X

La Dernière

Josyane Boulos, toute la force de l’amour

Positive Lebanese
01/11/2017

La vie n'est définitivement pas un long fleuve tranquille. Nous sommes souvent secoués par des vagues qui nous semblent insurmontables. Et le seul moyen de ne pas se noyer est de nager à contre-courant de toute la force et l'énergie dont nous sommes capables. Et de force et d'énergie, Josyane Boulos n'en manque certainement pas.

Femme de télévision, productrice, créatrice d'événements, actrice, toutes les casquettes que porte cette fonceuse lui vont très bien. Mais le rôle qui lui donne le plus de joie est certainement celui de maman. Maman de Valérie, 26 ans aujourd'hui, une adorable jeune fille qui nécessite une attention particulière. C'est très vite que Josyane Boulos a pris en main les soins nécessaires à sa fille qui souffre d'une dyspraxie avec des troubles envahissants du développement.

Il faut de la patience certes, beaucoup d'amour aussi, mais également un environnement adéquat pour l'épanouissement de Valérie qui a plus d'une corde à son arc. La jeune femme aime danser, faire du théâtre, comme sa maman, mais les structures d'accueil qui proposent des loisirs aux personnes à besoins particuliers sont rares au Liban.

Pas de quoi décourager Josyane Boulos qui, pour l'amour de sa fille, n'a pas hésité à créer en 2001 Al Majal, une association pour répond à ce genre de besoins. Depuis le début, Al Majal s'est voulu un véritable lieu de vie et de récréation, de loisirs et d'épanouissement pour accueillir les enfants après l'école et leur offrir des cours de musique, chant, danse, leur proposer des sorties, et surtout leur donner accès à de petits bonheurs quotidiens adaptés à leur différence. Aujourd'hui, soit près de 16 ans plus tard, la famille Al Majal est de plus en plus soudée et les enfants devenus grands passent désormais toutes leurs journées dans ce centre géré par Josyane en compagnie de quatre thérapeutes. Sans oublier les volontaires qui viennent faire profiter les jeunes de leurs talents, dons et leçons. De formidables leçons de vie et dans les deux sens. Josyane Boulos est très émue quand elle raconte qu'un jour où la vie lui semblait angoissante et difficile, une petite fille de l'association qui a des difficultés motrices lui a dit, en la serrant dans ses bras après une séance de natation, combien elle l'aimait et combien elle la trouvait épatante. Une gifle salutaire qui lui a donné des ailes et qui l'a confortée dans ce qu'elle avait construit.

Un petit nid d'amour auquel viendra se greffer en 2006 une boulangerie. Une vraie boulangerie qui stimule les jeunes adultes à mettre littéralement la main à la pâte et à confectionner eux-mêmes leurs kaaks et autres pâtisseries. Une façon également de financer ce centre puisque les cotisations ne sont pas obligatoires et dépendent des moyens de chacun. Et c'est tous les jours que la boulangerie Al Majal fabrique des produits « faits avec le sourire par nos enfants » et les vend sur les marchés ou les livre sur commande. Un service d'abonnement est même possible. Encore une idée de Josyane Boulos, qui n'en manque pas et qui allie sa passion pour le théâtre et le spectacle à ce qu'elle appelle « sa mission de vie », une mission qui lui procure beaucoup de joie. Régulièrement, elle « imagine » des pièces, des spectacles, des rencontres et des premières pour recueillir de quoi financer son centre et, peut-être, plus tard, réaliser son plus grand rêve : ouvrir un foyer, une vraie maison du bonheur qui accueillera, quand les parents ne seront plus là, ces enfants devenus adultes. Il est évident que cette battante réussira à mener son projet à bien tant l'énergie qu'elle dégage est palpable et communicative. L'amour fait des miracles, et Josyane Boulos en donne et en reçoit tellement tous les jours que l'espoir ne tardera pas à se transformer en certitude.

 

*Positive Lebanon est un concept basé sur les initiatives concrètes de la société civile libanaise. Ces initiatives qui font que le pays tient encore debout. Mais derrière chaque initiative se tient une Libanaise ou un Libanais courageux, innovant, optimiste et plein d'amour pour son pays. (voir ici)

 

Dans la même rubrique

Lena et Fadi Gebran : la résilience, la vraie

Nicole Abdul Massih, transcender la distance

Kim Issa, pour relayer l'espoir

Raja Noujaim, libre et engagé

Léa Baroudy, marcher main dans la main

Joslin Kehdy et Walaa el-Safadi, une pure bouffée d’air frais

Michelle Mouracadé : Aider à aider

 

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.