Rechercher
Rechercher

Naître - Chacun son orient

Confessions père-fille : entretien exclusif avec Ghassan et Léa Salamé


Père et fille, ensemble face à la caméra pour la première fois. Lui, c’est Ghassan Salamé. Ancien diplomate libanais, un temps ministre de la Culture et envoyé spécial de l’ONU en Libye, il compte parmi les plus grands intellectuels de notre époque. Elle, c’est Léa Salamé, journaliste star des écrans de télévision en France. Il « n’est pas particulièrement ému », car « il discute avec sa fille depuis qu’elle est toute jeune ». Elle se dit « troublée parce qu’il refuse d’habitude ce genre de format, préférant parler de géopolitique, et éviter sa zone intime ».

Ensemble, depuis le salon familial parisien, ils nous livrent une histoire faite de départs, de transmission, d’ambitions et d’amour.

Regards croisés entre deux générations, deux visions politiques et deux conceptions de la France et du Liban. Un moment inédit de confidences à l’occasion des cent ans de L’Orient-Le Jour.

Père et fille, ensemble face à la caméra pour la première fois. Lui, c’est Ghassan Salamé. Ancien diplomate libanais, un temps ministre de la Culture et envoyé spécial de l’ONU en Libye, il compte parmi les plus grands intellectuels de notre époque. Elle, c’est Léa Salamé, journaliste star des écrans de télévision en France. Il « n’est pas particulièrement ému », car «...

commentaires (19)

Excellente interview, très touchante pour nous, les filles libanaises „de tête“, encouragées par nos pères. Happy birthday à l‘Orient

Matlock Michèle

15 h 23, le 07 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (19)

  • Excellente interview, très touchante pour nous, les filles libanaises „de tête“, encouragées par nos pères. Happy birthday à l‘Orient

    Matlock Michèle

    15 h 23, le 07 mars 2024

  • Pour repondre á certains commentaires: "malheureusement" les salemeh sont je pense grecs catholiques ce qui de facto au Liban relègue dans les couches inférieures des postes politiques. Ajouter á cela l'effet numerus clausus confessionnel pour etre député dans "ce phare de la democratie" qu'est notre pays. Pour un catholique reussir en politique au Liban c'est mission quasi impossible. Confessionalisme politique oblige !

    Moi

    13 h 46, le 03 mars 2024

  • Quelle dommage que les barbus et leurs accolytes, tous vendus a l'etranger, se soient empares de notre beau pays, grace a la complicite de nos soit-disant chretiens rapaces complices et traitres a la PATRIE. Que c'est triste!!!!!!!!!

    RAYMOND SAIDAH

    18 h 49, le 02 mars 2024

  • Une fierté dont on ne s’en cache pas. Bravo au journaliste qui a brillé dans son exercice. Il a réussi à réunir 2 éminents représentants de cette francophonie libanaise et cette intelligentsia qui brille à l’étranger. Le Liban ne sait pas les garder, donnant bien évidemment la priorité à la corruption.

    Najwa Bou Gebrael Salamé OLJ03131

    18 h 14, le 29 février 2024

  • Deux personnalités Libanaises, intègres, honnêtes, intelligentes, éduquées, cultivées, objectives méritant les plus hautes distinctions ! Pourquoi pas Ghassan à la présidence de la république à condition qu’il y ait au préalable un nettoyage de la crasse politique . Très intéressante interview, bravo et merci l’Orient , raja saikali

    Saikali Raja

    15 h 34, le 29 février 2024

  • Deux personnalités Libanaises, honnêtes, intègres, intelligentes , éduquées, cultivées, objectives méritant les plus hautes distinctions. Pourquoi pas la présidence à Ghassan suite à un nettoyage de la crasse politique ! Wishful thinking ! Interview très intéressante ! Merci, raja saikali

    Saikali Raja

    15 h 15, le 29 février 2024

  • Un grand bravo à vous trois! Cet entretien est d’une qualité rare. Et un grand merci à l’Orient le jour d’avoir tenu 100 ans Vivement le jour où l’arabe et le français cohabiteront dans ce journal,

    Eddé Dominique 4037

    13 h 27, le 29 février 2024

  • Je rejoins Marionet dans tout ce que dit son commentaire et Bravo l’Orient, Bon Anniversaire

    GAF

    11 h 50, le 29 février 2024

  • Bonne fête LOLJ Inégalable AS Superbe parcours LS Merciiii my

    Myriam YARED

    10 h 56, le 29 février 2024

  • Excellent interview ,il ya de quoi etre fier de Mr Salame ,homme de culture et d une tres grande rationalite, et de sa fille qui excelle ,et ,qui a atteint le plus haut niveau dans son domaine. .Nous decouvrons auss i la franchise et la simplicite de cet interview tres touchant ,menait par l exeptionnel Mr Samarani. Bravo

    Jimmy Barakat

    10 h 44, le 29 février 2024

  • Très bien. Léa Salameh montre une intelligence émotionelle et des capacités d'analyses hors normes. Entres autres on peut citer ; la rapidité des libanais (pas évident à identifier ce point. Il faut avoir fréquenté d'autres cultures pour le trouver), son analyse de la paradoxalité de la France : Universaliste mais aussi dans la négation d'une certaine forme de différence (il faut le courage de le dire)...

    Moi

    09 h 44, le 29 février 2024

  • Excellente interview que nous a accordée Anthony Samrani, merci.... Père et fille avec des opinions différentes mais valables sur les sujets abordés. Comme toujours, merveilleux et admirable Gassan Salami.

    Z KD

    05 h 01, le 29 février 2024

  • Excellent, tout simplement.

    Lebaner

    00 h 55, le 29 février 2024

  • Merci à vous trois. Sincèrement.

    Jean Posbic

    00 h 46, le 29 février 2024

  • Excellent echange. J'adore.

    Ali Khalifeh

    22 h 52, le 28 février 2024

  • Un grand moment de vie et de journalisme grâce à l’intelligence étincelante de Ghassan Salamé, à la sincérité très touchante de Léa et à l’empathie, les questions pertinentes et le sens de l’écoute d’Anthony Samrani. Merci qui? Merci l’OLJ.

    Marionet

    21 h 30, le 28 février 2024

  • A la 6ème minute il a paralysé sa fille et il l'a cassée. Mais à la 8ème minute elle s'est reprise et réémerger fortement pour prendre le dessus.

    Céleste

    20 h 23, le 28 février 2024

  • Superbe interview. Un vrai régal. Merci L'OLJ et bonne fête aussi.

    LE FRANCOPHONE

    20 h 00, le 28 février 2024

  • Très chouette cette interview.

    Remy Martin

    19 h 49, le 28 février 2024

Retour en haut