X

À La Une

Second tour de la présidentielle française : des électeurs au Liban s'expriment

Election

La consule générale de France Cécile Longé a noté en fin de matinée une affluence moindre pour le second tour de la présidentielle, comparée à celle du 1er tour du scrutin.

07/05/2017

Les Français ont commencé à voter dimanche pour désigner, au terme d'une campagne présidentielle tendue, celui ou celle qui dirigera le pays pendant les cinq prochaines années : Emmanuel Macron, centriste pro-européen à l'ascension inattendue, ou la candidate d'extrême droite, Marine Le Pen.

Au Liban, 17 664 Français (dont 77% de binationaux franco-libanais) sont inscrits sur les listes électorales, selon la responsable de la communication à l'ambassade de France, Nour Akl. Dès huit heures ce matin, les 13 bureaux de votes au Liban étaient ouverts aux électeurs.

La consule générale de France Cécile Longé a noté en fin de matinée une affluence moindre pour le second tour de la présidentielle, comparée à celle du 1er tour du scrutin qui s'était déroulé le 23 avril.

"A cette heure, nous n'avons aucune réclamation", s'est en outre félicitée Mme Longé. Lors du premier tour, certains électeurs inscrits au Liban avaient été surpris de voir que leurs noms ne figuraient pas sur les listes électorales, souvent pour des raisons techniques.

 

 

Concernant les électeurs franco-Syriens, Mme Longé a expliqué que le Consulat n'a pas pu faciliter leur venue. "Le contexte dépasse nos compétences, mais nous nous attendions à ce que nos compatriotes de Syrie fassent une procuration de vote", a-t-elle ajouté, lors d'un point de presse.

Lors du premier tour du scrutin, seules 43 des 807 personnes inscrites sur les listes de la circonscription de Syrie ont effectivement déposé leur bulletin dans l'urne au Liban. Et sur les 17 664 électeurs français expatriés ou binationaux inscrits sur la liste consulaire du Liban, ils ont été 8 941 à s'exprimer le 23 avril, soit un taux de participation de plus de 50,6 %.

 

(Pour mémoire : Premier tour de la présidentielle française : paroles d'électeurs au Liban)

 

"Voter Macron pour faire barrage au FN"

Serge, Franco-Libanais de 61 ans, affirme qu'il va voter pour Emmanuel Macron. "Je vote pour lui afin de faire barrage au Front National" de Marine Le Pen. "Je viens sans conviction", explique-t-il.

Élie, Libanais de 30 ans naturalisé Français il y a quatre ans, a lui aussi fait savoir qu'il allait voter pour Emmanuel Macron. Mais contrairement à Serge, il dit le faire par conviction. "C'est ma première élection. Le dernier débat (télévisé entre M. Macron et Mme Le Pen le 3 mai) a confirmé mon vote pour Macron au premier tour", explique-t-il.

Christophe, expatrié français de 35 ans au Liban depuis un an et demi, dit avoir voté au premier tour pour le candidat de la droite, François Fillon. "Maintenant je vote Emmanuel Macron. Je pense que la majorité des fillonistes vont faire de même... Les consignes de vote étaient claires, et même si il y a quelques brebis égarées, la majorité ne laissera pas passer le Front National" de Marine Le Pen, assure-t-il.

 

 

"Aujourd'hui, j'ai mis une enveloppe vide"

Adrien, Franco-Italien 20 ans, ne cache pas son amertume : "Je fais partie des déçus du premier tour car j'avais voté Jean-Luc Mélenchon (candidat de la gauche radicale). J'ai été scandalisé par la manière dont on a traité les abstentionnistes. Mais je vote Macron aujourd'hui car si on lit entre les lignes de l'attitude de Mélenchon, on comprend qu'il invite à faire barrage au FN".

Pascale, quadragénaire française, fait par de sa déception. "Le débat télévisé a clairement semé le doute. Il y a eu beaucoup d'insultes et j'en suis déçue", lâche-t-elle, sans préciser pour qui elle a voté.

Édouard, Franco-libanais de 84 ans, a voté blanc. "J'ai servi la France en Afrique. Ma première élection présidentielle, c'était en 1975, avec Valéry Giscard d'Estaing. J'ai toujours voté socialiste, mais le pays a reculé depuis 30 ans à cause d'eux. Je ne me reconnais dans aucun des deux finalistes aujourd'hui, j'ai donc glissé une enveloppe vide. Mais je pense que les gens ne voteront pas pour Marine Le Pen ici au Liban", estime-t-il.

Une poignée d'électeurs qui ont affirmé vouloir voter pour le Front national ont refusé de témoigner à L'Orient-Le Jour.

(Pour mémoire : Une journée électorale intense au « petit Paris » du Moyen-Orient)

 

L'ambassadeur de France, Emmanuel Bonne, a pour sa part effectué une tournée des bureaux de votes. "Tout est fait pour que le scrutin se déroule dans de bonnes conditions et que les Français puissent exercer leur devoir citoyen. Je remercie les équipes du consulat général au Liban", a déclaré M. Bonne.

"La bonne organisation du vote se fait ici (à Beyrouth), mais également à Saïda et Tripoli" notamment, a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron, 39 ans, ancien banquier d'affaires et ex-ministre de l’Économie du président sortant François Hollande, arrivé en tête au premier tour, est donné largement favori du second tour de la présidentielle par les derniers sondages de vendredi soir qui le créditent de 61,5 à 63% des voix, contre 37 à 38,5% pour sa rivale, la candidate du FN Marine Le Pen, âgée de 48 ans.

 

Pour mémoire

À Saïda, l'affluence ralentie à cause d'un marathon

 

Lire aussi

Le Pen, Macron, deux visions radicalement différentes du monde

Présidentielle française : l'Outre-mer lance un scrutin rattrapé par la cybermenace

"Macronleaks": les hackers ont trouvé la faille

Comment Marine Le Pen a « véritablement » montré son « ancrage » dans l’extrême droite

Emmanuel Macron et le destin du monde libre

Éoliennes de mai, le billet de Gaby Nasr

Débat présidentiel Macron contre Le Pen : chiffres, faits, affirmations (fact-checking)

 

Portraits

Marine Le Pen, ou l'extrême droite dédiabolisée

L'insaisissable M. Macron

 

Interviews

Le Pen à « L'OLJ » : Rien n'est encore tranché sur la rétroactivité de la suppression de la double nationalité

Emmanuel Macron à « L'OLJ » : Les intérêts des chrétiens d'Orient ne sont pas liés à Assad

 

Repère

Présidentielle en France: mode d'emploi

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

M.V.

j'ai voté Marine Le Pen ...pour faire barrage à 40 ans de gauche/droite et de droite/gauche Made In France ...qui négociait subtilement ou pas .., plutôt leurs intérêts ...que ceux de la France...........

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Conférence de Bruxelles : des divergences de fond sur un dossier sensible

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!