente

Choc et colère après les attaques contre Aramco

Scénarios de guerrel'édito de Michel TOUMA

Téhéran et Riyad au bord d’un conflit ?


Les Etats-Unis ou l'Arabie saoudite déclencheraient "une guerre totale" s'ils venaient à attaquer l'Iran, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères dans un entretien diffusé jeudi par CNN, dans lequel il redit que son pays ne veut "pas la guerre". Interrogé par la chaîne de télévision américaine sur ce que serait "la conséquence d'une frappe militaire américaine...

commentaires (8)

Il est loin le temps et très long le chemin où les belliqueux OCCIDENTAUX, agresseurs de pays arabes intervenaient sur un clignement de l'oeil, après que cet Occident ait eu à se servir de ces dictateurs arabes à leur sinistre dessein pendant des décennies. En 2015 , ne disait on pas " toutes les options sont sur la table " en parlant de l'Iran npr ? Et voilà que cet occident face à des " dictateurs " qui ne sont pas de leur mouvance, donnent l'impression de loups pacifiques. Au point où on les trouve policé et pacifique. On traitait l'Iran de fanfaron, de poltron etc... eh bien messieurs les anglais tirez les 1ers, Zarif, lui, ne plaisante point.

FRIK-A-FRAK

19 h 15, le 19 septembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Il est loin le temps et très long le chemin où les belliqueux OCCIDENTAUX, agresseurs de pays arabes intervenaient sur un clignement de l'oeil, après que cet Occident ait eu à se servir de ces dictateurs arabes à leur sinistre dessein pendant des décennies. En 2015 , ne disait on pas " toutes les options sont sur la table " en parlant de l'Iran npr ? Et voilà que cet occident face à des " dictateurs " qui ne sont pas de leur mouvance, donnent l'impression de loups pacifiques. Au point où on les trouve policé et pacifique. On traitait l'Iran de fanfaron, de poltron etc... eh bien messieurs les anglais tirez les 1ers, Zarif, lui, ne plaisante point.

    FRIK-A-FRAK

    19 h 15, le 19 septembre 2019

  • Que les Iraniens sortent leur museau des pays Arabes et il n'y aura pas de guerre possible ...

    Remy Martin

    18 h 18, le 19 septembre 2019

  • En tout cas les américains semble être beaucoup plus pesés, réfléchis et avec du sang froid. Un observateur extérieur, verrais d'un coté l'Iran belliqueuse a chercher toujours la guerre, et de l'autre l'Amérique d'un pacifisme encore jamais égalé. Alors je ne comprend plus... quel credit donner à ceux qui défendent la guerre en maudissant l'occident ?

    Aboumatta

    17 h 42, le 19 septembre 2019

  • Vérité Ou fakenews Le Saura t on ? Quand? Qui a intérêt à ce qu'on le sache avec certitude d'une enquête indépendante? Reste t il un moyen "de noyer le poisson" Et de passer sous silence une affaire à retentissement mondial... Susceptible de provoquer un tsunami économique? Si ce ne sont pas les houtis tout seuls. . Irresponsables ...parce que affames....ou pourrait se cacher le vrai responsable?

    Chammas frederico

    17 h 38, le 19 septembre 2019

  • Dernières news , des sirènes ont retenti en bensaoudie sur des alarmes à l'attaque de drones venant du Yémen. Il ne faut pas que les prédateurs us et occidentaux nous fassent oublier que le Yémen vit un véritable calvaire avec les blocus des navires américains et français. Et que , les hached chaheb itakiens ont un coup à jouer contre des frappes de l'usurpation ce mois ci. Tant que c'est pas fini , cest pas fini , jusqu'à ce que le clou de la raison et de la sagesse s'enfonce dans le crâne du provocateur usurpateur.

    FRIK-A-FRAK

    17 h 25, le 19 septembre 2019

  • Il va arriver un moment ou ils vont payer la note de blanchisserie d' un seul trait...

    LeRougeEtLeNoir

    17 h 18, le 19 septembre 2019

  • Le message a été reçu 5/5 . Pompeo vient à l'instant de déclarer vouloir une solution pacifique suite à la pulvérisation des installations bensaouds par les houtis . Lisez le en brève c'est tout chaud . VOILÀ COMMENT DES POLTRONS RÉAGISSENT APRÈS AVOIR PARLÉ D'ACTE DE GUERRE . FAUT RIGOLER AVANT QUE LE CIEL NOUS TOMBE SUR LA TÊTE, DISAIENT LES GAULOIS .

    FRIK-A-FRAK

    16 h 58, le 19 septembre 2019

  • SON PAYS NE VEUT PAS LA GUERRE ! LES AGRESSIONS ET LES INTERVENTIONS DIRECTES OU PAR MILICES INTERPOSEES CONTRE LES PAYS ARABES DU GOLFE ET DE LA MEDITERRANNEE NE POUVANT RESTER SANS REPONSE VONT DECLENCHER LA GUERRE ET LES DESTRUCTIONS.

    ABOLIR LA CENSURE = REABONNEMENT ET SOUTIEN.

    16 h 47, le 19 septembre 2019

Retour en haut