X

Liban

Fin de la querelle FL-Futur ?

Partis
Yara ABI AKL | OLJ
03/01/2018

Après plus d'un mois de rapports perturbés, le courant du Futur et les Forces libanaises semblent avoir décidé de mettre fin à leur désaccord politique. Celui-ci était survenu au lendemain de la démission surprise du Premier ministre, Saad Hariri, annoncée le 4 novembre dernier depuis Riyad.

Après avoir longtemps exigé des « explications » haririennes concernant la campagne médiatique lancée par le 8 Mars contre le parti de Samir Geagea, les FL semblent aujourd'hui satisfaites, les choses étant devenues plus claires. Dans cette campagne, face à laquelle le courant du Futur a affiché un silence radio, le chef des FL était notamment accusé d'avoir incité le prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane, à exercer des pressions sur M. Hariri.

Fady Karam, député FL du Koura, déclarait à Radio Liban libre, samedi, que Meerab « a besoin de quelques explications, au vu d'une divergence de vues quant à la prochaine phase ». Hier, un cadre FL interrogé par L'Orient-Le Jour se montrait beaucoup plus optimiste. « Nos rapports avec la Maison du centre sont désormais stables », a-t-il lancé, faisant savoir que les campagnes médiatiques contre les FL ont été freinées.
Selon ce proche de Samir Geagea, « les contacts entre les deux partis sont maintenus » (notamment entre les ministres Ghattas Khoury et Melhem Riachi), en vue de « mettre les points sur les i, une fois pour toutes ».

À la faveur de cet optimisme, le même cadre FL a assuré qu'avec la nouvelle année, les FL ont tourné la page de leur désaccord politique avec le courant du Futur. Il s'est empressé, toutefois, de préciser que « les explications que le parti de Saad Hariri devrait présenter seront examinées dans le cadre des négociations politiques actuellement en cours pour régler les différends entre les deux formations ». « Nous voulions mettre fin aux campagnes médiatiques lancées contre Meerab, et nous avons atteint cet objectif », a ajouté le cadre FL.

Si d'aucuns se félicitent des efforts déployés à l'heure actuelle afin de normaliser les rapports entre Meerab et la Maison du centre, dans la mesure où il s'agirait d'une tentative de faire face au Hezbollah et son hégémonie sur la scène politique, à la veille des législatives (prévues en mai prochain), les milieux FL se veulent plus prudents. « Il est encore très tôt pour parler d'alliances électorales. D'autant que la rencontre entre Saad Hariri et Samir Geagea ne devrait pas avoir lieu prochainement », note ainsi le cadre FL précité.
Mais ce constat ne signifie aucunement que les FL n'ont pas déjà commencé à accorder leurs violons avant la bataille de mai 2018. C'est d'ailleurs dans ce cadre que s'inscrivent des propos tenus vendredi dernier par M. Geagea.

S'exprimant lors d'un dîner organisé par le département des ingénieurs FL, le leader maronite a clairement fait savoir que son parti formera des listes électorales dans toutes les régions du Liban. « Votez pour les FL parce qu'elles représentent le changement que vous désirez », a-t-il encore dit à l'assistance.

Évoquant les alliances électorales, Samir Geagea a indiqué que les FL étudient la situation actuelle, pour prendre les décisions qui conviennent, insistant par la même occasion sur l'importance des élections de 2018. Sur ce plan, une source bien informée a indiqué hier à L'OLJ que M. Geagea annoncera vendredi la candidature d'Anis Nassar à l'un des deux sièges maronites de Aley.

 

(Lire aussi : Hariri reporte son déballage sur fond d'une polémique Futur-FL)

 

Le courant du Futur
Du côté du Futur, la prudence est également de mise. Si les proches de Saad Hariri se félicitent de la normalisation des relations avec les FL, ils semblent soucieux de ne pas brûler les étapes. Joint par L'OLJ, Moustapha Allouche, coordinateur du courant du Futur à Tripoli, a expliqué qu'« il n'y a pas de raisons pour que les FL soient en désaccord avec le Futur », insistant sur la nécessité d'une rencontre entre MM. Hariri et Geagea.

Concernant un éventuel rapprochement à caractère électoral entre les deux alliés traditionnels, M. Allouche s'est contenté de noter que cela revient aux directoires des deux formations, assurant qu'« en dépit de leurs divergences ponctuelles, les deux partis convergent sur les grandes questions stratégiques ».

Mais il reste que cette accalmie observée entre les FL et le courant du Futur n'éclipse pas les divergences entre les deux partis au sujet de plusieurs dossiers évoqués en Conseil des ministres. Il s'agit, bien entendu, du plan de production de l'électricité élaboré par le ministre César Abi Khalil (auquel s'oppose Meerab contrairement aux haririens), et des nominations judiciaires, pour ne citer que ces deux exemples. Ainsi, le réchauffement entre Meerab et la Maison du centre reste tributaire des séances gouvernementales, dont la première pour 2018 se tiendra demain à Baabda. Même si les FL assurent qu'elles ne modifieront pas leurs positions au sujet de la corruption et de la réforme étatique.

 

Lire aussi

Le « chocolat » de Hariri, un pas vers la normalisation FL-Futur ?

Joumblatt à « L’OLJ » : Les alliances seront étudiées en janvier

Hariri : "Nous avons de bonnes relations avec les FL"

Pour mémoire

Frangié chez Hariri : Jusqu'ici, pas d'alliance avec les FL

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

C'est valable pour tout le monde.
L'Union fait la Force.
Un constat qui date l'ère Jurassique ...
A méditer et reproduire.

RAISINS SECS

Faut rigoler avant que le ciel ne nous tombe sur la tête. ...hahahahahaha.......

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE UNION F.L./KATAEB... LES DEUX EX SECTIONS D,UN MEME PARTI... EST NECESSAIRE POUR LE RENFORCEMENT ET LA RENAISSANCE DE CE GRAND PARTI QUE FUT LES KATAEBS DE FEU PIERRE GEMAYEL LE GRAND PERE !

Bery tus

Même si les FL assurent qu'elles ne modifieront pas leurs positions au sujet de la corruption et de la réforme étatique.

BRAVO AU FL ... DE L'AVEU MEME DES PERSONNES DU CAMP DU 8 MARS JE PENSE LA AUX ANALYSTES POLITIQUE .. les FL restent le plus propre ...

il faut en être fier ... oui VOUS POUVEZ REPRESENTER L'AVENIR DES JEUNES LIBANAIS .. ON VEUT AUSSI VOIR COTRE PROGRAMME POLITIQUE, ECONOMIQUES ET SOCIAL POUR LES LEGISLATIVES 2018 .. MAIS JE SUIS SURE QU'ELLE METTRA EN AVANT LE PEUPLE LIBANAIS DANS SON ENSEMBLE

Dernières infos

Les matchs d’aujourd’hui

  • Angleterre
    Panama

    24/06

    15h00 (GMT+3)

  • Japon
    Sénégal

    24/06

    18h00 (GMT+3)

  • Pologne
    Colombie

    24/06

    21h00 (GMT+3)

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué