X

À La Une

Des taxis gratuits à Beyrouth pour la nuit du Nouvel An

La bonne nouvelle du lundi

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires, attentats... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

30/12/2013

Pour que la soirée du Nouvel An ne rime plus avec accidents, le ministère libanais de l'Intérieur et le syndicat des propriétaires de taxis privés viennent de lancer une initiative visant à dissuader les fêtards de conduire sous l'influence de l'alcool. Des taxis gratuits seront mis à la disposition des Libanais dans la région de Beyrouth le soir du 31 décembre. « Cette initiative a été lancée en collaboration avec toutes les compagnies de taxis privés au Liban », explique le capitaine Michel Moutran, responsable de la gestion de la sécurité routière au sein des Forces de sécurité intérieure (FSI). « Les restaurants et boites de nuit de Beyrouth sont  concernés par cette mesure, dit-il à Lorientlejour.com. Les propriétaires des établissements qui offrent de l'alcool devraient empêcher leurs clients de prendre le volant en état d'ébriété et appeler le Centre de gestion de la circulation au Liban (Traffic Management Center) au 1720, qui enverra un taxi au lieu désigné pour transporter les fêtards chez eux ».

 

Cette mesure ne concerne pas les personnes qui feront la fête chez des particuliers, souligne le capitaine, car contrairement au scénario d'un restaurant ou d'une boîte de nuit, une personnes ayant trop bu peut rester chez son hôte.

 

« Des barrages de contrôle seront également répartis à travers la capitale pour effectuer des test d'alcoolémie, poursuit le capitaine Moutran. Les conducteurs ayant un taux d'alcoolémie important devront arrêter de conduire et prendre un taxi assigné dans le cadre de cette initiative ». Avec la dernière réforme du code de la route, le taux d'alcoolémie maximal toléré est de 0,5 g/l de sang. En ce qui concerne d'éventuelles sanctions contre les conducteurs saouls, le capitaine Moutran explique que la question est à l'étude.

 

La Croix-Rouge libanaise a enregistré à elle seule en 2012 plus de 11.100 accidents. Près de 81 % des personnes impliquées avaient moins de 40 ans. Selon le capitaine Moutran, aucune mort n'a été enregistrée l'année dernière au soir du Nouvel An, au Liban.

 

« C'est la première fois qu'une telle initiative est lancée au Liban, affirme le responsable sécuritaire. Elle intervient dans le cadre du lancement des comptes du Centre de gestion des embouteillages sur Twitter et sur Facebook » (@tmclebanon).

Le centre propose un suivi continu et en temps réel de l'état des routes, photos tirées des caméras installées dans plusieurs régions à l'appui. L'équipe - composée de membres des Forces de sécurité intérieure, d'ingénieurs et de techniciens - travaille en coopération avec l'Agence nationale d'information (ANI, officielle) dans un souci de relayer l'information et de la faire parvenir aux autres médias.

 

Interrogé sur l'initiative du Nouvel An, Ziad Akl, président de l'association YASA (Youth Association for Social Awareness), a félicité les FSI et le syndicat des compagnies de taxis privés pour cette démarche qu'il juge « importante ». « C'est la première initiative nationale du genre au Liban, dit-il. Auparavant, l'intérêt commercial passait avant toute autre considération ».

 

Pour mémoire
Bernard Mourad se mue en sauveur de vies avec son application mobile mySOS

Au Liban, une initiative recyclage intelligente et design

La flore du Liban désormais à portée de clic

Avec vos vieux vélos, vous pouvez faire le bonheur des enfants défavorisés au Liban

Cofondée par un Libanais, SportEasy, l’appli qui monte, qui monte... - See more at: http://www.lorientlejour.com/article/844249/cofondee-par-un-libanais-sporteasy-lappli-qui-monte-qui-monte.html#sthash.2gSrBiwb.dpuf

Cofondée par un Libanais, SportEasy, l'appli qui monte, qui monte...

Un Américain d’origine libanaise à la tête d’une instance de régulation bancaire

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sabbagha Antoine

Des taxis gratuits une bonne initiative à condition que ces chauffeurs ne soient pas eux aussi en état d'ébriété.

Dernières infos

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué