X

À La Une

Israël, "seul pays à tuer des Iraniens", déclare un ministre israélien

Moyen-Orient

Le ministre israélien de la Coopération régionale accuse l'Iran de chercher à créer le "chaos" et à "porter atteinte à la liberté de navigation".


OLJ/AFP
21/07/2019

Israël est "le seul pays au monde à tuer des Iraniens", a déclaré dimanche un ministre israélien, dans un contexte de récentes tensions entre Londres et Téhéran dans le golfe Persique.

Le ministre de la Coopération régionale, Tzachi Hanegbi, faisait allusion, lors d'une interview à la radio publique, aux frappes israéliennes en Syrie voisine. Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a mené plusieurs frappes contre l'armée syrienne et les forces de l'Iran et du Hezbollah, alliés indéfectibles du régime de Bachar el-Assad et deux grands ennemis de l'État hébreu implantés en Syrie. "Israël est le seul pays au monde qui a tué des Iraniens ces deux dernières années", a-t-il déclaré. "Nous avons frappé les Iraniens des centaines de fois en Syrie. Parfois, nous le reconnaissons et parfois des informations étrangères le révèlent", a-t-il ajouté.

Israël, qui confirme rarement ses frappes en Syrie - même s'il a revendiqué plusieurs opérations ces derniers mois -, a promis d'empêcher l'implantation militaire de l'Iran en Syrie.



(Lire aussi : Les avions de combat israéliens peuvent atteindre l'Iran, prévient Netanyahu)



M. Hanegbi a par ailleurs accusé l'Iran de chercher à créer le "chaos" et à "porter atteinte à la liberté de navigation".

Vendredi, l'Iran a arraisonné un pétrolier battant pavillon britannique, aggravant les tensions entre Washington et Téhéran, qui se sont envenimées depuis le retrait unilatéral en mai 2018 des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015.

Interrogé sur un éventuel appui des États-Unis à Israël en cas de conflit avec l'Iran, M. Hanegbi a estimé que Téhéran éviterait d'en arriver jusque-là.

"Pour le moment, la seule armée au monde à combattre l'Iran est l'armée israélienne", a affirmé la semaine dernière le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en présence de cadets du Collège de la sécurité nationale. M. Netanyahu avait déjà averti que les avions de combat israéliens pouvaient "atteindre n'importe quel endroit au Moyen-Orient, y compris l'Iran".

Les tensions entre Téhéran et Washington ont été exacerbées par des sabotages ou des attaques qui ont visé depuis mai six navires dans la région du Golfe. Les États-Unis ont incriminé l'Iran, qui a nié. Le 20 juin, l'Iran a annoncé avoir détruit un drone américain.



Lire aussi
Frappes meurtrières en Syrie : Damas accuse Israël de "terrorisme d'Etat"

Explosion à Chypre-Nord d'un probable missile russe tiré depuis la Syrie


Pour mémoire
Un missile israélien s'abat sur la province syrienne de Qouneitra

Interception d'"objectifs hostiles" en Syrie en provenance d'Israël

Frappe aérienne israélienne dans le centre de la Syrie, 3 blessés



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES PROVOCATEURS PROVOQUÉS !

Tina Chamoun

Chou hal abadayett ento lol. Cest comme lorsqu'ils menacent qu'ils vont attaquer le Liban. Chien isarelien qui aboie, ne mord plus depuis 2006! Whaf whaf

Amère Ri(s)que et péril.

Et encore c'est pas trop sûr qu'ils visent des iraniens, bon! admettons que cela soit le cas , pourquoi les iraniens et le hezb libanais de la résistance sont ils présents toujours au Golan à vous chatouiller les narines ?

Ensuite pourquoi au Yémen ils pètent la gueule à vos sbires bensaouds et autres mercenaires ?

Et pourquoi en Syrie du héros BASHAR EL ASSAD vous avez reculé ?

Pourquoi en Irak et en Afghanistan les IRANIENS sont de plus en plus forts ?

Et au Liban, oui au Liban. ......... On en parle ou pas ? Vaut mieux pas , ça ferait beaucoup de monde très tristes de la réalité de ce qui se passe vraiment.

Plutôt que d'aller attaquer Téhéran, lol, voyez si vos poltrons de soldats pourront faire face au hezb libanais de la résistance, avant .

Dernières infos

Les signatures du jour

Billet de Kenza OUAZZANI

Le mauvais pari du gouvernement

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants