Rechercher
Rechercher

Politique - Circonscriptions

Au Akkar, le départ de Hariri ravive toutes les convoitises

Un des trois sièges sunnites ainsi que les strapontins grecs-orthodoxes sont au cœur de la bataille au Liban-Nord I. Décryptage.

Au Akkar, le départ de Hariri ravive toutes les convoitises

Un bureau de vote à Berkayel, au Akkar, lors des élections législatives de mai 2018. Photo Michel Hallak

Longtemps considérée comme un véritable réservoir de voix sunnites et l’un des fiefs du courant du Futur, la circonscription du Nord I (Akkar) se prépare à des élections pas comme les autres, le parti bleu s’étant retiré de la course électorale....
Longtemps considérée comme un véritable réservoir de voix sunnites et l’un des fiefs du courant du Futur, la circonscription du Nord I (Akkar) se prépare à des élections pas comme les autres, le parti bleu s’étant retiré de la course électorale....
commentaires (2)

Le problème de Hariri c’est qu’il c’est acoquiner enfin plus Nader Hariri avec Gebran qui lui détient la protection du hezb

Bery tus

14 h 30, le 26 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Le problème de Hariri c’est qu’il c’est acoquiner enfin plus Nader Hariri avec Gebran qui lui détient la protection du hezb

    Bery tus

    14 h 30, le 26 avril 2022

  • Après avoir laissé derriere lui un champ de ruines, en raison de son alliance contre nature avec le hezbollah et donc par ricochet le cpl, hariri continue, par sa défection, d'avoir un pouvoir de nuisance considérable. Il devra supporter les conséquences face à la communauté Sunnite complètement désemparée qui attend une consigne en raison de son « âme moutonnière » et agit instinctivement d'après les directives sans se poser des questions à l'image en fait de tous les électeurs Libanais..

    C…

    01 h 41, le 26 avril 2022

Retour en haut