Cinéma

"Capharnaüm" de Nadine Labaki sélectionné pour les Bafta

"Nous sommes extrêmement fiers d'annoncer que Capharnaüm a été nominé pour les Bafta dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère ! Un grand merci à l'organisation cinématographique britannique pour cet immense honneur", s'est réjouie l'équipe du film de la réalisatrice libanaise.

La réalisatrice libanaise Nadine Labaki et son époux Khaled Mouzannar, entourant le jeune acteur syrien Zaïn el-Rafeea, le 19 mai 2018 lors du Festival de Cannes. Photo d'archives AFP

Le film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki "Capharnaüm" a été sélectionné mercredi dans la catégorie du meilleur "film en langue non anglaise" en vue de la 72e cérémonie de la British Academy of Film and Television Arts (Bafta) qui se tiendra le 10 février.

"Capharnaüm" est ainsi en lice aux côtés de quatre autres films, "Cold War", "Dogman", "Roma" et "Shoplifters". Les vainqueurs seront annoncés lors d'une cérémonie au Royal Albert Hall, à Londres, deux semaines avant la cérémonie des Oscars américains.


"Nous sommes extrêmement fiers d'annoncer que Capharnaüm a été nominé pour les Bafta dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère ! Un grand merci à l'organisation cinématographique britannique pour cet immense honneur", s'est réjouie l'équipe du film sur son compte Twitter.


Coécrit par Nadine Labaki, Jihad Hojeily, Michèle Keserwani, avec la collaboration de Georges Khabbaz et la participation de Khaled Mouzannar, Capharnaüm est l'histoire de Zaïn, un enfant de 12 ans qui attaque ses parents en justice pour lui avoir "donné la vie" dans un monde injuste.

Le long métrage qui a fait couler beaucoup d’encre, pour avoir touché des sujets sociaux sensibles et tabous, lauréat en mai dernier du Prix du jury au festival de Cannes, a été pré-sélectionné parmi neuf films pour le très convoité Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Il avait également été sélectionné aux Golden Globes face aux films "Girl de Lukas Dhont" (Belgique); "Never Look Away" de Florian Henckel von Donnersmarck; (Allemagne) ; "Roma" d’Alfonso Cuarón (Mexique) et "Shoplifters" de Hirokazu Kore-eda (Japon). Il avait finalement été battu par "Roma".

"Capharnaüm" avait en outre été récompensé par le prix du public lors du Festival international du film de Melbourne, en Australie. Au siège de l'ONU à New York, une cérémonie en hommage à "Capharnaüm", à l'occasion du 70e anniversaire de la Déclaration des droits de l’homme, s'est récemment tenue.

L'année dernière, "L'insulte", long-métrage du réalisateur libanais Ziad Doueiri, avait été sélectionné pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère, marquant une première pour le cinéma libanais. Il n'avait néanmoins pas obtenu le prix.


Pour mémoire

Golden Globes : Sacre surprise pour "Bohemian Rhapsody", "Capharnaüm" battu par "Roma"

« "Capharnaüm" a illuminé le ciel de Marrakech »

"Capharnaüm" de Nadine Labaki ira au Golden Globes

"Capharnaüm" : le jeune acteur Zaïn al-Rafeea remporte un prix


Le film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki "Capharnaüm" a été sélectionné mercredi dans la catégorie du meilleur "film en langue non anglaise" en vue de la 72e cérémonie de la British Academy of Film and Television Arts (Bafta) qui se tiendra le 10 février.

"Capharnaüm" est ainsi en lice aux côtés de quatre autres films, "Cold War", "Dogman", "Roma" et...

commentaires (1)

Il y a quelques années, dans une interview avec toi pour un magazine libanais paraissant en français, je t'avais demandé en reprenant le titre de ton dernier film alors: "Et maintenant tu vas où?". Tu m'avais répondu " sûrement vers un film centré sur les enfants". Depuis Capharnaüm on sait jusqu'où tu peux aller et même plus loin encore! C'est tout le mal qu'on te souhaite :)

Tina Chamoun

17 h 18, le 09 janvier 2019

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Il y a quelques années, dans une interview avec toi pour un magazine libanais paraissant en français, je t'avais demandé en reprenant le titre de ton dernier film alors: "Et maintenant tu vas où?". Tu m'avais répondu " sûrement vers un film centré sur les enfants". Depuis Capharnaüm on sait jusqu'où tu peux aller et même plus loin encore! C'est tout le mal qu'on te souhaite :)

    Tina Chamoun

    17 h 18, le 09 janvier 2019