X

À La Une

Achoura : "La Résistance détient des missiles de précision", affirme Nasrallah

Liban

"Au Liban, j’appelle à nouveau au calme, au dialogue, à la formation du gouvernement et à l’activation du Parlement (...)", a plaidé le secrétaire général du Hezbollah, à l'occasion du 10e jour des commémorations de la Achoura.

M. K. | OLJ
20/09/2018

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé jeudi matin, au dixième jour des commémorations religieuses de l'Achoura, que son parti détenait des missiles de précision, en guise d'avertissement à Israël contre qui il a livré une guerre en juillet 2006.

Au dixième jour de l'Achoura, les chiites du monde entier commémorent le martyre de l'imam Hussein, l'un des petit-fils de Mahomet, assassiné en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid durant la bataille de Kerbala. Au Liban, les fidèles se sont rassemblés dans les principales régions chiites du pays, notamment dans la banlieue sud de Beyrouth, au Liban-Sud, ainsi que dans la Békaa.

Un partisan du Hezbollah pleure la mort de l'Imam Hussein, à l'occasion des commémorations de l'Achoura, le 20 septembre 2018 dans la banlieue-Sud de Beyrouth. Photo REUTERS/Aziz Taher

"La Résistance (le Hezbollah, ndlr) détient des missiles de précision et des missiles moins précis ainsi que d’autres armements. Si Israël ose affronter le Liban, il fera face à un destin inattendu", a prévenu le leader chiite dans son discours télévisé retransmis en direct devant une foule de partisans rassemblés dans la banlieue-Sud de Beyrouth. De nombreux experts s'accordent pour dire que l'arsenal du Hezbollah s'est renforcé en quantité et qualité depuis la guerre de 2006. Israël a bombardé à plusieurs reprises des caches et des convois transportant des armes au profit du parti chiite en Syrie, où le Hezbollah se bat officiellement aux côté du régime syrien depuis 2013. Selon les militaires israéliens, le Hezbollah disposerait de 100.000 à 120.000 roquettes et missiles de courte portée, et de plusieurs centaines de missiles de longue portée. L'Iran est le principal soutien militaire et financier du parti chiite.


(Lire aussi : Nasrallah : Le gouvernement doit se distancier, pas nous)


"Les Israéliens cherchent à me tuer jour et nuit"

"Le fait que je sois encore en vie, alors que les Israéliens cherchent à me tuer jour et nuit, est une preuve de l’échec israélien", a poursuivi le chef du Hezbollah, ennemi juré d'Israël. Hassan Nasrallah répondait aux critiques israéliennes qui reprochent au leader chiite de vivre caché dans un abri sécurisé depuis la fin de la guerre de 2006. 

"Les Israéliens sont en colère et sont inquiets. Ils avaient de grands espoirs en Syrie et en Irak, mais ces espoirs se sont volatilisés. Les Israéliens savent que l’axe de la Résistance est plus fort que jamais. L’ennemi israélien sait bien que toute guerre avec le Liban aura des conséquences sur la région. Il sait que ses cartes ont été dévoilées, et il sait quelles sont nos capacités" militaires, a poursuivi le chef du Hezbollah, sur un ton confiant. "Les dangers qui nous attendent ne seront pas plus importants que ceux que nous avons affrontés par le passé", a-t-il assuré.

Sur le plan politique interne, Hassan Nasrallah a répété son appel au calme. "Au Liban, j’appelle à nouveau au calme, au dialogue, à la formation du gouvernement et à l’activation du Parlement. Toutes les formations doivent assumer leurs responsabilités au niveau des différents dossiers".

Hier soir, Hassan Nasrallah avait affirmé qu'il était pour que le futur gouvernement respecte le principe de distanciation mais que les forces politiques ne devraient pas se "distancier des conflits, le sort du Liban étant décidé sur les scènes régionales".

Le Premier ministre désigné, Saad Hariri, n'a toujours pas réussi à former son équipe, une mission dont il a été chargé depuis près de quatre mois, au lendemain des élections législatives du 6 mai. M. Hariri bute sur de nombreux obstacles, liés notamment aux revendications concernant le nombre de portefeuilles ministériels à attribuer aux différentes forces politiques.


(Lire aussi : Pourquoi Nasrallah a-t-il pleuré mercredi soir ?)


"Il est de notre devoir de soutenir l'Iran"

Sur le plan régional, Hassan Nasrallah a une nouvelle fois exprimé sa reconnaissance à l'Iran, et affirmé que le parti chiite se devait de soutenir Téhéran. 

"Avec le soutien indéfectible de l’Iran, la Résistance a réalisé des victoires au Liban et a obtenu la libération (des territoires occupés par Israël en l'an 2000). Il est de notre devoir de soutenir l’Iran qui fera face dans les prochaines semaines à une grande et grave échéance, à savoir l’entrée en vigueur des sanctions américaines", a martelé le chef du Hezbollah. L'administration américaine du président Donald Trump s'est retirée de l'accord nucléaire de 2015 avec l'Iran et a décidé d'imposer de nouvelles sanctions au régime iranien.

"Nous savons tous que l’administration américaine fait tout pour encercler la République islamique d’Iran et l’empêcher de vendre son pétrole. Nous savons tous que la République islamique est punie par l’administration US car elle est attachée à sa religion, à sa république, à sa liberté. L’Iran refuse que quiconque lui confisque sa décision ou ses ressources. L’Iran veut être un Etat indépendant, et c’est pour cela qu’il est puni", a estimé le chef du Hezbollah.

Hassan Nasrallah avait débuté son discours en exprimant son soutien à la cause palestinienne, au peuple yéménite (le Hezbollah se positionne du côté des rebelles houthis qui se battent contre le pouvoir yéménite en place) et au peuple bahreïni (dont une large frange chiite conteste l'autorité sunnite en place, celle-ci ayant réprimé cette contestation avec l'aide du voisin saoudien).


Dans nos archives



Pour mémoire

"Nous avons vaincu l'injustice faite à l'imam Hussein de Beyrouth jusqu'à Kerbala"

Achoura de boue pour des fidèles chiites en Iran

Nasrallah invite « les juifs non sionistes » à quitter la région

Les célébrations de l'Achoura au Liban en images

Les chiites du Liban commémorent l’Achoura : les images

Tout de noir vêtus, les chiites célèbrent l'Achoura

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

Soutenir l’iran Au détriment du peuple libanais ? Tab pq alors les iraniens ne sentent pas un peu ne serais ce qu’une fois seulement à la guerre contre Israël sur le territoire iraniens?

EL KHALIL ABDALLAH

il est du devoir du Hezb de soutenir l'Iran ca peut se comprendre mais il n'est pas du tout le devoir du peuple
Libanais de le faire.

gaby sioufi

pour vraiment "effrayer" les israeliens, perdant leur pari, leur guerre et tout et tout,
faut que HN fasse faire un tour du Liban a certains de leurs miitaires&politiques,
tour guide au cours duquel ils verront de leurs propres yeux les armements divers objets de ses menaces .
la c sur ils se tiendront coi.
apres cela HN pourra vaquer, tranquillement, a sa strategie locale, telle qu'enoncee ,
a mettre dans la pratique sa derniere trouvaille supposee etre suivie par nos "povres "politiques , je cite ""gouvernement doit respecter le principe de distanciation mais que les forces politiques ne devraient pas se "distancier des conflits"" .
cela acquis le LIban Officiel pourrait alors paufiner une nouvelle strategie, celle d'appuyer le guide supreme contre l;occident, par tous les moyens, qui se resumeront essentiellement par :
1-encore plus de jeunes libanais sacrifies
2-des destructions physiques de notre pays, son infrastructure, son economie .
3-nos achats de produits iraniens tellement bon marche - que ca n'est INCROYABLE.

Gebran Eid

IL EST PLUS IRANIEN QUE LES IRANIENS. CES DERNIERS L'ONT COUVERT PAR DES TONNES D'ARGENT. ILS L'ONT ACHETÉ ET L'ONT ÉLEVÉ ET ÉDUQUÉ POUR CE PROJET POUR METTRE LA MAIN SUR LE LIBAN. C'EST UN FIDÈLE. DONC NE PERDEZ PAS LE TEMPS AVEC LUI À ESSAYER DE LE CONVAINCRE DE REDEVENIR UN PATRIOTE LIBANAIS. HASSAN NASRALLAH EST UNE VRAIE BOMBE À RETARDEMENT SUR LA TERRE LIBAN. SAUVE QUI PEUT.

George Khoury

des s-200 ou 300? ou meme 400? bon pour tirer sur les avions en papiers de l'armee russe?

L’azuréen

Merci pour les bombes et missiles ! On se sent vraiment plus en sécurité maintenant! En face ils sont en train de trembler.... mais juste une petite question cependant : en dehors de la Palestine , du Yémen , de l’iran , du Bahreïn...le soutien à la cause libanaise ça l’interresse aussi ?

Irene Said

Y'en a qui ont "perdu la boule"...
sans doute à cause des nombreux missiles...c'est sûrement trop difficile à gérer et encombrant...

Le jour où ils auront été utilisés et qu'Israël aura riposté avec les siens, ne restera plus qu'à ériger une plaque avec un nom dans un coin du Liban dévasté, et dans quelques années, d'organiser des cérémonies monstres en souvenir.

Et que vivent les "résistances" à l'intelligence... et au bonheur de vivre des peuples !
Irène Saïd

Le Faucon Pèlerin

"L'ennemi israëlien sait bien que toute guerre avec le Liban..."
Des guerres entre Israël et le Liban n'ont jamais existé depuis l'accord d'armistice entre les deux pays datant de juillet 1949. Le Etat du Liban n'est pas un pays guerrier et ne prétend pas l'être. Toutes les invasions israëliennes de notre territoire, l'ont été pour poursuivre des éléments incontrôlés étrangers armés par des pays étrangers pour le compte de ces pays étrangers sans l'accord ou le consentement ou la connaissance de l'Etat du Liban.
En 1939-40, l'Allemagne nazie avait détruit la Hollande et la Belgique pour envahir la France...

IMB a SPO

Tartarin de Tarascon!
Comme disait Dalida, PAROLE, PAROLE PAROLE....

Le pont

Si Israël cherche à éliminer le Sayyed ce n'est pas pour faire du tort au mouvement qu'il préside, ni à l'Iran, mais plutôt à tout le Liban car ils savent que le charisme de HN est un élément stabilisateur sur le plan intérieur.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

EN CE QUI CONCERNE LES ECHEANCES INTERNES DU LIBAN SON DISCOURS EST POSITIF... EN CE QUI CONCERNE LA SOUVERAINETE DU LIBAN H.N. LA BAFOUE COMME TOUJOURS ...
LE RESTE DE SON DISCOURS : DES BULLES D,AIR !

Bustros Mitri

Ca va mal se terminer pour tout le monde...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué