X

À La Une

Israël prêt à agir "de l'autre côté de la frontière" si nécessaire, affirme un ministre

Liban Sud

Des excavatrices de l'armée israélienne ont franchi la ligne de démarcation technique proche de la ligne bleue. 

OLJ/Reuters
07/12/2018

Israël est prêt à élargir son action contre les tunnels du Hezbollah, quitte à passer "de l'autre côté de la frontière" si cela s'avère nécessaire, a affirmé vendredi le ministre des Renseignements, Israel Katz, alors que l'armée de l'Etat hébreu poursuivait son opération à la frontière avec le Liban, lancée mardi. 

"S'il s'avère que nous devons agir de l'autre côté (de la frontière, NDLR) pour venir à bout de ces tunnels, alors nous agirons de l'autre côté de la frontière, a affirmé le ministre lors d'un entretien sur une radio israélienne, selon une dépêche de l'agence Reuters. Il n'a toutefois pas précisé la forme que prendrait une telle opération sur le territoire libanais. 

Parallèlement, et selon des informations rapportées par l'Agence nationale de l'information (ANI, officielle) deux des excavatrices utilisées par l'armée israélienne dans le cadre de son opération "Bouclier du Nord" ont franchi la ligne de démarcation technique proche de la ligne bleue, accompagnées d'une patrouille et de deux véhicules militaires. L'ANI rapporte qu'une de ces deux excavatrices est allée jusqu'à dépasser la ligne bleue de 100 mètres. Vers 17h, les travaux d'excavation se sont terminés et tous les véhicules se sont repliés vers le territoire israélien.

Israël avait lancé mardi une opération baptisée "Bouclier du nord" pour détruire des tunnels d'attaque du Hezbollah. C'est le dernier épisode en date de la confrontation avec le Hezbollah, l'un des ennemis d'Israël et allié de l'Iran, bête noire de l'Etat hébreu. 

Jeudi, le commandant en chef de la Force intérimaire de l'ONU au Liban, le général Stefano Del Col, accompagné d'une équipe technique, s'était rendu dans le secteur proche de la ligne bleue où Israël avait annoncé avoir découvert un tunnel, et confirmé son existence. La Finul avait indiqué qu'elle allait communiquer les "résultats préliminaires" de son enquête aux autorités libanaises concernées, qui nient l'existence de tels tunnels.

De son côté, le Hezbollah et son allié politique, Amal, avait affirmé que "la résistance est prête à empêcher l’ennemi (israélien) de parvenir à ses fins", préconisant la nécessité de rester "alerte face aux tentatives de l’ennemi israélien de provoquer le Liban".

Plus tôt dans la journée, le général Del Col a été reçu par plusieurs responsables sécuritaires libanais afin de discuter de la situation le long de la frontière-sud, notamment le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, et le directeur de la Sûreté générale, le général Abbas Ibrahim, qui entretient de bonnes relations avec le Hezbollah. 


Lire aussi
Bouclier du Nord : pourquoi le Hezbollah se tait

La Finul confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise

L'opposition accuse Netanyahu d'avoir dramatisé l'opération anti-Hezbollah

Opération israélienne : ce qu'en dit la presse libanaise

Le Hezbollah viole-t-il la 1701 ?

Tunnels et rituelsl'édito de Issa GORAIEB

Israël lance son « Bouclier du Nord », mais sans bruit de bottes...

À Kfar Kila, on n’est « pas concerné par les activités de l’autre côté de la frontière »




À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

JE VIENS A PEINE DE LIRE EN ANGLAIS : ISRAEL HAS DECLARED THIS WEEK THAT ITS NEXT MILITARY CONFRONTATION WITH THE LEBANESE MILITIA HEZBOLLAH MAY BE JUST AROUND THE CORNER !
LES LIBANAIS PACIFIQUES PAYERONT LE PRIX DES AVENTURIERS...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON COMMENTE COMME SI LA POLITIQUE INTERNATIONALE ETAIT COMME DU CHEZ NOUS UNE MESQUINERIE CAD UNE AFFAIRE DE BAGARRES ET DE REVANCHES PERSONNELLES MUES PAR DES SENTIMENTS BETES ET NON PAR LES INTERETS ET L,INTELLIGENCE REQUISE...

Irene Said

Vraiment, les fanfaronnades puériles commencent à lasser, et ne règleront pas nos problèmes, comme elles ne l'ont jamais fait jusqu'à aujourd'hui !

Et surtout n'oublions pas que de "l'autre côté" il y a aussi tout ce qu'il faut pour accueillir les "visiteurs" venus d'en face...
Et puis après...cela ira-t-il mieux pour tout le monde, après avoir compté les destructions, les bléssés et les morts ?

N'avons-nous pas appris les leçons des guerres passées ?

Irène Saïd















Chady

Ahla w sahla fikon mais rappelez vous que de l’autre côté de la frontière vos marionnettes n’ont plus que leur bouche pour parler, vous serez donc escorté par les missiles de la Resistance. Essayez de supporter la cadence au dela de bint jbeil cette fois ci

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PRIERE LIRE NOTRE FLEAU N,ATTIRE ETC... MERCI.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PRELUDE A DES OPERATIONS MEME SI NON IMMINENTES MAIS A VENIR. CE FLEAU NE CREE ET N,ATTIRE DANS ET SUR LE PAYS QUE DES DISSENSIONS, DES DESASTRES DE TOUTES SORTES, DANS TOUT ET DE TOUS LES COTES !

ACE-AN-NAS

Que de la grande GUEULE ces USURPATEURS de terre.

Allez y , venez y de lautre côté de la frontière, POLTRONS de chez les POLTRONS.

Je vais vous dire une chose petits malfaiteurs ceux qui pourront empêcher les résistants libanais de la résistance du hezb de vous péter la GUEULE c'est ni le clown américain ni le criminel nathanmachintrucbidule ni le héros BASHAR EL ASSAD ni même le sage khamenei, non plus le COURAGEUX KIM jong UN Le seul à pouvoir le faire c'est Poutine.

Et vous savez Poutine il vous en veut pour l'avoir poignardé dans le dos bande de lâches POLTRONS.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué