X

La Dernière

Confidences autour d’un repas

Échappée belle
Carla Henoud | OLJ
11/03/2019

C’est toujours autour d’une bonne table que se passent les conversations les plus personnelles, que se murmurent les confidences les plus inattendues et se construisent d’inoubliables souvenirs, entre fous rires, larmes et silences complices. Le cadre harmonieux comme élément de décor et les bons plats servis aidant, la soirée – différente – est assurée.

Dans sa volonté de se diversifier, Tawlet ouvre ses portes à un concept nouveau, imaginé par la boîte d’événementiel Matisse Events. Baptisée Cult-D, pour « Culture dîner », « Culture discussion », et peut-être « Culture différemment », les « fauves matissiennes » ont voulu ainsi proposer une soirée qui mêle culture, art, gastronomie, dans une ambiance informelle, sincère, simple et propice aux échanges.

Il ne s’agit pas ici de miniconférence, micro en main et diapos à l’appui, encore moins de partager des informations « classiques » que l’on peut trouver sur Google, de parler d’un label, sa croissance en chiffres, mais d’écouter des histoires « chair de poule ». Grandes, petites, drôles, intenses, qui ont accompagné le parcours de l’invité du jour.

Pour la première édition qui aura lieu le mercredi 13 mars à 20 heures, ce sont mesdames Bokja, Hoda Baroudi et Maria Hibri, qui se mettent à nu. Elles parleront, parce qu’elles le veulent bien, de leurs émotions, leurs défis, leurs coups de barre, coups de cœur, coups de gueule. Les plus beaux souvenirs et peut-être les plus lourds. Un partage que Matisse voudrait inspirant pour les jeunes pousses, une dizaine seront choisies et invitées à chaque édition, qui ont choisi de rester dans ce pays et lui donner une dernière chance.

Matisse, chef d’un orchestre composé d’une soixantaine d’invités autour d’un repas concocté par Andréa Boueiz et le duo Bokja, a remplacé au programme les longs discours par un menu personnalisé, inspiré, pour cette première soirée, de la route de la soie souvent empruntée par Hoda Baroudi et Maria Hibri. Un mélange de cuisine levantine et occidentale entre zaatar, fatayer de rocca, légumes en samosas, siyadieh, riz au curry, karabige et gâteau au…kumquat.

Rendez-vous donc chaque 13 du mois, un chiffre résolument porte-bonheur, pour un moment à partager entre amis, avec des invités inspirants, parmi lesquels, à venir, Peter Mouracade, Second St & Creative Space Beirut, Lara Khoury, Kim Issa ou encore House of Today, issus d’univers différents, prêts à partager leurs émotions, leurs expériences et un bon repas.

Mercredi 13 mars à 20 heures.

Tawlet Mar Mikhaël.


Dans la même rubrique
Vienne défie Norma et arrive à Beyrouth

« Emergency Room », à (re)découvrir d’urgence !

Les boîtes à merveilles de Sargologo

Du « hot stuff » chez Sarah’s Bag

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants