X

À La Une

Un député koweïtien fait don d'un salaire mensuel à la famille du Libanais qui s'est immolé

Liban

"Cet incident m'a affligé et attristé", explique le parlementaire Khalaf Alanezi à la chaîne libanaise al-Jadeed. 

OLJ
09/02/2019

Un député koweïtien a fait don d'un montant de 10.000 dollars et s'est engagé à payer un salaire mensuel à la famille de Georges Zreik, père de famille libanais qui est décédé vendredi après s'être immolé jeudi au Liban-Nord devant l'école de ses enfants, pris de désespoir après avoir échoué à payer les frais de scolarité de ceux-ci.

Le parlementaire Khalaf Alanaezi, 73 ans, a fait cette annonce à la chaîne libanaise al-Jadeed, dans le cadre du programme télévisé al-Hadath animé par la journaliste Nancy Sabeh. 

"Ce qui s'est passé hier m'a affligé. Un humain s'est immolé après tant de souffrances pour assurer à ses enfants une éducation. Cela m'a beaucoup peiné, et c'est pour cela que j'ai voulu faire don d'un montant et d'un salaire mensuel aux enfants. Ce n'est pas grand chose", a affirmé le député. "J'ai uniquement accompli mon devoir". "Je souhaite qu'il y ait davantage d'amour et de compassion entre les Libanais", a-t-il conclu.

Au Liban, le ministre d'Etat pour le Commerce extérieur, Hassan Mrad, originaire de Tripoli, au Liban-Nord, a se son côté annoncé qu'il allait prendre en charge personnellement les frais universitaires des enfants de Georges Zreik, s'ils souhaitent intégrer à l'avenir l'Université libanaise internationale (LIU).

La mort de Georges Zreik, père de deux enfants, a secoué la population et les responsables libanais. La victime s'est immolée jeudi devant le collège de ses enfants à Bkeftine, dans le Koura, au Liban-Nord. Transporté à l'hôpital, l'homme n'a pas survécu à ses brûlures. Selon son frère, l'école refusait de lui donner une autorisation pour transférer sa fille vers un autre établissement. La direction de l'école s'était défendue d'avoir mal agi, affirmant n'avoir jamais menacé de renvoyer les enfants de l'école. L'administration a également précisé que les parents ont cessé de payer la scolarité de leurs enfants depuis l'inscription du fils pour l'année scolaire 2014-2015, mais qu'ils s'acquittaient des frais de transport, de fourniture et des activités extrascolaires.

Le bureau du ministre de l'Education Akram Chehayeb a annoncé avoir ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances du drame.


Lire aussi notre série "Face à la précarité"

Pour Chantal Béchara, enseignante contractuelle, l’avenir est en suspens

Pour Antranik Tateossian, 89 ans, la retraite n’est pas une option

Le combat d’« Abou Nabil », garagiste, pour vivre dignement

Hussein Salloum sillonne le bitume pour offrir un avenir à ses filles


Pour mémoire

Il s’immole par désespoir et dénonce les injustices qui s’accumulent...

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Stes David

Les frais de l'éducation devraient être à la mésure d'un salaire libanais et non pas d'un salaire du Koweit ... Donner de l'argent comme le Koweit fait , ne fait que croître le déséquilibre entre les frais et les salaires ...

Tabet Karim

Thank you Mr. Alanezi for reminding us through your noble gesture, the importance of human solidarity and tolerance.

NAUFAL SORAYA

Vraiment magnifique!

Ce qu'il serait bon de mentionner, ou un point sur lequel il faudrait insister, est qu'il s'agit d'une école religieuse (si je ne m'abuse)... A bon entendeur...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DANS TOUT... POLITIQUE INCLUSE... ON NOUS DONNE DES LECONS DU DEHORS... L,ABRUTISSEMENT SEVIT CHEZ NOUS !

C.K

Merci Monsieur, vous valez mieux que tous nos "élus" réunis.

C.K

Merci Monsieur, vous valez mieux que tous nos "élus" réunis.

Sarkis Serge Tateossian

Que d'émotions ....suite à ce drame et l'indifférence d'un directeur d'un établissement scolaire.

Bravo et respect à ce député koweïtien. Et bravo à toutes les bonnes volontés qui vont entourer et certainement apaiser la douleur de cette famille et aux enfants de ce Monsieur désespéré qui a donné fin à sa vie dans un geste de protestation et de désespoir.

Tina Chamoun

Le geste de ce député koweitien est louable. Au Liban, ce ne sont pas de gestes que le peuple exige de ses députés mais une refonte complète du système éducatif pour que les écoles publiques jouissent d'une meileure réputation à l'instar de celles existant àl'étranger!

Bustros Mitri

Très, très beau geste. Un véritable geste de compassion.

///////

Voilà un homme d'honneur ! et la taille de son portrait est bien méritée. Un exemple à suivre...

Eleni Caridopoulou

God bless you Mr. Khalaf Alanezi

Menassa Antoine

Mille Mercis Mr Khalaf Analezi ... Fier de votre Action Humanitaire
Le Ministere de l education assurera l Education des enfants du Martyr Georges Zreik ad Vidam eternam .... MERCIS
FAUT IL S IMMOLER PAR LE FEU OU FAIRE L ACTUALITÉ À LA UNE PAR DES ACTES DE VIOLENCES POUR ÉVEILLER LES ESPRITS DE CERTAINS RESPONSABLES ET OBTENIR LES DROITS CITOYENS ....Nous prions et espérons que tout rentrera dans l ‘ ordre de manière juste , consciente et durable conséquentes aux dernières traversées du désert ...

AIGLEPERçANT

Pourtant la solidarité a toujours été une qualité bien de chez nous, au Liban.

Respect pour ce député, le ministre est médecin après la mort.

lila

Merci Monsieur. Vous montrez beaucoup de bonté, par votre geste. La vivacité de réagir vous revient, étant loin. Ici, nous sommes englués dans un quotidien révoltant et nous peinons à réagir...

Georges Zehil Daniele

Thank you Mr. Khalaf Alanezi . Hope that this will be the last sad incident. Hope that Lebanese will be generous like you and help other families.

Le Herisson

noble geste de la part du deputé koweitien.

mais n'aurait-il pas fallu que le gouvernement ou les deputés libanais fassent ce geste quoique celui ci arrive trop tard pour ce pere desesperé?

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants