X

Liban

Liban : Bientôt une application pour aider les ambulanciers à localiser les victimes

La bonne nouvelle du lundi

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires, attentats... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

27/01/2014

La Croix-Rouge s'apprête à lancer, en partenariat avec le ministère des Télécommunications et l'opérateur de téléphonie mobile Alfa, une nouvelle application qui facilitera à ses ambulanciers la géolocalisation des victimes à travers le Liban. Baptisée « Najat » (littéralement « secours » en arabe), l'application permettra aux secouristes de repérer l'adresse des personnes en mal d'assistance au moment de la réception d'un appel d'urgence à partir du 140, le numéro gratuit de la Croix-Rouge.


L'idée de cette application est venue d'une famille, les Waked, qui ont perdu leur mère suite au retard des ambulanciers qui avaient eu de la difficulté à localiser son adresse, la plupart des régions étant encore dépourvues de noms de rue ou de numéros. Najat Waked, qui a inspiré le nom de l'application, est décédée le 21 décembre 2011, à l'âge de 63 ans, après une longue maladie. À l'hôpital, les médecins avaient affirmé à la famille que Najat, mère de quatre enfants, aurait pu être sauvée si elle avait atteint les urgences trois minutes plus tôt.

« Ce n'est pas la faute à l'ambulancier qui s'est perdu sur le chemin en tentant de retrouver notre maison, écrivent les Waked sur une page Facebook dédiée à Najat. Pris de panique suite à l'effondrement de notre mère, nous étions incapables de lui donner des indications précises. » « Nous espérons que d'autres personnes n'auront pas à vivre notre expérience douloureuse, où trois petites minutes peuvent faire toute la différence entre la vie et la mort », poursuivent-ils dans un message posté dernièrement sur le réseau social.

 

Trois ans après le décès de Najat, l'application qui porte son nom commence enfin à prendre forme. Vendredi dernier, une entente officielle a été conclue entre l'opérateur Alfa et la Croix-Rouge pour le développement du logiciel sous le patronage du ministre sortant des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui. Au cours de la cérémonie marquant la signature de l'accord, Rola Waked, fille de Najat, a indiqué qu'après une étude de faisabilité entreprise par Procomwave, une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, la famille a soumis l'idée à la Croix-Rouge qui a « accueilli l'initiative avec beaucoup d'enthousiasme ». Selon elle, le coût du projet est estimé entre 400 000 et 500 000 dollars, couvrant le développement de l'application ainsi que les coûts de 300 tablettes électroniques et de 300 abonnements au service 3G pour équiper les ambulances de la Croix-Rouge.


« Le ministre Sehnaoui a salué l'idée et accepté d'offrir gratuitement les abonnements 3G, a affirmé Rola lors de la cérémonie vendredi dernier. Alfa, de son côté, s'est chargée de couvrir tous les frais relatifs au développement de l'application et à l'installation des tablettes électroniques à l'intérieur des véhicules de la Croix-Rouge. »


Pour sa part, le PDG de l'opérateur Alfa, Marwan Hayek, a affirmé que cette initiative « démontre que la technologie peut être utilisée à des fins nobles, capables de sauver des vies ». « Le témoignage très touchant des Waked démontre que le malheur peut être source d'innovation », a-t-il ajouté.
L'application Najat sera disponible gratuitement sur les systèmes iOS et Android. Contactée par lorientlejour.com, la société Alfa précise que le lancement est prévu « très, très bientôt ».

 

Dans la même rubrique

En mars, les lucioles de Beyrouth éclaireront Brest

Ibrahim Maalouf signe la BO du film « Yves Saint Laurent »

Une carte participative pour recenser le patrimoine libanais

Des taxis gratuits à Beyrouth pour la nuit du Nouvel An

Bernard Mourad se mue en sauveur de vies avec son application mobile mySOS

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Macron, champion (du monde)

Commentaire de Anthony SAMRANI

Macron vs Macron

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué