Rechercher
Rechercher

À La Une - Etats-Unis

Livraison de pétrole à la Syrie : les USA sanctionnent six individus, dont un Libanais

Trois entités concernées. 

Le département américain du Trésor a annoncé mardi avoir imposé des sanctions contre six individus et trois entités, accusés d'avoir organisé des livraisons de pétrole à la Syrie. REUTERS/Brian Snyder/File Photo

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions contre six individus et trois entités, accusés d'avoir organisé des livraisons de pétrole à la Syrie et contribué au financement de la force iranienne al-Qods, du Hezbollah et de supplétifs du Hamas, annonce mardi le département américain du Trésor.

Les individus sanctionnés sont deux Iraniens, un Russe, un Syrien, un Irakien et un Libanais. Deux entités sont basées en Russie, la troisième en Iran, précise un communiqué du Trésor.

Ces sanctions visent un réseau russo-iranien accusé d'avoir livré des millions de barils de pétrole à la Syrie et transféré des centaines de millions de dollars à la force al-Qods, corps d'élite des gardiens de la Révolution iraniens, ainsi qu'au Hamas palestinien et au Hezbollah.

Fin octobre, le président américain, Donald Trump, avait signé un texte renforçant les sanctions contre le Hezbollah. Il s'agit de la loi "Hezbollah International Financing Prevention Amendments Act (HIFPAA) of 2018", une version amendée (S.1595) d'une loi précédente, présentée en 2015 par les sénateurs Marco Rubio (républicain) et Jeanne Shaheen (démocrate) et qui avait été votée par le Sénat le 5 octobre 2017. La S.1595 impose notamment des sanctions à toute personne, entité ou États étranger aidant directement ou indirectement le parti pro-iranien. Elle avait été adoptée par le Sénat le 13 octobre, grâce au soutien des élus aussi bien républicains que démocrates.



Pour mémoire

Cinq millions de dollars en échange d'informations sur des cadres du Hezbollah et du Hamas, annoncent les USA

Billingslea : Le Hezbollah continue à avoir accès au secteur bancaire libanais

Sanctions US contre le Hezbollah : Il faut s’attendre à plus de contrôle, estime Salamé

Sanctions US contre le Hezbollah : des risques pour l’État libanais ?

Le Hezbollah désigné par les Etats-Unis comme organisation transnationale criminelle

Soutien au Hezbollah : un Libanais et sept de ses sociétés au Liban sanctionnés par le Trésor US

Le Sénat US vote deux lois renforçant les sanctions contre le Hezbollah

Sanctions US contre le Hezbollah : la Chambre des représentants vote une version modifiée d’un projet de loi


 





Les Etats-Unis ont imposé des sanctions contre six individus et trois entités, accusés d'avoir organisé des livraisons de pétrole à la Syrie et contribué au financement de la force iranienne al-Qods, du Hezbollah et de supplétifs du Hamas, annonce mardi le département américain du Trésor.Les individus sanctionnés sont deux Iraniens, un Russe, un Syrien, un Irakien et un Libanais. Deux...
commentaires (2)

A CE STADE TOUT LE MONDE SERA SOUS SANCTIONS... ET LE FINANCEMENT NE S,ARRETERA PAS. ILS TROUVERONT TOUJOURS LES MOYENS...

JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

22 h 29, le 20 novembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • A CE STADE TOUT LE MONDE SERA SOUS SANCTIONS... ET LE FINANCEMENT NE S,ARRETERA PAS. ILS TROUVERONT TOUJOURS LES MOYENS...

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    22 h 29, le 20 novembre 2018

  • Ils nous soulent avec leur infinie connerie.

    FRIK-A-FRAK

    20 h 54, le 20 novembre 2018

Retour en haut