X

Liban

Censure : Une insulte à notre intelligence, une atteinte à notre liberté

Censure
OLJ
11/10/2017

Le geste reflète-t-il une volonté de pouvoir ? Ou est-ce au contraire médiocrité pure et simple ?

Des lecteurs indignés nous ont joints hier pour signaler que la dernière page de l'édition du dimanche 8-lundi 9 octobre du quotidien Le Monde a été censurée et qu'une partie de cette page a été découpée.

Il n'a pas fallu longtemps pour savoir pourquoi les ciseaux du censeur ont sévi. Le temps d'acheter en ligne, grâce à un téléphone portable, le numéro en question, et là, stupéfaction : ce qui a été censuré est un placard publicitaire montrant la photo d'une jeune fille et en arrière-plan une église et ce qui paraît être un établissement hôtelier, avec comme simple inscription « deux destinations, un voyage – Tel-Aviv, Jérusalem » !

À noter que le découpage de cette publicité pour une agence promouvant le tourisme en Israël a emporté avec lui de larges pans de l'espace « Débats et analyses » au revers de la page...

 

(Dans nos archives : Quand la Sûreté générale s'expliquait sur la censure)

 

Une fois de plus, une fois pour toutes, répétons que la censure est une insulte à notre intelligence doublée d'une atteinte à notre liberté. Rien, absolument rien ne la justifiait en l'espèce. Qui donc pourrait être influencé par une publicité pour des vacances en Israël parue dans un journal en France ? Cherche-t-on à mettre notre intelligence sous tutelle ? Il faut que les responsables de ce pays comprennent qu'il est malsain d'infantiliser les Libanais, qu'il est impossible de les ramener à une servilité idéologique d'un autre âge, à fixer un plafond au-delà duquel il leur serait interdit de s'informer, de réfléchir et de s'exprimer.

Voilà ce qui n'arrivera jamais tant qu'il y aura des Libanais prêts à se battre pour défendre ce qu'il y a de plus précieux pour un être humain : la liberté, cette liberté qui seule donne goût et dignité à la vie.

 

 

Pour mémoire
Un rapport de March pointe la censure au Liban du doigt

« Wonder Woman » bientôt interdit au Liban pour cause d'actrice israélienne ?

Le film « Spotlight », sur un scandale de pédophilie au sein de l'Église, ne sera pas projeté au Liban

Un film français sur l'homosexualité interdit au Liban

« L'Attentat » de Ziad Doueiri : Paris demande à Beyrouth de lever la censure

La censure a encore frappé contre le Beirut International Film Festival

 

 

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

IMB a SPO

Qui se souvient des ballons gonflables Globe Terrestre ou la Censure a juge bon de decouper le nom ISRAEL. Ce qui demontre que en 50 ans, l'intelligence de ces messieurs n'a pas change! Toujours aussi imaginatifs.....

C. F.

Je suis très triste que cette "coupure" touche Le Monde qui durant la guerre a consacré de longues pages à notre pays. Qu’on se souvienne des articles d’André Fontaine (paix sur ses cendres), de Péroncel-Hugoz pour qui le Liban était chevillé au corps (que dieu lui prête encore la meilleur jeunesse et la bonne santé) et surtout Edouard Saab qui a payé de sa vie… et j’en oublie encore d’autres plumes tout aussi prestigieuses.
Les effets de la censure favorisent la langue de bois, et les expressions toutes faites, ou bien se lancer à pasticher l’écriture "inclusive" par des ( … (ie) à tous.t.es. ) et autres aberrations linguistiques.
Il y a plusieurs façons de censurer, mais c’est un autre débat…
Un peu de self control, svp.

gaby sioufi

allons allons, ne donnons pas importance ni serieux a cela.
C probablement du a l'initiative malheureuse d'un/d'une imbecile du departement concerne qui aurait echappe a l'auto censure de son chef ....

ENFIN, esperons que ce soit cela , pour notre sauvegarder - ne serait ce que - notre dignite

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,HEBETUDE EST UN VICE AVANT D,ETRE UN DEFAUT !

Yves Prevost

Dame Anastasie est vraiment d'une stupidité sans bornes!
Je me souviens du temps, où, sous l'occupation, les journaux paraissaient remplis de carrés blancs, coupant le texte, parfois au milieu d'une phrase.
Egalement d'un libraire me montrant un exemplaire du Petit Larousse Illustré, où des fonctionnaires n'avaient rien trouvé de travail plus utile que de masquer au feutre noir le drapeau d'Israël!
Et encore de cette Histoire du Liban en bande dessinée dont des pages avaient été découpées!
Stupide, oui! d'autant plus qu'à l'heure d'internet, n'importe qui peut, d'un clic de souris, se procurer le texte qu'on a voulu lui cacher!

Gebran Eid

INCROYABLE

C. F.

Cette pub censurée a privé les lecteurs de l’autre page d’un article très intéressant sur ""Les querelles de l’histoire"", où une physicienne … dénonce je cite : ""dans le monde …. où les jeunes ne croient qu’aux miracles scientifiques du … ""
La chute est encore intéressante : ""… A croire que nous sommes entrés, comme l'explique l'historien Etienne Anheim, " dans un temps de scepticisme vis-à-vis de l'histoire et de la science ".""

En effet, on doute dans certains pays de l’intelligence du lecteur…

C. F.

Ouf, rien de grave.
C’est une photo marrante, avec une jolie fille en avant-plan en ticheurte à fleurs et en blue-jeans, avec ses bras tendus vers le ciel implorant tous les dieux, sans doute pour faire le plein de touristes avec un vol à partir de 499€.
Là j’ose une remarque à nos décideurs de baisser le prix du billet à destination de Beyrouth pour concurrencer celle qui suscite la controverse et donc la censure. A arrière-plan une mer azure, de vieilles pierres, un building comme on en voit partout, signe de modernité et de puissance économique, et…. et … et… la surprise : Une église orthodoxe.
Ce montage publicitaire suscite ma curiosité, non pas par le sourire de la jeune fille mais par ce mélange d’archaïsme et de modernité… Cette destination annoncée avec des couleurs arc en ciel est celle de nos voisins du sud, nos ennemis intimes. Je ne ferai donc pas ce voyage pour, selon la pub, ""Touchez les pierres de ..."" Un peu d’humour nous fera du bien, n’est-ce pas….

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.