Rechercher
Rechercher

Politique - Etats-Unis

Une traductrice du Pentagone plaide coupable d'avoir transmis des informations secrètes pour aider le Hezbollah

Mariam Thompson, 63 ans, originaire de Rochester, dans le Minnesota, encourt la prison à vie.

Une traductrice du Pentagone plaide coupable d'avoir transmis des informations secrètes pour aider le Hezbollah

Un drapeau du Hezbollah et un portrait du chef du parti chiite, Hassan Nasrallah, accrochés près de Saïda, au Liban-sud, le 7 juillet 2020. Photo REUTERS/Ali Hashisho

Une traductrice du Pentagone a plaidé coupable d'avoir transmis des informations sur la défense nationale en vue d'aider un gouvernement étranger, a annoncé vendredi le Département de Justice américain. Il précise que Mariam Thompson, 63 ans, a plaidé coupable d'avoir transmis "des informations hautement sensibles et secrètes à un ressortissant étranger qui, selon elle, allait fournir ces informations au Hezbollah", classé groupe terroriste par les Etats-Unis.

Mariam Thompson, originaire de Rochester, dans le Minnesota (nord), travaillait depuis la mi-décembre 2019 pour les forces spéciales américaines à Erbil, dans le nord de l'Irak, et elle avait accès aux documents classés secret-défense. Elle avait été inculpée en mars 2020 à Washington pour avoir divulgué les noms d'informateurs des Etats-Unis en Irak à des personnes liées au Hezbollah, un crime passible de la prison à vie. Le lendemain des frappes américaines contre une milice pro-iranienne le 29 décembre 2019, la traductrice avait consulté les dossiers des informateurs des forces américaines et les informations qu'ils avaient fournies. Après son arrestation par le FBI le 27 février 2020, Mariam Thompson avait avoué avoir transmis les identités des informateurs à un ressortissant libanais "pour lequel elle avait de l'attirance", selon des documents légaux. 

"Abandonner son pays au profit de terroristes"

Lors de son audience vendredi, l'accusée a admis avoir commencé à communiquer par vidéo, début 2017, avec cet individu, via une application sécurisée. Mariam Thompson "a appris que son co-conspirateur avait un membre de sa famille qui travaillait au ministère libanais de l'Intérieur et lui affirmait qu'il avait reçu une bague de Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah", écrit le Département de Justice.

Lire aussi

De Beyrouth à Damas, l’imposture de la « moumanaa »

"Thompson a mis en danger les vies de membres de l'armée américaine ainsi que d'autres individus qui soutiennent les Etats-Unis en zone de guerre, lorsqu'elle a transmis des informations secrètes à une personne qu'elle savait liée au Hezbollah, un groupe terroriste étranger qui avait l'intention d'utiliser ces informations pour faire du mal" aux Etats-Unis, a affirmé l'adjoint de l'Attorney general au sein de la division de la sécurité nationale du Département de Justice, John C. Demers. "Elle sera maintenant tenue responsable pour cette trahison personnelle et professionnelle honteuse envers son pays et ses collègues", a-t-il ajouté. "Il est stupéfiant de voir qu'une Américaine qui travaille pour l'armée américaine à l'étranger ait pu abandonner son pays au profit de terroristes", a déploré pour sa part le directeur adjoint de la division de contre-espionnage du FBI, Alan E. Kohler Jr.


Une traductrice du Pentagone a plaidé coupable d'avoir transmis des informations sur la défense nationale en vue d'aider un gouvernement étranger, a annoncé vendredi le Département de Justice américain. Il précise que Mariam Thompson, 63 ans, a plaidé coupable d'avoir transmis "des informations hautement sensibles et secrètes à un ressortissant étranger qui, selon elle, allait...

commentaires (3)

QUAND LA PROPAGANDE AMERICAINE GONFLE LES CAPACITES D,UN CHEF DE MILICE OU CHEF D,ETAT C,EST QU,IL VA FINIR, EN EXEMPLE QASSEM SOLEIMANI, SADDAM HUSSEIN ET GHADDAFI.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

19 h 05, le 28 mars 2021

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • QUAND LA PROPAGANDE AMERICAINE GONFLE LES CAPACITES D,UN CHEF DE MILICE OU CHEF D,ETAT C,EST QU,IL VA FINIR, EN EXEMPLE QASSEM SOLEIMANI, SADDAM HUSSEIN ET GHADDAFI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 05, le 28 mars 2021

  • Mariam Taha Thompson

    SATURNE

    16 h 05, le 28 mars 2021

  • Elle a craqué sur un barbu ténébreux qui portait une jolie hideuse bague.

    Wow

    15 h 23, le 28 mars 2021

Retour en haut