Liban

Les menaces israéliennes et la lecture du Hezbollah

Décryptage
01/12/2018

Il est vrai que les médias libanais parlent essentiellement du dossier gouvernemental et de la crise économique et financière, mais en parallèle, d’autres problèmes s’imposent aussi à l’actualité. Depuis quelques semaines en effet, les provocations israéliennes contre le Liban se multiplient. C’est tantôt le Premier ministre israélien qui affirme que le Hezbollah a installé des dépôts d’armes sur la route de l’Aéroport international de Beyrouth, et tantôt le porte-parole de l’armée israélienne qui interpelle le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah, allant même jusqu’à le menacer personnellement. Il s’adresse aussi au ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil en cherchant à tourner en ridicule ses démarches pour démentir les allégations de Benjamin Netanyahu. De même, l’avion de surveillance israélien MK, surnommé par les habitants du Sud « Oum Kamel », survole de temps à autre l’espace aérien libanais. Il l’a fait il y a 48 heures, la nuit, au-dessus de la banlieue sud de Beyrouth pour être bien entendu par les habitants de cette région. Hier encore, un navire israélien a violé les eaux territoriales libanaises, selon un communiqué de l’armée, alors que des informations relayées par des médias israéliens font régulièrement état de livraisons d’armes destinées au Hezbollah qui arriveraient à bord d’avions iraniens à l’Aéroport international Rafic Hariri.

Plus grave encore, l’émissaire français Aurélien Lechevallier, qui a récemment effectué une visite au Liban, a transmis aux responsables un message de prudence, leur laissant entendre que les menaces israéliennes devraient être prises au sérieux. Bien entendu, les interlocuteurs libanais de l’émissaire français l’ont écouté attentivement, conscients du fait qu’il n’aurait pas transmis un tel message s’il n’était pas en possession d’éléments solides à ce sujet. D’ailleurs, le message a été relayé aux autorités militaires concernées, et un des sujets évoqués pendant la réunion du Haut Conseil de défense, qui s’est tenue à Baabda mercredi, a porté sur les menaces israéliennes. Certains indices montrent néanmoins qu’une nouvelle guerre israélienne contre le Liban ne serait pas une option que privilégie Netanyahu pour le moment.


(Repère : Invasions, offensives... : retour sur les opérations israéliennes contre le Liban depuis 1978)


Tout en considérant que les Israéliens sont toujours prêts à lancer une offensive contre le Liban, des sources proches du Hezbollah estiment que les Israéliens ont recours à ces provocations parce qu’ils ne sont pas en mesure de mener une attaque de plus grande envergure. Les médias israéliens ont repris en long et en large la phrase du secrétaire général du Hezbollah, dans son dernier discours, sur « les missiles précis et intelligents ». Nasrallah a dit aux Israéliens de cesser de chercher à empêcher la formation chiite d’en avoir, puisque c’est déjà fait. Les médias israéliens ont aussi précisé que si Hassan Nasrallah affirme cela, c’est que ce doit être vrai. Or le fait que le Hezbollah possède ce type de missiles est à lui seul un moyen de dissuasion suffisant pour pousser les Israéliens à renoncer à tout projet d’attaquer le Liban dans un proche avenir. De plus, la dernière guerre larvée à Gaza, qui n’a pas duré plus de 48 heures et qui a abouti à une crise politique en Israël, a montré les limites de la capacité israélienne à mener de nouvelles guerres dans la région.

Selon les sources précitées, les Palestiniens de Gaza n’ont pourtant pas utilisé de missiles sophistiqués, comme ceux que le secrétaire général du Hezbollah affirme posséder. Les Palestiniens ont lancé contre les Israéliens des roquettes de courte portée, dotées d’ogives ne pesant pas plus de 3 kilos. Ces roquettes ne peuvent pas être comparées aux missiles modernes actuellement fabriqués par les Iraniens notamment, qui d’ailleurs sont la principale raison qui pousse les Américains à imposer des sanctions strictes à l’Iran.

Pourtant, en dépit de leur côté primaire, les roquettes palestiniennes ont provoqué un vent de panique en Israël et 25 % des 480 roquettes lancées ont échappé au « Dôme d’acier » censé protéger Israël. C’est dire que la défense israélienne est beaucoup moins efficace qu’on ne le croit, en dépit de tous les efforts américains pour la renforcer.

Toujours selon les sources proches du Hezbollah, cette faille dans le système de défense israélien, qui est apparue lors de la guerre de 2006 et qui se confirme avec chaque nouvelle confrontation à Gaza, est la véritable raison qui pousse l’administration américaine à vouloir affaiblir l’Iran et ses alliés dans la région. Toute la stratégie de l’administration Trump dans la région repose donc sur la volonté de protéger les Israéliens, en cherchant à lancer le fameux « deal du siècle » – qui apparaît de plus en plus comme une solution au conflit israélo-palestinien en faveur des Israéliens –, en poussant certains pays arabes à nouer ouvertement des relations avec les Israéliens et, enfin, en tentant d’étouffer l’Iran et ses alliés par des sanctions économiques et financières très dures. Mais face à cette stratégie américaine, l’axe dit de la résistance ne cesse de se renforcer, selon les mêmes sources. En Irak, de l’avis même du secrétaire d’État américain, les trois principaux responsables sont désormais proches de l’Iran et Bagdad a refusé de respecter les sanctions américaines sur le plan notamment de l’achat de l’énergie électrique. En Syrie, les Américains ont reconnu indirectement leur défaite, tout en essayant de récolter des miettes au nord du pays. À Gaza, le Hamas a ouvertement renoué avec les Iraniens et au Liban, le Hezbollah s’apprête à obtenir, pour la première fois, un portefeuille de services dans le prochain gouvernement... quand il sera formé.


Lire aussi  

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza, le décryptage de Scarlett HADDAD

Aoun : Les accusations israéliennes sur la présence de missiles du Hezbollah près de l'AIB sont fausses

Aoun dénonce les agissements israéliens visant à "créer des tensions au Liban-Sud"

Transfert d'armes au Hezbollah : simples allégations ou véritables menaces ?


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L’azuréen

Donc si le dôme d’acier n’est pas parfait en Israël , on ne craint rien au Liban ...lol
C’est un peu simpliste tout ça non ?

Wlek Sanferlou

Excellente analyse!! Ma lecture, quand même différente de celle du hezb, déduit que j'ai le diabète et l'hypertension à force de ces articles ...
Merci de me.le faire découvrir

Gebran Eid

COMME C'EST TELLEMENT FACILE À RECRUTER DES MERCENAIRES AU LIBAN EN CE MOMENT OÙ LA MISÈRE QUI PROPAGE PARTOUT DANS LE PAYS ET SURTOUT AU SUD EN CE MOMENT SOMBRE. VU QU'ISRAEL EST UN EXPERT DE RECRUTEMENT DANS LA MATIÈRE, IL FAUT ATTENDRE À BEAUCOUP DE MAUVAISES SURPRISES QUI ATTENDENT LES LIBANAIS NOTAMMENT HASSAN NASRALLAH ET SA BANDE.

PRÊT TENSION.

La pire des corruptions est dans les moeurs et dans l'esprit avant même qu' elle n'attaque la poche.

Seule la DIGNITÉ de l'âme peut servir de bouclier efficace face à elle .

DOMMAGE AU LIBAN BEAUCOUP L'ONT PERDU.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

FACE A CETTE STRATEGIE L,AXE DE LA RESISTRANCE NE CESSE DE SE RENFORCER... DU PIPEAU AUX CENT EPICES MOUMANA3ISTES RIDICULES... TRES CHERE MADAME SCARLETT HADDAD !

Irene Said

Bloquer la vie économique du Liban en entravant la formation du nouveau gouvernement par des exigences qui ne les concernent même pas directement, cela fait-il partie des enseignements de DIEU dont ils utilisent le nom comme enseigne de leur parti ?
D'infliger la misère à tout un peuple pour satisfaire les projets commandités par Téhéran, est-ce enseigné dans le Coran ?

Est-ce Israël qui provoque la catastrophe économique qui mène notre pays au fond du gouffre, qui ferme les yeux sur la corruption qui augmente partout et surtout parmi les "responsables" de tous bords, civils et religieux ?

C'est avec des missiles que le Hezbollah va nourrir le petit peuple et diminuer un taux de chômage de 26% ?
Irène Saïd

PRÊT TENSION.

Quel bonheur de lire Scarlett le matin au réveil en buvant son café chaud, chaud comme les news que cette Dame de grande valeur nous écrit .

70 ans que israel utilise la terreur des bombardements , des menaces , des intimidations etc.. pourtant les résistants à ce pays usurpateur de terre de Palestine ne cessent de progresser dans la voie de pouvoir un jour leur rendre gorge comme c'est le destin de tout criminel .

Les faits sont là, on est passé d'une guerre de 6 jours où les armées arabes ont été honteusement défaites, à 33 jours au Liban en 2006 puis 22 jours à Gaza en 2014 , puis 2 jours récemment à Gaza mais à l'avantage du HAMAS et alliés.

On lit encore que des avions USURPATEURS ont bombardé la Syrie hier , mais on ne parle plus de nathanmachin qui est affaiblie avec plus qu'un seul député de plus dans son gvnmt.

DISONS LE CLAIREMENT israel EST SUR LES ROTULES ET NE POURRA JAMAIS CONTRER 1500 MISSILES DE HAUTE PRÉCISION PAR JOUR PENDANT PLUS DE 8 JOURS .

QUAND EUX MÊMES PARLENT DE 150.000 MISSILES , FAITES LE CALCUL . LE LIBANAIS EST RÉPUTÉ POUR ÊTRE QUELQU'UN D'INTELLIGENT, NON ?

Grosse bise Scarlett et bon week end .

Chady

Le désastre, c’etait quand israel était à jounieh.
Le désastre, c’est la situation de la Cisjordanie occupée (pas de Hamas là-bas, ni de Hezbollah, juste pour l’info)

Bery tus

mais c'est super tout ca .. maintenant que l'équilibre de la terreur est etablit alors qu'attendons nous pour aider les palestiniens !!?

Saliba Nouhad

Bravo, donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes!!
Et que les israéliens se tiennent bien car ils passeront un mauvais quart d’heure si jamais ils oseraient s’attaquer au Liban!
Et puis, toute la politique américaine dans la région, c’est protéger les pauvres israéliens en empêchant l’Iran de livrer ses missiles sophistiqués au Hezbollah!
Et la résistance ne fait que se renforcer...et HN recevra un ministère de service (la santé) pour soigner sa populace et miliciens aux frais de la princesse...
Quelle belle lecture des réponses du Hezbollah et quel décryptage simpliste!
Comme si cela va résoudre le problème existentiel et économique du pays et des 2/3 des citoyens non chiites qui n’ont pas droit au chapitre et qui paieront une facture très chère...
Espérons que vous aurez une suite à cet article plus nuancé et objectif pour analyser les conséquences désastreuses de ce que vous rapportez!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants