X

À La Une

L'opposition syrienne dit "ne plus rien comprendre" à la politique russe en Syrie

Conflit

"La Russie bombarde l'Armée syrienne libre et maintenant elle veut coopérer avec nous, tout en restant engagée avec Assad ?"

OLJ/agence
25/10/2015

L'opposition syrienne soutenue par l'Occident a rejeté samedi une proposition d'aide de Moscou pour l'aider à lutter contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI), ainsi qu'un appel de la Russie en faveur de la tenue d'élections.

"La Russie bombarde l'Armée syrienne libre (ASL) et maintenant elle veut coopérer avec nous, tout en restant engagée avec (le président Bachar al-) Assad ? Nous n'y comprenons rien!", a indiqué le lieutenant-colonel Ahmad Saoud, porte-parole de la division 13 de l'ASL, un groupe soutenu par les pays occidentaux qui combat les forces du régime mais aussi l'EI.

Moscou a débuté une campagne de raids aériens en Syrie le 30 septembre, disant vouloir viser l'EI et d'autres groupes "terroristes". Mais les rebelles modérés et islamistes affirment qu'ils sont les véritables cibles de la Russie, et que les raids visent surtout à maintenir le président Bachar el-Assad au pouvoir plutôt que de lutter contre les jihadistes.

(Lire aussi : En Syrie, c'est Moscou, et non plus Téhéran, qui mène la danse)

 

Samir Nachar, un membre de la Coalition nationale syrienne, la principale composante de l'opposition politique en exil, a également rejeté une alliance entre les rebelles modérés et la Russie. "Au lieu de parler de leur volonté de soutenir l'ASL, ils devraient arrêter de la bombarder", a-t-il dit à l'AFP. "80% des frappes russes visent l'ASL", a-t-il assuré.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a indiqué samedi que les forces aériennes russes étaient prêtes à apporter une couverture aérienne à l'ASL dans sa lutte contre l'EI. Selon une transcription d'interview à la chaîne Rossiïa 1, il a indiqué en outre que son pays avait bon espoir de réussir à amener toutes les parties du conflit "à la table des négociations" dans un proche avenir, estimant même qu'il était "nécessaire de préparer des élections présidentielle et législatives" en Syrie.

"Nous sommes prêt à soutenir aussi l'opposition patriotique, y compris la prétendue Armée syrienne libre, depuis les airs", a-t-il déclaré dans l'interview. "Le principal pour nous est d'approcher les gens qui peuvent, avec pleine autorité, les représenter et représenter les groupes armés qui combattent le terrorisme", a ajouté M. Lavrov.

Cette déclaration fait suite à l'annonce vendredi d'un accord entre la Russie et la Jordanie, qui appartient à la coalition anti-EI menée par les Etats-Unis, pour "coordonner leurs actions, dont celles des forces aériennes en Syrie".
M. Lavrov et son homologue américain John Kerry se sont également mis d'accord vendredi pour explorer les nouvelles possibilités d'arriver à un accord politique dans le conflit en Syrie.

(Lire aussi : Que veut la Russie en Syrie ?)

 

M. Nachar a estimé que cette proposition était absurde et accusé Moscou de chercher à "contourner les demandes du peuple syrien sur un départ d'Assad". "Les Russes ignorent la réalité du terrain, avec des millions de personnes ayant été déplacées en Syrie et ayant fui à l'étranger. Les villes sont détruites chaque jour", a-t-il dit. "Quelles élections tenir dans de telles circonstances?", a-t-il ajouté.

La Syrie a tenu une élection présidentielle en juin 2014, avec la réélection de M. Assad pour un mandat de sept ans, un scrutin critiqué par la communauté internationale. Les dernières législatives remontent à mai 2012, et les prochaines devraient se tenir en théorie l'année prochaine.

Parallèlement, depuis Riyad, le roi Salmane d'Arabie saoudite et le secrétaire d'Etat américain ont appelé à une "mobilisation" diplomatique internationale pour trouver un règlement politique en Syrie qui se fasse sans le président Assad. M. Kerry "a remercié le roi pour l'appui de l'Arabie saoudite aux efforts multilatéraux de recherche d'une transition politique en Syrie", a rendu compte le porte-parole du département d'Etat, John Kirby. "Les deux parties ont souligné l'importance de mobiliser la communauté internationale vers cet objectif et ont réaffirmé la nécessité d'une transition sans Assad", a ajouté M. Kirby.

Le roi Salmane et M. Kerry se sont par aillleurs entendus pour "continuer et intensifier" leur assistance aux groupes d'opposition syriens modérés qui se battent contre le régime de Damas.

 

Lire aussi

Quel impact réel de la Russie sur le terrain en Syrie ?

Vidéo

Avec les soldats russes présents en Syrie (caméra cachée)

Dossiers

Syrie : qui combat qui, et où

Syrie : la diplomatie dans tous ces États

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

COMPRENEZ PLUTÔT ! LE RUSSE VEUT SE TAILLER UNE PLACE AU M.O. AVEC L'ACCORD DES AMÉRICAINS ET EN SE DÉPLOYANT À LEUR PLACE ET POUR LEUR COMPTE...
SA MISSION : TIRER LES MARRONS... JETÉS PAR LES ACCIDENTAUX... DU FEU... LUI, PRIANT DE NE PAS SE BRÛLER ET LES AUTRES PRIANT DE LE VOIR BRÛLÉ...

ACE-AN-NAS

Et qui comprend quelque chose a la politique d'alignement a l'axe des coalises sur la source meme des bacteries ?

Qui comprend pourquoi erdo se fait sauter des bombes en turquie , denonce l'ei et bomnabrde les kurdes ?

que les occicons soutiennent bahrein qui n'est rien d'autres qu'une dictature qui massacre son peuple ?

que la bensaoudie tue chaque jour des civils au yemen avec des bombes sales, et silence total ?

Et ne parlons pas des palestiniens sunnites massacres par les juifs d'srael et qui ne souffre d'aucune denonciation Claire .

Alors un miroir ca sert a ca aussi , se regarder en dehors des images que hollywood nous gave tous les jours ..

FAKHOURI

Messieurs les rebelles c'est le lavage de cerveau à la sauce stalinienne/Beria, modifié Brejnef et transformé par Poutine pour être adapté à sa folie arabo-syrienne
Lavrov, comme Kerry, sont les toutous de leur maitre
Cest de la bonne désinformation pour mettre mal à l'aise l'adversaire. Revoyez le film "Aveu" ou autre qui traite ce genre de sujet et vous comprendrez mieux ces blabla inutile.
Si vous accordez la moindre attention à ce genre de propos, vous n'arriverez jamais à vos fins
je ne suis qu'un modeste citoyen libanais mais j'ai beaucoup ce genre d'événements dans ma longue vie
Poutine appelle tout le monde "au secours" en présentant les faits qui l'avantagent !!!!

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

S'agissant d’1 Dame Thémis Internationale, 1 pédagogie universelle s'impose pour faire prendre davantage conscience aux Printaniers syriens du fait que c'est à cette dimension-là, de justice supranationale, que se joueront demain leur destin et leur mémoire. La soif d’équité est devenue 1 des préoccupations majeures de cette société, pour garantir son futur serein et bannir l’impunité. Non seulement des avant-gardes décidées, inventives et Saines syriennes ont donné le branle, mais d'ores et déjà les aSSassins bääSSyriens et leurs princes de la guerre aSSadiques devront rafraîchir leurs projets sournois d'un bon coup de badigeon ! La victoire de la justice Vraie c'est aussi celle-là, c'est-à-dire une obligation d’imprégnation par un devoir de mémoire et de vérité de ce monde bääSSdiot passé et dépassé, qui fait que les mémoires des victimes et des "disparus" paraissent aujourd'hui enfin hanter et terrifier autant ces aSSadiots que ceux de leurs chefs de guerre Per(s)cés ou Sibériens pétrifiés. Et ce combat, essentiel, est à continuer pour contrer ces taches abjectes que sont l'impunité, l’instrumentalisation de la diplomatie et l’oubli forcé ! Ces Sains Syriens, face à ces déshonorantes taches, n’en sont + à l'inquiétude et à la lamentation : car l'électrochoc de leur belle Printanière semble avoir été assez puissant pour que, toutes affaires cessantes, ils livrent déjà une guerre totale pour éradiquer ces satanées taches bääSSyriennes mongoles dégueulasses et lamentables.

HABIBI FRANCAIS

l ecrasante majorite des dictateurs demissionnent lorsque le peuple descend dans la rue....MAIS la SYRIE des Assad est bien pire qu une dictature....c est comme une secte qui ne peut sur vivre sans son gourou et qui organise le s uicide collec tif....d une nation berceau de la civilisation...vraiment TRAGIQUE.

M.V.

Ben , c'est la confusion totale ...nous non plus, nous ne comprenons plus rien ...aux alliances à géométrie variable de la/les opposition (s) en Syrie ...peut 'être que les russes eux aussi...ont des difficultés à comprendre...?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

David Hale à Beyrouth pour affirmer le maintien de la présence US au Liban

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué