X

Liban

Israël soumet à Macron les cartes des tunnels du Hezbollah à la frontière

Diplomatie

Tel-Aviv a de nouveau mis en garde le Liban contre le développement de la puissance militaire du parti de Hassan Nasrallah.

OLJ
25/01/2019

Israël est passé à la vitesse supérieure dans son épreuve de force avec le Liban au sujet des armes du Hezbollah, en lançant une offensive diplomatique occidentale contre ce qu’il considère être une menace à sa sécurité. Le quotidien israélien Haaretz rapportait ainsi hier que Tel-Aviv « a envoyé au Liban des messages très fermes, prévenant des conséquences des efforts constants du Hezbollah pour acquérir des missiles téléguidés de haute précision ». Le journal a ajouté que ces messages seront transmis par la France à Beyrouth où le président français, Emmanuel Macron, est normalement attendu entre le 11 et le 14 février, dans le cadre d’une tournée qui devrait également le mener en Irak.

Le dossier du Hezbollah, la menace qu’il fait peser sur Israël et l’affaire des tunnels transfrontaliers au Liban-Sud ont été longuement évoqués mercredi par le président israélien, Reuven Rivlin, avec Emmanuel Macron, lors de leur entretien à l’Élysée. Le Haaretz précise à ce propos que Reuven Rivlin « dont les actions sont coordonnées avec le Premier ministre, Benjamin Netanyahu », était accompagné – « fait inhabituel », selon le journal – du commandant des forces aériennes israéliennes, le major-général Amikam Norkin, qui a « présenté au président français des cartes et des photos aériennes détaillant les changements intervenus dans le déploiement du Hezbollah ».

Toujours selon le quotidien israélien, Reuven Rivlin a aussi fait savoir à son hôte que son pays considérait « les usines de missiles de haute précision du Hezbollah au Liban (dont la présence avait été dévoilée par Benjamin Netanyahu au cours de l’Assemblée générale de l’ONU, en septembre dernier) comme la plus grande menace pour sa sécurité et agirait pour les anéantir s’il le jugeait approprié ».


(Lire aussi : Israël affirme avoir frappé à nouveau des cibles iraniennes)


Freiner l’agressivité du Hezbollah
L’accroissement de la puissance militaire du Hezbollah a été évoquée ensuite par les deux chefs d’État au cours de leur conférence de presse conjointe à l’Élysée. « Concernant le Liban, j’ai indiqué ma préoccupation face aux menaces apparues suite à la découverte par l’armée israélienne de tunnels creusés par le Hezbollah depuis le Liban », a ainsi affirmé Emmanuel Macron. Et c’est depuis la tribune de l’Élysée que Reuven Rivlin a multiplié ses menaces contre le Liban, en réaffirmant que son pays « ne pourra jamais accepter un arsenal de missiles de haute précision qui ont un seul objectif : les citoyens d’Israël ». « Si nous sommes menacés à partir du Liban, nous ne pourrons pas garder les bras croisés. Le Liban est responsable de sa souveraineté et sera par voie de conséquence responsable de toute activité du Hezbollah depuis son territoire », a soutenu le président israélien, qui, s’adressant directement à son homologue français, a ajouté : « La France est une puissance influente dans notre région. Comprendre que le Hezbollah fait partie du système libanais est vital. Le président du Liban doit savoir qu’il ne pourra pas prétendre l’innocence si des missiles iraniens sont lancés vers Israël à partir du territoire libanais. »

Après avoir rappelé que son pays « vient de détruire six tunnels terroristes creusés par le Hezbollah à partir du territoire libanais vers Israël », il s’est adressé au « gouvernement libanais et à ses alliés à travers le monde pour leur demander de freiner l’agressivité du Hezbollah avant de nous voir entraînés tous dans une guerre que ni le Liban ni Israël ne souhaitent ». « La stabilité du Proche-Orient est extrêmement importante pour Israël. C’est une importance stratégique », a-t-il dit. « Aujourd’hui, il y a une coopération stratégique au quotidien entre Israël, la Jordanie, l’Égypte et d’autres pays arabes et musulmans pour préserver cette stabilité. Il est tragique que le Liban ne fasse pas partie de ce large cercle de coopération », a-t-il conclu.

Selon le Haaretz, « les discussions directes au sujet de ces questions avec le chef de l’armée de l’air israélienne semblent témoigner d’une nouvelle approche des problèmes sur le front nord ».


Lire aussi

Oman ferait le go-between entre Israël et le Hezbollah

Quel est le véritable rapport de force entre Israël et l’Iran en Syrie ?

Qui est le mystérieux Américain qui a traversé la frontière israélo-libanaise ?

Hale : La présence d’une milice en dehors du giron de l’État est « inacceptable »

Les manœuvres israéliennes et la riposte libanaise, le décryptage de Scarlett HADDAD


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Est-ce qu'il s'agit d'un effet optique ?

En regardant les convives autour de la table, on voit que des gens amusés ... loin d'une peur apocalyptique, d'une guerre surprise programmée pour effacer de la carte l'état hébreu, qu'on pourrait imaginer...

Ce monde est fou...

alors que le monde souffre de malnutrition, (pas pour tous je vous l'accorde), d'un climat déréglé, d'une macro-économie au bout de souffle, des incompréhensions entre les peuples.. etc etc

Et on arrive à en faire un fromage avec des 4 ou 5 tunnels long me dit-on de 20 à 50 mètres ...

Effet d'optique? un Sketch ? qui sait !

AIGLEPERçANT

Tjrs vouloir prendre pour argent comptant celui à qui on donne le bon Dieu sans confession, parce qu'on est ébahie par tout ce qui brille ,sans se rendre compte que c'est pas forcément de l'or.

Du discernement, c'est la clé de l'ouverture vers l'intelligence.

Eleni Caridopoulou

Votre article est très intéressant pourquoi ne pas s'assoir et discuter s'il y a une guerre les vrais perdant seront les libanais et le Liban le Hezbollah s'en fout pas mal ils iront en Iran

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

EST-IL SUR QUE LES TAUPES N,ONT CREUSE QUE CES SIX GALERIES...

Irene Said

Pourquoi ne veut-on pas comprendre que ces fameux tunnels ont été creusés en prévision de la future paix avec Israël, pour y faire passer des lignes ferroviaires, des autoroutes etc.,
et que les milliers de missiles serviront en fait comme feux d'artifices pour célébrer dignement cette paix conclue ?
Pourquoi toujours voir le mal partout chez les plus intelligents, les plus bosseurs et les mieux conseillés ?
Irène Saïd

Tina Chamoun

M'sieur c'est lui qui a commencé! Lol

Punjabi

Quand les ponts sont coupés, on crée des tunnels!

AIGLEPERçANT

Après les usa, la Russie, l'Italie, le Brésil et l'onu machin on se demande à qui le pays belliqueux de l'usurpation va encore alerter pour quémander une intervention auprès de la résistance du hezb libanais de la résistance.

Patience nathanmachintruc, le chef du HEZB LIBANAIS de la résistance va te répondre en DIRECT.

Reste à l'écoute pôv POLTRONS toi et ton armée.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants