Rechercher
Rechercher

Culture - Entretien

Bachar Mar-Khalifé : Je recherche le Liban partout où je vais

À l’occasion du concert* marquant la sortie de la compilation des dix ans du festival Beirut and Beyond, l’artiste raconte en exclusivité à « L’Orient-Le Jour » la genèse de cet album et sa collaboration « spéciale » avec les dix artistes émergents qui y participent. Il parle de son engagement envers la scène musicale libanaise, notamment à travers le Musicians Support Program 2 de Beirut and Beyond, et surtout des émotions qui l’animent à l’approche de la soirée du 28 avril 2024 à Beyrouth…

Bachar Mar-Khalifé :  Je recherche le Liban partout où je vais

Le chanteur, compositeur et multi-instrumentiste Bachar Mar-Khalifé. Photo Hellena Burchard

C’est votre label Balcoon qui a produit la compilation des dix ans du festival Beirut and Beyond. Vous avez également été impliqué dans la sélection des dix artistes participants (aux côtés d’Anthony Semaan et Yara Mrad), ainsi que dans l’accompagnement étroit lors de l’enregistrement de leurs morceaux. Qu’est-ce qui vous a particulièrement séduit dans ce projet et vous a incité à y participer activement ?

Ce projet a été une évidence pour moi dès le départ. Tout d’abord, il y a ce lien spécial avec Beirut and Beyond, une sorte d’amitié qui s’est construite au fil des années. Je me suis produit dans le cadre du festival en février 2020, juste avant les tumultes qui ont frappé le Liban, et ce concert était d’autant plus marquant qu’il m’a permis de rencontrer le public libanais, celui que je veux toucher, pour la première fois. Ensuite, il y a cette mission que porte Beirut and Beyond, celle de soutenir la scène musicale dans un contexte difficile. Je ne peux qu’admirer leur engagement et leur détermination, et je voulais être partie prenante à cette initiative. C’était une manière pour moi d’apporter ma pierre à l’édifice, pour amplifier la voix des artistes émergents libanais qui méritent d’être découverts et soutenus.

La pochette de la compilation "Beirut and Beyond". Photo DR

Comment s’est déroulée la sélection des artistes pour cette compilation ?

Tout d’abord, il était important que les artistes soient basés au Liban, puisque ce sont eux qui méritent d’être mis en valeur en premier, sachant les défis auxquels ils font face dans ce contexte difficile. Ensuite, chacun devait avoir sa propre empreinte artistique, son univers musical singulier. Nous cherchions des artistes avec un potentiel, en fait. Ces critères étaient en quelque sorte des critères du cœur, difficilement quantifiables. Chaque artiste sélectionné apporte sa personnalité unique et sa manière de travailler, ce qui enrichit la compilation. En fin de compte, celle-ci représente un condensé du meilleur de ce que la scène musicale libanaise promet d’offrir, une véritable exploration de toutes ses possibilités.

Parlez-vous de la collaboration et du processus d’enregistrement avec les artistes participants ?

Chacun a sa façon de travailler, donc je me suis vraiment adapté à chacun, ce qui a été une belle découverte et une implication différente à chaque fois, pour chaque artiste. Avant l’enregistrement, nous avons échangé avec chacun pour comprendre leur vision et leurs besoins. Ensuite, nous avons passé une journée d’enregistrement pour chaque artiste au studio Tunefork à Beyrouth, avec la présence du producteur et artiste Fadi Tabbal. Mon ingénieur du son est venu avec moi depuis Paris pour les enregistrements au mois de juillet 2023. En fait, ce projet a été pour moi comme une exploration des différents nuances et styles musicaux présents sur la scène libanaise… C’était une belle aventure.

Lors des enregistrements en studio de l'album Beirut and Beyond. Photo Festival Beirut and Beyond

Quel regard portez-vous sur le jeune paysage musical libanais actuel ?

Je dois avouer que je n’étais pas très impliqué auparavant, mais grâce à ce projet, j’ai eu la chance de vraiment partir à la rencontre de cette scène. Ce qui m’a le plus touché, c’est de voir à quel point chacun de ces artistes est à la fois engagé et impliqué dans sa musique. Il y a un véritable esprit d’engagement et de solidarité entre les différents artistes, ce qui est admirable. De plus, ce qui est particulièrement enrichissant, c’est de constater à quel point chaque artiste est souple. Ils travaillent leurs textes, leurs sons, et sont prêts à explorer de nouveaux horizons musicaux. Cependant, il est triste de constater que cette scène manque de visibilité et de soutien. Heureusement, des initiatives telles que Beirut and Beyond jouent un rôle crucial en comblant ce vide laissé par l’État. Mais il est clair que davantage d’efforts et de ressources sont nécessaires pour permettre à cette scène de s’épanouir pleinement.

Beyrouth Livre(s) : un concert d’anthologie signé Bachar Mar-Khalifé

Beyrouth Livre(s) : un concert d’anthologie signé Bachar Mar-Khalifé

Qu’avez-vous prévu pour le concert du 28 avril ?

Le concert du 28 avril sera le lancement officiel de la compilation ainsi que du vinyle. Les dix artistes participants seront présents sur scène, ce qui est pour nous comme la concrétisation d’un rêve que nous partagions avec Beirut and Beyond. C’est une sorte de grande célébration de la lutte que représente la sortie d’une compilation mettant en avant dix artistes émergents, surtout dans le contexte difficile que traverse le Liban. Le fait que cet événement se déroule au KED, un lieu emblématique pour la ville et pour le festival, ajoute une dimension particulière à cette soirée.


D’ailleurs, parlant du Liban, qu’est-ce qui vous y lie aujourd’hui ?

Même si j’ai quitté le Liban très tôt, je ne me suis jamais coupé de lui et j’y retourne souvent. Ma relation avec le pays est complexe, comme cela peut être le cas pour beaucoup de Libanais, si ce n’est tous. Malgré tout, je me rends compte que je recherche le Liban partout où je vais. Et quand je parle du Liban, je ne parle pas d’un lieu géographique, de quelque chose de matériel ou de tangible, mais d’un état d’esprit, d’une manière de voir et de dire les choses. C’est un investissement particulier dans les relations humaines. De la générosité. Et cela influence mon travail de manière inconsciente, parce qu’il y a toujours beaucoup de ce que nous sommes dans ce que nous faisons.

*Concert du lancement de la compilation des dix ans de Beirut and Beyond le 28 avril 2024 à 20h à KED, la Quarantaine, Beyrouth. Pour réserver les billets : +961/71/768784.

C’est votre label Balcoon qui a produit la compilation des dix ans du festival Beirut and Beyond. Vous avez également été impliqué dans la sélection des dix artistes participants (aux côtés d’Anthony Semaan et Yara Mrad), ainsi que dans l’accompagnement étroit lors de l’enregistrement de leurs morceaux. Qu’est-ce qui vous a particulièrement séduit dans ce projet et vous a...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut