Rechercher
Rechercher

conflit

Attaque "israélienne" contre le sud de la Syrie

Les tirs de missiles ont visé des "positions militaires" du régime ou de milices alliées, notamment le Hezbollah, d'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Une attaque "israélienne" a visé tôt mercredi le sud de la Syrie. Photo d'archives AFP

Une attaque "israélienne" a visé tôt mercredi le sud de la Syrie en guerre, a rapporté l'agence officielle syrienne Sana, une ONG évoquant des tirs de missiles contre des "positions militaires" du régime et de ses alliés.

"Des tirs de missiles probablement israéliens ont visé" des régions du Sud syrien, notamment le secteur de Tall al-Hara, une colline élevée de la province de Deraa, au sud de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). L'Observatoire fait état de "pertes humaines" dans ce secteur, sans être en mesure de fournir un bilan exact.

"L'ennemi israélien a lancé une agression après minuit contre le secteur de Tall al-Hara", a rapporté de son côté l'agence Sana sur son site Internet, faisant état de dégâts matériels.

Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a mené plusieurs frappes contre l'armée syrienne mais aussi contre les forces de l'Iran et du Hezbollah, alliés indéfectibles du régime de Bachar el-Assad et deux grands ennemis de l'État hébreu implantés en Syrie.

Les tirs de missiles ont visé des "positions militaires" du régime ou de milices alliées, notamment le Hezbollah, d'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Outre le secteur de Tall al-Hara, deux zones de la province voisine de Qouneitra ont été visées, d'après la même source. Toutes ces cibles se situent non loin du plateau du Golan en partie occupé et annexé par Israël. "La défense anti-aérienne du régime a été activée pour contrer" l'attaque, a souligné M. Abdel Rahmane. "Certains missiles ont été abattus, d'autres ont atteint leurs cibles", a-t-il précisé.



(Pour mémoire : Frappes meurtrières en Syrie : Damas accuse Israël de "terrorisme d'Etat")


Coup "dévastateur"
A la mi-juin, Tall al-Hara avait déjà été visée par des frappes israéliennes selon l'OSDH et les médias étatiques syriens. Le Hezbollah y a érigé des radars alors que le régime syrien y a installé des batteries antiaériennes, avait indiqué l'OSDH par le passé.

Par ailleurs le 30 juin, six civils et neuf combattants prorégime ont péri dans des frappes israéliennes près de Damas et dans la province centrale de Homs, selon l'OSDH.

Israël a toujours affirmé son intention de continuer à viser les positions tenues par l'Iran ou le Hezbollah en Syrie, et qu'il ne laisserait pas Téhéran s'implanter à sa frontière.

Les frappes interviennent dans un contexte de tensions accrues au Moyen-Orient, Israël d'un côté et l'Iran et le Hezbollah de l'autre multipliant les déclarations fracassantes. Le 14 juillet, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait prévenu le Hezbollah qu'Israël lui infligerait un coup "dévastateur" en cas d'attaque du mouvement chiite. Quelques jours plus tôt, le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait estimé que l'Etat hébreu ne serait pas "épargné" en cas de conflit entre les Etats-Unis, alliés d'Israël, et l'Iran.

Déclenché avec la répression de manifestations par le pouvoir, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de puissances étrangères. Il a fait plus de 370.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.



Lire aussi

Israël, "seul pays à tuer des Iraniens", déclare un ministre israélien

Les avions de combat israéliens peuvent atteindre l'Iran, prévient Netanyahu


Pour mémoire

Un missile israélien s'abat sur la province syrienne de Qouneitra

Interception d'"objectifs hostiles" en Syrie en provenance d'Israël

Frappe aérienne israélienne dans le centre de la Syrie, 3 blessés


Une attaque "israélienne" a visé tôt mercredi le sud de la Syrie en guerre, a rapporté l'agence officielle syrienne Sana, une ONG évoquant des tirs de missiles contre des "positions militaires" du régime et de ses alliés.

"Des tirs de missiles probablement israéliens ont visé" des régions du Sud syrien, notamment le secteur de Tall al-Hara, une colline élevée de la...

commentaires (2)

LA VERITE EST QUE ISRAEL BOMBARDE ET TUE TOUS LES JOURS DES MILICES DU HEZBOLLAH SANS AUCUNE REACTION DE HB CAR COMME L'ACCORD DE 2006 PREVOIT SEULEMENT DES INCIDENTS A PARTIR DU TERRITOIRE LIBANAIS , HB NE PEUT RIPOSTER A PARTIR DU LIBAN SANS SUBIR DES SANCTIONS INTERNATIONALES POUR AVOIR INVALIDE L'ACCORD ISRAEL EST ASSEZ INTELLIGENT POUR NE PAS TOUCHER AU LIBAN POUR NE PAS ETRE ACCUSE D'AVOIR INVALIDE CET ACCORD LUI MEME IL ATTEND JUSTE LA PREMIERE OCCASION DE HB POUR FAIRE UNE ERREUR ET ATTAQUER A PARTIR DU SOL DU LIBAN POUR UNE FOIS DE PLUS DEVOIR ELIMINER TOUTES LES ARMES ILLEGALES DE HB QUELQUE SOIT LE PRIX A PAYER PAR SA POPULATION ET SON ARMEE ( QUI SERA ASSEZ GRAND D'AILLEURS ) MAIS CETTE FOIS CI MALHEUREUSEMENT LES PLEURS DE SIGNORA NE FERONS PAS L'AFFAIRE CAR LE MONDE EST CONTRE LE FAIT DE HB DE PROPAGER LA TERREUR UN PEU PARTOUT DANS LE MONDE REVENONS A LA RAISON ET ESSAYONS DE TROUVER UNE SOLUTION RAISONNABLE NEGOCIEE A CETTE SITUATION QUI PEUT EXPLOSER DU JOUR AU LENDEMAIN ET ALORS FINI LE BUDGET, FINI LA LIVRE LIBANAISE ET FINI LE PAYS QUI DEVRA ETRE RECONSTRUIT UNE FOIS DE PLUS A CAUSE DE CERTAINS LEADERS QUI NE VEULENT RIEN FAIRE POUR EVITER LE PIRE

LA VERITE

15 h 42, le 24 juillet 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • LA VERITE EST QUE ISRAEL BOMBARDE ET TUE TOUS LES JOURS DES MILICES DU HEZBOLLAH SANS AUCUNE REACTION DE HB CAR COMME L'ACCORD DE 2006 PREVOIT SEULEMENT DES INCIDENTS A PARTIR DU TERRITOIRE LIBANAIS , HB NE PEUT RIPOSTER A PARTIR DU LIBAN SANS SUBIR DES SANCTIONS INTERNATIONALES POUR AVOIR INVALIDE L'ACCORD ISRAEL EST ASSEZ INTELLIGENT POUR NE PAS TOUCHER AU LIBAN POUR NE PAS ETRE ACCUSE D'AVOIR INVALIDE CET ACCORD LUI MEME IL ATTEND JUSTE LA PREMIERE OCCASION DE HB POUR FAIRE UNE ERREUR ET ATTAQUER A PARTIR DU SOL DU LIBAN POUR UNE FOIS DE PLUS DEVOIR ELIMINER TOUTES LES ARMES ILLEGALES DE HB QUELQUE SOIT LE PRIX A PAYER PAR SA POPULATION ET SON ARMEE ( QUI SERA ASSEZ GRAND D'AILLEURS ) MAIS CETTE FOIS CI MALHEUREUSEMENT LES PLEURS DE SIGNORA NE FERONS PAS L'AFFAIRE CAR LE MONDE EST CONTRE LE FAIT DE HB DE PROPAGER LA TERREUR UN PEU PARTOUT DANS LE MONDE REVENONS A LA RAISON ET ESSAYONS DE TROUVER UNE SOLUTION RAISONNABLE NEGOCIEE A CETTE SITUATION QUI PEUT EXPLOSER DU JOUR AU LENDEMAIN ET ALORS FINI LE BUDGET, FINI LA LIVRE LIBANAISE ET FINI LE PAYS QUI DEVRA ETRE RECONSTRUIT UNE FOIS DE PLUS A CAUSE DE CERTAINS LEADERS QUI NE VEULENT RIEN FAIRE POUR EVITER LE PIRE

    LA VERITE

    15 h 42, le 24 juillet 2019

  • ET CERTAINS NOUS CHANTENT QUE LES ISRAELIENS ONT TELLEMENT... MAIS TELLEMENT PEUR QU,ILS BOMBARDENT PRESQUE TOUS LES JOURS LES IRANIENS ET LEURS ACCESSOIRES ET LES SYRIENS EN SYRIE. MEME DES 35S SE SONT AVENTURES INDETECTABLES CES JOURS DANS L,ESPACE AERIEN IRANIEN.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    10 h 45, le 24 juillet 2019